Ma cliente et mon petit cul (part 1)

J’ai découvert le plaisir excitant de la soumission sexuelle à une femme, experte dans l’art de la pénétration et de la dilatation anale avec ma rencontre heureuse et imprévue avec une femme qui avait ce même fantasme, complémentaire au mien. Mon petit cul est devenu son jouet favori pour notre plaisir commun.

Il m’arrivait régulièrement de sortir avec mon plug anal en place et même de visiter ainsi mes clients. Ce jour-là, j’avais rendez-vous avec une nouvelle cliente que je n’avais rencontré qu’une seule fois auparavant.

C’est une jolie femme, la soixante plantureuse, divorcée, assez dominante mais sympa, ce qui m'a mis en confiance avec elle. J’étais donc dans son bureau pour sa commande du mois, avec mon plug déjà introduit depuis une bonne heure. C’est mon plus gros, environ 15cm de long et 7cm de diamètre au plus large, autant dire qu'il me remplit bien le cul. Après 1 heure en place je peux dire que ça fait de super sensations car à chaque fois que je bouge, il frotte et appuie sur la prostate, ça m'excite tout le bas ventre et je sens mon anus complètement dilaté. Je commençais à me trémousser un peu plus sur mon fauteuil, assis en face d'elle, devant une petite table basse et je sentais déjà ma mouille couler légèrement de ma queue.

À ce moment-là, elle a fait tomber un stylo et s'est penchée pour le ramasser, en écartant et relevant une jambe. Malgré elle, elle m’a alors offert une vue directe de son entrecuisse largement ouvert, du haut de ses bas et de sa culotte en dentelle blanche. Ça m'a bien émoustillé mais c'était l'excitation de trop car je me suis mis à bander bien dur et avec l'effet du plug qui me remplissait et qui poussait sur la base de ma queue par l'intérieur, j'ai commencé à respirer plus vite et fort, en tremblant de partout. Et après quelques secondes j'ai jouis dans mon boxer par saccades en réprimant des petits râles étouffés, les yeux fermés.

Quand j'ai eu fini, en les ré ouvrant, j'ai vu ma cliente qui, loin d’être offusquée, m'observait avec un petit sourire en jetant des coups d'œil sur ma braguette. Et comme je portais un pantalon en toile bleu claire, elle a vu tout de suite la tache humide qui apparaissait. J’étais pétrifié mais avant que je fasse quoi que ce soit pour trouver une vague explication et m'excuser, elle me dit en riant et avec un ton très complice:

"Ah ben dites donc, c'était surprenant, je ne m'attendais vraiment pas à ça. Je n'ai pas rêvé, vous avez bien jouis. Je n'avais jamais vu un homme jouir comme ça devant moi sans se toucher."

Moi je lui bafouille "oui j'ai jouis, je suis vraiment gêné" et c’est elle qui va me remettre à l'aise en posant sa main sur ma cuisse et en s'approchant de mon oreille:

"Non non il ne faut pas, et si c'est moi qui vous ai fait cet effet-là, je suis flattée. Allez, posez votre pantalon, il va bien falloir qu'on nettoie tout ça, je ne peux pas vous laisser repartir comme ça."
Je suis soulagé et même content de sa réaction et remis en confiance je lui réponds:

"Non, tout de même, je ne peux vraiment pas ôter mon pantalon, vous savez, ce n'est pas seulement vous, j'ai un gros plug dans les fesses. "

"Un plug!!!! Ben vous alors, vous êtes vraiment un gros coquin, vous m'avez toute excitée, et après ce que je viens de voir, vous ne pouvez plus rien me refuser. Allez, montrez-moi ça tout de suite, je n'ai jamais vu un homme avec un plug dans le cul. Dépêchez-vous et posez tout ça"

Je m’exécute et me mets debout devant elle et pendant que j'enlève ma chemise, elle se jette sur mon pantalon, défait le bouton et la braguette, et des 2 mains elle le prend avec le boxer et me le descend jusqu’ aux chevilles.

"Posez tout, on s'en occupera plus tard, vous en avez mis plein votre caleçon"

Pendant que je lui obéis et me retrouve complétement nu devant elle, elle dézippe rapidement sa robe et la pose par le bas. J’avais bien vu tout à l'heure, elle porte un ensemble très sexy de lingerie en dentelle blanche, soutien-gorge pigeonnant, petite culotte échancrée, un porte jarretelle et des bas. Vraiment elle est très sexy comme ça. Son excitation fait qu’elle me tutoie directement ; et elle s’impatiente:

"Allez allez, tourne toi, je veux voir ça, ton plug dans ton cul. Viens devant moi et penches toi en avant."

Elle se rassoie dans son fauteuil. Je passe devant elle, m’incline en avant en reposant mes deux mains sur la table basse et me cambre pour lui présenter ainsi mes fesses juste à hauteur de son regard.

"Hébé, il est bien en place et bien profond je vois. Enlève le toi-même, je ne veux pas te faire mal s’il est gros comme tu le dis. "

Je passe alors mon bras droit sur mon dos, agrippe la collerette du plug avec le bout de mes doigts et commence à le sortir lentement. Je dois tirer assez fort car depuis le temps qu’il est inséré, mon cul fait ventouse autour de lui. Je sens mon anus qui s’ouvre et soudain le plug sort d’un coup. Je lui tends et elle le saisit dans sa main pendant que moi je reste dans cette position.

"Incroyable, il est vraiment gros en effet. Et ton cul reste totalement ouvert, c’est impressionnant. Je peux toucher ? "

Et sans attendre une réponse, joignant le geste à la parole, je sens qu’elle a introduit le bout de son doigt dans mon derrière et qu’elle caresse le tour de mon anus en faisant un rond. Ce qui a pour effet de me remettre en érection immédiatement.

"Petit cadeau pour toi puisque tu bandes bien"

Elle vient de saisir ma queue entre mes cuisses écartées, toujours dans cette position par derrière et elle me masturbe frénétiquement en faisant remonter sa main jusqu’à écraser mes couilles. Et toujours en me caressant l’intérieur de l’anus qui avec l’excitation se referme sur son doigt. Elle me fait jouir très rapidement et j’éjacule mes dernières gouttes de sperme sur ses pieds.

"Waaa, merci pour la branlette. Tu m’as bien branlé comme j’aime"

"Malheureusement mon chou, j’ai un rendez-vous à l’extérieur. On ne va pas pouvoir s’amuser plus longtemps. Mais j’ai envie de beaucoup plus alors promets-moi de revenir comme ça la prochaine fois, avec ton plug bien à fond. Et c’est moi qui m’occuperais de ton petit cul avec. "

"Promis. Tu pourras te faire plaisir. Pour te dire, j’ai toujours joué seul avec. Alors rencontrer une femme comme toi pour partager ces phantasmes communs, c’est inespéré. "

"Bon maintenant on va te trouver quelque chose à mettre pour que tu puisses sortir, j’ai des vêtements de rechange ici"

Et c’est comme ça que je suis reparti de cette superbe rencontre, en portant un jean trop serré et un peu court ; et en dessous, une jolie culotte en dentelle blanche. Notre rencontre suivante se passait, elle, quinze jours après et ça allait être absolument divin.

100% (8/0)
 
Categories: AnalBDSMMature
Posted by pebrok_fr
1 year ago    Views: 2,474
Comments
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
No comments