23h50

23:50:

Une nuit, quand un taxi près de la place de la Bastille recherchait des passagers. Il pensait au match de L'équipe de Barcelone de l'autre jour et aussi à des évènements politiques qui se passaient ces derniers temps. C'était le genre de nuit où il n'y avait aucun passager…

Une robe d'un rouge brillant dépassait d'un coin de rue. Il fut soudainement arrêté par une jolie fille…Robe vraiment très courte, des cheveux très long, elle pleurait. Le conducteur du taxi le remarqua en regardant dans son rétroviseur, il y avait quelques larmes qui coulaient sur son visage. Il regarda jusqu'aux jambes longues, il regarda plus qu'il n'était permis.

'Mon nom est Lucie' dit-elle. Elle alluma une cigarette, une de ces cigarettes vraiment longues, comme par le passé. le conducteur en tremblait, elle était plutôt jolie. Il ne douta pas et lui tendit un briquet. Et il lui demanda qu'elle était la cause de ces larmes. 'Un homme riche et stupide' lança-t-elle. 'il pense qu'il peut me tromper!' Le conducteur rétorqua: 'Ne pleurez pas pour les amoureux, madame, si vous voulez votre revanche, vous pouvez compter sur mes services…', avec une sorte de clin d'oeil… Elle sourit. 'Tournez à la prochaine' dit-elle. 'Nous allons chez moi.'

Après deux verres de Tequila, imaginer juste ce qu'il s'est passé, n'est pas descriptible. Ils le firent dans la cuisine, sur le sol, dans le salon… Il embrassa jusqu'à son ombre. Ils s'impliquèrent. Après avoir parlé des bourreaux des coeurs, après avoir éprouvé ce moment de coït vaginal très sauvage, ces va-et-viens puissants, par la bouche, par l’anus, ces coups de langues dégoulinant de jouissance, mêlé la sueur et la cyprine, ils allèrent dans un bar.

Dans ce bar, ils virent un couple chaleureux, ouvert. Elle, belle blonde insolente, aux jambes galbées et aux courbes athlétiques, était entrain de masturber son homme, accoudé au bar, sirotait une vodka orange. Il échangèrent un regard malicieux, un déclic. Lucie s’esclaffa: ‘c’est une belle petite salope là-bas!!’ Au même moment, la femme arrêta de caresser son homme et s’avança vers notre couple d’un soir: ‘Bonsoir, moi et mon mari, on vous trouve très à notre gout tous les deux, ça vous dit de vous joindre à nous?’ Et ils acceptèrent. Après avoir bien bu, bien rigolé, notre chauffeur de taxi proposa de ramener le couple chez eux et Lucie vint avec lui. Arrivés, là-bas, il s’autorisèrent un dernier verre avec ce couple si accueillant. Ce faisant, la discussion s’emballa et les couples s’échangèrent: ils se firent jouir par toutes les positions, tous les orifices, Lucie n’avait jamais autant jouit. c’était un fantasme qui se réalisait, en prendre deux!!! En même temps!!! Ca s’annonçait comme un défi… Elle réussit, avec brio et éjacula comme jamais, si bien que le tapis du salon devint vite marécageux. Pendant qu’elle se faisait ramoner le cul et le vagin, elle bouffait la chatte toute humide de la salope blonde, cette salope qui devenait dans le même temps une concurrente de taille pour faire jouir les deux hommes.

Après 2h de sexe intensif, elles y parvinrent, tant bien que mal, les crampes se faisaient déjà sentir depuis un moment dans les cuisses, les fesses, ainsi que les bras. Elle avalèrent leurs verges respectives et se désaltérèrent gracieusement. Tout le monde était alors comblé…

100% (2/0)
 
Posted by moonloot
8 months ago    Views: 1,644
Comments
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
No comments