la garderie c est cool

Mardi 15 juillet, il est 16h30 quand arrive une belle grande brune ayant une quarantaine d'année. Habillée d'un jean moulant, de compensé et d'un débardeur. Une très belle femme mûre. Un visage qui fait jeune et des atouts que même les jeunes femmes peuvent lui envier. Un fessier juste à croquer. Des jambes fines et allongées grâce à ses chaussures montantes. Mon regard se bloque sur elle, elle se dirige en ma direction.

- Bonjour
- Bonjour, je peux vous aider ?
- Oui je suis la maman de Max et Tom, je viens les chercher ce soir et tout le reste de la semaine car leur père ne peut pas.
- Oui d'accord, y a pas de soucis pour moi, lui fis-je avec un grand sourire qu'elle me rend dans la seconde qui suit.

Les enfants arrivent, prennent leurs sacs et partent avec leur mère. Elle se retourne pour me saluer et me souhaiter une bonne soirée. Je lui réponds toujours avec un magnifique sourire, elle fait de même. Je retourne à mes activités en pensant à cette femme. Je ne connais rien d'elle à part qu'elle soit belle, attirante, souriante et qu'elle revient toute la semaine chercher ses enfants à la garderie.

Le mercredi 16 juillet, je suis encore à la garderie, j'ai une vingtaine d'enfants cette après-midi. Les minutes passent, Max et Tom sont toujours à la garderie. 16H50, des bruits de talons se font entendre dans le hall de la garderie. J'entends Tom dire à son frère que leur mère est arrivée, qu'il faut qu'il prenne leurs affaires. Je me retourne et voit cette femme, toujours aussi belle, voir encore plus belle que la vieille.

Elle est habillée d'une robe qui arrive à hauteur des genoux, avec un beau décolleté qui laisse entrevoir sa poitrine, je dirais un petit 85B, pas plus mais qui va parfaitement avec son corps. Tout ça avec des talons beige. Elle est très attirante. J'envie le père de ces deux enfants qui peut s'amuser et regarder cette femme tous les jours et toutes les nuits. J'aimerais bien être à sa place.

Elle me salut, me sourit quelques secondes, qui m'ont l'air des minutes. Elle se retourne et se dirige vers la sortie. Je la regarde aller jusqu'à la porte, elle marche très bien et a un déhanché juste incroyable. Elle sait y faire et doit se douter que je la regarde. Juste avant de passer la porte de sortie, elle se retourne et me sourit à nouveau. Elle est quand même magnifique cette femme.

La garderie se finit, je retourne chez moi. La soirée se passe aussi.

Jeudi 17 juillet, le jour J. Toute la nuit, je n'ai pensé qu'à cette femme, à cette mère de famille aussi sexy qu'une jeune de vingt ans. Toute la nuit, j'y ai réfléchit et je me suis dit tente quelque chose, tu verras bien. De toute façon tu n'as rien à perdre mais tout à y gagner.

J'attends les enfants pour la garderie. Je sors les jeux, les feuilles pour dessiner,... Les minutes passent, on joue avec les enfants. Je regarde l'horloge, il est 16h20. Je fais le tour du hall car certains gosses, jouent à cache-cache. Je les cherche et leurs dit de retourner près des tables car des personnes travaillent dans les bureaux.

J'arrive près de la porte d'entrée quand je vois arriver au loin la mère de Tom et Max. Je n'en crois pas mes yeux. Elle est habillée très court aujourd'hui. Une mini-jupe arrivant à peine mi-cuisse, un débardeur sans manche avec un décolleté en V plongeant et des compensé noir d'environs dix centimètres. Elle fait découvrir ses jambes et ses cuisses, j'ai envie de les manger. C'est une superbe femme.

Je reste près de la porte, fait semblant de chercher des enfants quand elle arrive à ma hauteur. Je fais semblant d'être surpris de sa présence.

- Ah bonjour
- Bonjour, vous allez bien ?
- Oui très bien merci et vous ?
- Tu sais on peut se tutoyer, j'ai l'air vieille avec ce vouvoiement, tu trouves pas ?
- Euuuuuuh... un peu coincé par cette question qu'elle vient de me poser, je prends le temps d'y répondre et je sais, en moi, que c'est le moment que j'attendais, que c'est l'occasion. Non non vous, enfin je veux dire, tu ne fais pas vieille du tout au contraire. Tu fais jeune et tu es très jolie.
- Merci, tu n'es pas mal non plus tu sais...
- Merci, tu t'appelles comment ?
- Moi c'est Camille et toi ?
- Melvin
- Beau prénom, aussi beau que celui qui le porte...

Je commence à rougir sur le coup mais je sens que ça va très bien pour moi. Dans ma tête, je me dis que c'est le moment de tenter quelque chose mais mon corps ne suit pas. Elle me demande ou se trouve les wcs, je lui indique le lieu. Elle rentre dedans. Je me dis que c'est vraiment le bon moment.

Elle ouvre la porte au bout d'un court instant, je l'attendais devant. Je la vois sortir, je m'avance vers elle, très proche d'elle et l'embrasse. Sur le moment, elle à l'air de refuser mais au les secondes passent et elle se laisse faire de plus en plus. Elle prend même les devants. Je sens sa langue qui commence à chercher l'entrée de ma bouche. Elle la trouve assez rapidement, car je réponds vite à sa demande, je ne veux pas perdre une miette de cette occasion.

Je pose mes mains sur son corps, je commence à le découvrir petit à petit. Je la fais reculer, on rentre dans les wcs et je ferme la porte à clé pour ne pas qu'on se fasse prendre. Toujours entre un de s'embrasser, je sens ses mains se poser près de la fermeture de mon bermuda. Ses mains bougent, elle réussit assez rapidement à ouvrir le bouton et à me descendre le bermuda aux chevilles. Elle remonte sa main et la glisse dans mon caleçon. Elle fait le long de mon sexe avec sa main. Puis le prend en main et commence à me branler tout en m'embrassant.

Je remonte mes mains sur son corps, en prenant au passage son débardeur. Je lui enlève, et là surprise, elle ne porte aucun soutien-gorge. Je vois ses seins nus devant moi, une petite poitrine mais très belle et qu'on prend bien en mains quand même. Je prends un malin plaisir à les malaxer.

Elle continu toujours à me branler, je suis tout excité et ça doit se sentir. Elle enlève sa main de mon caleçon, prend ses deux mains et me baisse aussi ce dernier rempart et le met à terre. Tout en continuant ce geste, elle s'agenouille devant moi. Elle reprend mon sexe en main mais cette fois elle le dirige vers sa bouche. Je sens sa langue se poser sur mon gland. Elle ne s'attarde pas trop dessus et rentre complètement mon sexe en elle. Elle commence directement par une gorge profonde. Elle met les points sur les i dès le début. C'est vraiment une belle chaudasse.

Elle continu puis le retire et le remet. Un délice de pipe vraiment. Je ne bouge pu, je suis debout, le bermuda aux chevilles avec une femme les seins à l'air qui me suce. Que demander de mieux ? Peut-être, la prendre.

Je mets mes mains derrière sa tête, j'imprime des coups de bassin dans sa bouche, puis je retire mon sexe de sa bouche et la fait se relever. Je pense qu'elle sait ou je veux en venir car elle se tourne, se met dos à moi et commence à se pencher en avant. En faisant ça, sa mini-jupe se lève et me fait découvrir un string tout noir. Je tire un peu dessus, le descend et je découvre que cette femme mouille beaucoup. Elle doit être autant excitée que moi. Je glisse un doigt puis deux dans sa cascade. Elle commence à bouger son bassin et j'entends quelques cris sortir de sa bouche.

Je retire mes doigts et dirige mon sexe vers cette entrée. Je pense que ça va rentrer tout seul mais je fais doucement quand même pour ne pas lui faire mal. J'y suis. Je glisse doucement en elle, ça y est je suis entièrement dedans. Elle bouge son bassin doucement d'avant en arrière, comme pour me dire, va y c'est bon tu peux y aller je suis prête. Je pose mes mains sur ses hanches et donne le tempo. J'accélère mes mouvements en elle. De plus en plus rapide et fort. Elle a l'air d'apprécier ce châtiment car elle gémit de plus en plus fort.

Les minutes passent et les coups de bassin continuent. Elle est penchée en avant les bras contre les murs pour se maintenir. Elle prend des coups de rein !! Je sens que la pression monte de mon côté comme du sien, les cris se font entendre partout je pense vu comment elle crie son plaisir. Elle savoure. Je lui dis que je vais bientôt lâcher. Elle ne s'arrête pas pour autant. Elle continu à bouger ses hanches vers mon sexe et je l'entends pousser un cri qui résonne encore dans ma tête.

Je sens son liquide descendre le long de mon sexe et de mes cuisses, ça y est-elle s'est lâchée. Je continu mes coups mais là elle se retire. Elle se remet devant moi et comme pour me remercier elle se jette sur mon sexe qui est feu et sur le point d'exploser. Le met en bouche et commence à me sucer d'une vitesse et d'une intensité incroyable. Je ne peux que me vider en elle. Sa bouche est remplie de mes jets. Incroyable cette femme. Elle remonte et remet toutes nos affaires, même les miennes. Sort des wcs en premier. Elle va chercher ses gosses puis repart comme si de rien n'était. Le seul au revoir auquel j'ai eu droit est un clin d'œil avec un grand sourire qui en disait long.

94% (21/1)
 
Categories: First TimeMatureTaboo
Posted by paisa2
7 months ago    Views: 2,749
Comments (7)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
6 months ago
trés bien cette histoire, une suite!
7 months ago
très bon récit
la suite.....
7 months ago
Et le lendemain?
7 months ago
superbe on s'y croirait
7 months ago
mmmm très excitant! j'aimerai bien vivre quelque chose de pareil
7 months ago
Très belle histoire d'une maman très gourmande !
Comment s'est passé le vendredi ?
7 months ago
Hum quelle belle salope