Melle est ficelé ? Qu'en faire ? S

Très intimidée, à son arrivé, j'ai décidé de briser la glace en introduisant quelques doigts dans son vagin, déjà très humide... De ce fait, elle s'est dévêtu, pour ne garder que ses dessous,...
J'ai commencé par attacher ses mains dans le dos, fermement, et par la suite, quelques tours de cordes autour de son cou... Je la fais assoir sur ses genoux, sa bouche à la hauteur de ma queue, je la gifle quelques instants, et lui enfourne ma queue brutalement. Ce qui devais arriver, arriva, il eu un haut de cœurs, je me retire afin de mieux y retourner... Je m’aperçois, après un bref instant, qu'elle capable d'avaler la totalité, je bute donc contre sa gorge, elle se met à pleurer... Beaucoup de salive, s’écoule, et recouvre une partie de son buste, de ses seins...

De là, je la couche sur le ventre, et décide de lui attacher chaque pieds afin de lui écarter les jambes au maximum...
Son vagin s'ouvre, rose, humide, son anus quant à lui, ne demande qu'à s'ouvrir.. Je crache avec insistance sur les deux, et la doigte sans ménagement... Heureusement, j'ai pris le soin de la ballonner auparavant..

J'insiste sur sa chatte, mais de fait, je prend aussi possession de son anus avec d'autres doigts... Je profite de son liquide, pour lubrifier celui-ci...

Il temps pour moi, de lui infliger de violentes fessées, sa peau rougit... j'entends son crie sourd, elle se met à uriner quelques gouttes...

Sa chatte et son anus, étant lubrifié suffisamment, il est temps pour ma queue de revêtir son armure... Cependant, je n'oublie pas de faire gouter à mon hôte le gout divin s'écoulant de son vagin en lui enfournant mes doigts dans sa bouche "meurtri par la fellation brutale de tantôt"...
Il est temps de gouter à cette chatte brulante, son clitoris gonflé et rougeoyant m'invite à lui fourrer ma queue avec précision et élégance pour commencer... Ses grandes et petites lèvres s'écartent, elle gémit sous le bâillon. Je m'aperçois, que mon travail avec les doigts, ne l'a pas vraiment élargie, son entrée est serrée, je bande d'autant plus... Et d'un coup sec et violent, je plonge ma queue au plus profond, elle crie... le jeu du va et vient peut commencer, avec un seul but, toucher son estomac...
Elle mouille de plaisir, toujours à 4 pattes, le contour de ma queue est complètement aspergé de foutre, sensation de froid dans un instant de chaleur intense...
je bute, avec ténacité, à chaque coup donné, le fond de son vagin. Elle crie, il est temps de lui infliger plusieurs fessées, largement mérités...
Je me retire, arrache d'un geste brusque mon armure de latex, et me dirige vers sa bouche. Je plonge mon gland, et me dirige vers sa gorge, elle me suce avec délectation, elle me le demande à plusieurs reprises, de l'étouffer... Une fois, sa bouche et sa langue bien rougie par cet exercice périlleux, je décide de revêtir une nouvelle armure...

Un seul et unique objectif, son anus. Le souvenir de sa chatte étroite, m'impose l'application d'un bon lubrifiant en préparation. Mon gland s'approche, il dé****, j'insiste à plusieurs reprises, l'envie de percer cette enclave est si grande, il faut prendre mes deux mains autour de ma queue pour l'enfoncer, très, très lentement dans son anus... Ce ne sont plus des cris, mais des gémissements de douleur qui émanent de cette jeune femme... Une fois la moitié de ma verge insérée, retournement de situation, elle commence à jouer du bassin... Elle désire plus que tout, sentir ma queue totalement la pénétrer...
Son anus s’élargit, la pénétration n'en est que facilitée. Mes couilles frappent à chaque coup ses grandes lèvres, et je l'espère son clitoris par la même occasion...
Cette position en levrette, sera la seule pratiquée pendant cette parenthèse. Elle ne s'en plaint pas, le pourrait elle de toute façon, non, son bâillon rendant inaudibles ses mots...
Je sens mon sperme monté, ma queue est un pieux, à la recherche du filon...
Avant que celui-ci ne s’écoule, je me retire, dégoupille à nouveau mon armure et me dirige vers son visage, comme à chaque fois que ma queue se présente devant sa bouche, je lui retire son bâillon... Je me branle un instant, elle me suce par intermittence, le moment qui sonne la fin des hostilités arrive. D'une main, j'agrippe ses cheveux, de l'autre je tiens ma queue, elle ouvre sa bouche, tend sa langue à l'extérieur...
Je jouis, ... De grosse giclée de sperme atterrissent sur sa langue, sur ses lèvres, et dans le fond de sa gorge... Elles avalent immédiatement le liquide, puis décident de nettoyer mon gland en me léchant avec insistance... Je pousse un petit cri de soulagement... Je la gifle une dernière fois, ma queue parfaitement propre.

Il est temps, pour nous deux, de nous dire adieux..
47% (2/3)
 
Categories: AnalBDSMFirst Time
Posted by parasite00007
9 months ago    Views: 1,336
Comments (2)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
9 months ago
"Melle est ficelé ? Qu'en faire ? S'y glisser au plus profond !"

Le voici.....
9 months ago
un jouet de chair et de chanvre ;) pour une histoire très agréable à lire... (dommage qu'il manque la fin du titre...)