ombre601's Blog
Petite Ombre

Pour elle, avec qui aujourd’hui je tisse,
Et surfile une luxuriante « con-plicité »,
Tout en finesse je serpente et je glisse,
Indécemment sur elle mes mains gantées,
Tourmentant alors le haut de ses cuisses,
Effleurant, à la faire gémir, son orchidée.

Ostensiblement je m’offre à ses vices,
Me voila devenu son nouveau jouet,
Bien que ses baisers humides régissent,
Rien de moins que mes grivois souhaits,
Elle me fera pénétrer dans ses abysses.


L'Ombre de tes pensées




Posted by ombre601 2 years ago
Comments (2)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
2 years ago
Ravi que tu aimes. ;)
2 years ago
Magnifique...