Nouveaux voisins...

L’histoire se passe à la fin de l’été dernier.
J’avais emménagé seul dans ce nouvel appartement du deuxième étage d’un bel immeuble ancien situé dans une petite ville de province, il y a un peu plus d’un an de cela.
Tous les soirs, je rentre tard du travail. Mes journées sont chargées et je ne prête que très peu attention à ce qui se passe autour de moi au quotidien.
Je suis un trentenaire plutôt cérébral, à l’allure atypique mais agréable, semble-t-il. Brun, grand et fort.
Bien que je passe devant au moins deux fois par jour, je n’avais pas encore remarqué que l’appartement du premier avait de nouveaux occupants depuis quelques jours déjà. Un couple.
Un soir, ce fameux soir-là donc, comme d’habitude, je montais les escaliers quatre à quatre pour rentrer chez moi. A peine la porte de l’appartement des nouveaux voisins dépassée, une agréable voix féminine m’interpella. Mon pas s’arrêta aussitôt et mon regard pu découvrir une très jolie femme aux cheveux châtains et au visage engageant.
- « Bonsoir… Que puis-je pour vous ? », lui répondis-je.
- « Nous sommes vos nouveaux voisins du dessous, nous voulions vous saluer et pourquoi pas vous proposer de faire plus ample connaissance. Vous ne voulez pas entrer quelques instants ?... ».
Vu le physique de cette nouvelle voisine, je n’aurais jamais refusé une telle proposition, même s’il ne s’était pas passé ce qui suivit.
Bref, j’entre chez elle, ou plutôt chez eux, et je vous fais grâce de la description de leur intérieur, de leur quelconque vêture, ainsi que de l’heure déjà tardive, pour en venir directement à ce qui nous intéresse.
Clairement, le mari m’offrit sa femme. Sa très jolie femme : de taille moyenne, aux hanches généreuses, et aux petits seins qui pointent en permanence de façon naturellement provocante.
Elle se tenait près de moi, sans en avoir l’air, jusqu’à ce que son mari me lance : « si elle vous plaît, partageons-la ! ». Un sourire immédiat de ma part suffit à débloquer la situation.
Je saisis ses seins entre mes mains. Elle évalua le calibre de ma queue à travers mon pantalon. Le mari, lui, avait déjà sorti la sienne pour bien se branler en nous regardant.
Bientôt à genoux devant moi, elle libéra rapidement ma bonne bite pour l’engloutir comme la gourmande qu’elle est.
Le mari me dit : « elle suce vraiment comme une salope ma femme, non ? ». Effectivement ! Elle branle en douceur, fait des acrobaties avec sa langue autour des glands turgescents, fait aller et venir les bites entre ses lèvres (et pas comme une débutante), sans oublier de bien caresser et lécher régulièrement les couilles.
Elle aime ça, qu’on bande pour elle, c’est le moins qu’on puisse dire !
Pendant qu’elle exerçait ses talents sur moi, son jules lui mit les fesses à l’air pour la piner en levrette. La jolie garce fermait les yeux pour mieux profiter des deux bites. La mienne lui remplissait la bouche et assourdissait ses gémissements. Elle prenait du plaisir la voisine.
Après quelques minutes, nous avons échangé nos places sur proposition du mari : lui à sa bouche et moi derrière elle. Je découvris alors le beau gros cul de sa salope de femme que je limai longuement jusqu’à la faire jouir.
Bien que satisfaite, elle garda la bite de son amant régulier dans sa belle bouche qu’il ne tarda plus à remplir de sperme. Je vis le foutre onctueux couler depuis la commissure de ses lèvres entrouvertes. Moi, je m’étais placé sur son côté à elle pour mieux ass****r au spectacle pendant qu’elle me branlait d’une main. Elle me fit ainsi gicler plein son profil droit, la queue débandée de son mari reconnaissant encore sur sa langue. Mon foutre chaud lui coulait plein le visage.
Elle se releva. Son mari s’éclipsa dans l’appartement en me saluant sympathiquement. Elle me raccompagna jusqu’à la porte, le bas de son jeune et joli minois encore ruisselant de sperme. Elle ferma la porte en arborant un large sourire et un regard coquin qui semblaient dire : « on remet ça dès que possible ! ».
Fin de l’histoire. Qu’écrire de plus ? Si ce n’est, tout de même, que j’attends toujours avec grande impatience de croiser ce couple charmant dans l’escalier de l’immeuble.

23.11.13
By Ookkaazz
72% (7/3)
 
Categories: Group Sex
Posted by ookkaazz
11 months ago    Views: 2,586
Comments
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
No comments