Ma cliente et mon petit cul (part 2)

Quinze jours après je devais retourner voir ma cliente pour sa nouvelle commande. Je confirmais donc ma venue au téléphone et après les banalités d'usage et la prise du rendez-vous, elle n’avait bien sûr pas oublié ce qu’elle souhaitait et me dit carrément :

"Viens avec ton gros plug dans le cul comme la dernière fois. J’ai envie de m’amuser un peu."

Le jour de la rencontre, avant même un bonjour elle me demande d’un ton égrillard:

"Alors tu es venu avec ? Il est bien en place au chaud ton joujou, comme je t’ai demandé ?"

" Oui, comme tu l'as demandé, et il commence à me titiller drôlement. "

J’avais enfilé mon plug depuis 1 bonne heure déjà, et 15cm de long et 7cm de diamètre dans le cul ça fait de l'effet. On expédie rapidement notre affaire pour le boulot. Et elle me dit en se frottant les deux mains:

"Bon maintenant j'ai envie de m'amuser. Déshabilles toi et mets-toi à quatre pattes devant moi, ici sur le tapis."

Je m'exécute rapidement en me déshabillant sous son regard ravi, et me met dans la position demandée. Je la vois qui se déshabille aussi mais elle reste en culotte et soutien-gorge. Elle est très sexy et excitante comme ça. Elle passe derrière moi. Je suis un peu tendu car je ne sais pas ce qui m'attend et elle le remarque.

"Vas y détends toi, je ne vais te faire que du bien. Tu vas aimer "

En fait je me sens maintenant vraiment en confiance avec elle, elle avait été très douce la dernière fois et s’était parfaitement occupé de moi.

"Ok vas-y, fais tout ce que tu as envie. "

Je sens alors qu’elle me pousse sur la nuque pour faire descendre ma tête et elle me commande de mettre mes fesses bien en l'air. Elle est passée entre mes jambes et dans ma position mes fesses et mon plug sont vraiment juste devant elle. Je sens ses mains qui passent contre ma peau et saisissent la collerette du plug. Et avant même que j'ai eu le temps d’y penser elle tire d'un grand coup le plug de mon cul, qui fait un gros pop comme un bouchon qui saute en sortant.
Waaaaaooooouuuuuu, quel effet bœuf, j’ai poussé un grand cri de douleur et de plaisir à la fois à sa manœuvre tellement j'ai été surpris, je sens mon cul complétement dilaté et un grand vide en moi, amplifié par cette position les fesses en l'air.

"Bien mon cochon, tu as aimé ça dis donc, vu comme tu as gueulé. Ne bouges surtout pas, je veux pouvoir contempler ton cul ouvert. Je n'ai jamais vu un anus aussi ouvert que ça, c'est trop excitant je vois au fond de toi. Et il ne se referme pas, il est presque aussi large que la taille du plug. J’adore mon petit mimi, t’as un cul génial. "

C’est vrai que je me sens complétement ouvert et je ressens des dilatations de mon anus au rythme du battement de mon cœur. C’est vraiment le pied et ça m’a fait bander aussi très fort. Elle avait pensé à poser à côté d'elle une petite bouteille de lubrifiant; et je la vois maintenant qui en enduit la grosse partie conique du plug.

"Détend toi bien maintenant et laisse toi faire, je vais te faire hurler de plaisir par le cul tu vas voir. "

Elle passe alors les doigts de sa main gauche à l’intérieur de mon anus ouvert comme pour l’ouvrir encore plus et me met du lubrifiant tout autour. Elle a déjà saisi le plug à pleine main droite par sa collerette. Et là elle le replonge d'un grand coup sec dans mon cul. Non, pas une entrée lente en poussant doucement. Mais une plongée rapide et profonde qui m'arrache un deuxième cri de plaisir.

"T’as aimé ça hein? "

"Ouiiiii vas-y continue, bourre moi bien. "

"Je vais te défoncer ton petit cul jusqu’ à ce que tu jouisses. Prépare-toi à hurler. "

Et là elle se met à sortir et à replonger le plug dans mon trou des dizaines de fois pendant plusieurs minutes. De plus en plus rapidement avec des mouvements amples et forts. Ça fait des bruits d'air chaque fois que ça entre et sort. Je sens mon cul qui brule, qui aspire le plug et le serre quand il entre, et qui se rouvre et se dilate pour rester béant quand il sort. C’est absolument divin, et je sens la mouille qui commence de couler de ma queue bien bandée. Je tourne la tête régulièrement vers elle et je constate qu’elle est aux anges et ravi de ce qu’elle me fait subir. Après de longues minutes de ce traitement d'enfilage, Thérèse s'arrête soudain en me laissant le plug en place dans le cul et me dit:

"J’ai pensé à une petite surprise pour toi pour te finir, tu vas aimer. "

Elle se lève et prend le flacon de lubrifiant qui était posé sur la table basse à coté et retourne se placer derrière moi entre mes jambes. Puis elle retire le plug et commence à m'enduire les fesses tout autour de l'anus d'une bonne dose de gel.

"C’est super de voir ton cul dilaté comme ça, je suis sûre que ça va rentrer tout seul."

Je sens maintenant deux de ses doigts qui masse le bord de ma rondelle ouverte. Puis elle pose sa main gauche sur ma fesse pour m'écarter au maximum et joint tous les doigts de sa main droite en la resserrant en forme d'obus et la présente à l'entrée de mon cul. Et elle me lâche:

"Je vais te fister avec ma main mon chou, détend toi bien pour t'ouvrir encore plus. J'avais toujours fantasmé de faire ça à un mec, tu sais".

Je me cambre encore plus en remontant mes fesses vers elle pendant qu'elle commence à pousser. Je ressens sa main qui avance lentement en m'écartelant littéralement le cul quand elle arrive au plus large. Puis elle s'engouffre soudain d'un coup et ma rondelle se resserre autour de son poignet.

"Ca y est, t'as pris ma main entière dans le cul, le pied. "

"Ooh oui Thérèse, ne t'arrêtes pas, fistes moi à fond"

Elle continue son va et vient à l'intérieur de moi en augmentant progressivement l'amplitude de son mouvement. Après quelques instants seulement sa main peut maintenant ressortir à chaque fois pour replonger plus profondément. Comme pour moi, c’est sa première fois et c’est merveilleux de découvrir ces sensations avec elle. Mais je vois qu’elle est vraiment très douée car je sens qu’elle s'arrête par instant pour me caresser par l'intérieur la prostate du bout de ses doigts. Puis elle passe sa main libre entre mes cuisses, se saisit de ma queue et me masturbe en remontant vers mon ventre jusqu’ à écraser mes couilles. C’est trop bon, elle me branle en même temps qu'elle me fiste. Depuis un moment déjà je râle de plaisir, ce qui a pour effet de l'exciter encore plus et de la faire redoubler d'ardeur. Je me sens vraiment complétement rempli à chaque fois que sa main plonge en moi en dilatant au plus large mon petit trou qui est en feu. Il ne faut plus très longtemps de ce traitement pour que tout mon corps se mettre à trembler en continu. Et soudain je suis parcouru d'énormes spasmes de la tête aux pieds au rythme de son fist. Et je jouis comme un fou en criant de plaisir pendant que ma queue lance de longues giclées de sperme qui n'en finissent pas et que mon cul se referme et emprisonne sa main. Je reste tétaniser un petit moment comme ça, avec sa main encore en moi et ses doigts qui continuent à me titiller. C’est absolument divin, je n’avais jamais jouis aussi intensément. Enfin je redescends de mon petit nuage en l’entendant me dire:

"Géniaaaal mon chou, j’ai jouis en même temps que toi. Regardes moi ça je suis toute mouillée. Attention maintenant je vais la retirer."

Je sens sa main qui ressort doucement en me dilatant une dernière fois, ce qui m'arrache encore un grand "HAAAARR" de plaisir. Dans sa position derrière moi entre mes cuisses, j'imagine bien la vision qu'elle a de moi, les fesses en l'air, le cul complétement ouvert et dilaté, les couilles pendantes et le sexe encore à moitié bandé et décalotté avec un filet de sperme sortant du méat de mon gland. Je me retourne enfin en m'étendant sur le dos pour reprendre mon souffle et je la vois radieuse, très contente du plaisir qu'elle vient de me prodiguer.

"Et bien mon cochon tu as pris un méga pied. Je n’avais jamais vu un homme jouir comme ça, j’ai vraiment tout ressentit ce qui se passait en toi avec ma main, incroyable. Et moi aussi, j'ai jouis sans même me toucher, dit donc."

Je remarque que sa culotte de coton blanche est trempée et que sa mouille a coulé le long de ses cuisses.

"C’était super mon chou, j'espère que tu me laisseras encore jouer avec ton cul aussi docilement, c'est vraiment mon truc de prendre un homme comme ça".

Son souhait a été réalisé et nous nous retrouvons ensemble régulièrement. Je la laisse jouer tant qu’elle veut avec mon petit cul pour le plaisir de nous deux, et réaliser ses phantasmes que lui inspire son imagination débordante.

85% (11/2)
 
Categories: AnalBDSMMature
Posted by pebrok_fr
1 year ago    Views: 1,768
Comments (2)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
1 year ago
super récit; bien écrit et très "bandant"; j'adore
acta_rus
retired
1 year ago
j'aimerais bien avoir les mêmes clientes!