Retour de vacance - Historie vrai

POsté en exclu sur Xhamster sera aussi posté sur Xstory

Les vacances se terminent et pour des raisons de calendrier mon homme a du rentrer 5jours avant moi a Paris.
Nous avions loué, comme à notre habitude, une belle maison avec piscine avec des amis a cote e St Tropez.
Me voilà donc sur le quai de la gare a attendre le passage du TGV, je m'etais habillée de maniere à etre a laise dans le train. Un t-shirt genre debardeur plutot ample et long recouvrant quasiment mon mini short en jean assez mode.

j'aime beaucoup porter ce type de tenu à la fois decontract'et plutot sexy, le short remonatant un peu et se roulant sur mes aisnes quand je marche, on a souvent l'impression que je ne porte qu'un simple shorty ! et j'aime assez l'effet que ca donne et surtout les regards des messieurs qui me croisent ou me matent quand je suis a la terrasse d'un café ! Sans parler de cette sensation de liberté que j'aime tant !

Mon train arrive et je vais m'installer à ma place au fond du wagon, etrangement pas trop de monde pour des retour de vacances. Mon mari m'a reservée un place coté couloir ! Pas de chance bon pour l'instant personne cote fenetre je m'y installe en attendant.

Musqiue dans mes oreilles je feuillette un magazine achetés à la gare.
Premier stop je guette à la fenetre que personne ne monte dans le wagoon esperant pouvoir rester seule pres de la fenetre ! parfait personne, je me calle dans l'angle du fauteuil, prete a m'assoupir un peu.Ce qu je ne tarde pas a faire .
- Madame, Excusez moi dis une voix en me remuant l'epaule...j'ouvre les yeux et me rends compte que je m'etais endormis en quelques minutes comme une pierre, jambe legerement ecartée le magazine tombé sur ma poitrine..
- Oui ? dis je assez machinalement, je m'appercois que mon short, à son habitude s'etait roulé entre mes cuisses laissant apparaître un peu de dentelle rouge sur les cotés, je me redresse reprends mes esprits et voit devant moi un jeune black me parraissant geant, bati comme un mercenaire.
- vous etes assis à ma place me dit-il à deux reprises ...
- excusez moi excusez moi!Il aurait pu me laisser dormir qd meme gougat va ! me dis je en le regardant avec son petit short de basketeur et et son tshirt chicago.En plus il y a des places libres aussi de l'autres coté du couloir , pffff
j'entreprend de me remettre à mon siege mais ce nigaut, s'engage en meme temps face a moi pour rejoindre sa place et me je me retrouve la tete face à son short.
Un Whaou ma,que de m'echapper, en voyant la bosse dessiné dans le short, non pas que le jeune homme fusse en erection bien au contraire, mais justement! Son sexe etait dessiné à travers son short, on aurait dit un serpent roulé sur lui meme, j'en croyais pas mes yeux. je n'ai pas reussis à le quitter des yeux durant tout le moment où il s'installait a coté de moi.

Et bien, me dis je, ça c'est du serieux ! je ne crois pas en avoir vu des aussi grosses de toute ma vie. Je n'arrive pas me sortir cette image de la tete, du coup de temps en temps je jette de petits coups d'oeuil lateral vers lui.
je le vois s'installer tranquillement, iphone ds l'oreille, il se met en diagonale de son siege pour avoir plus de place, vu la longueur de ses jambes, son genou effleure le mien de temps en temps avec les mouvements du train et je me decalle pour ne pas le gener.
Bon j'essaie de me calmer et de ne plus regarder ce short gonflé a coté de moi. Pas facile
Essayons de dormir, ca va aller mieux, mes lunette de soleil sur le nez, j'augmente le son de ma musique et me fixe comme objectif de regarder devant moi, les minutes passent et je ne dors pas, des que je ferme les yeux je revois ce short et cette bosse, cette emprunte de son sexe qui me semble si impressionnant
Mes yeux cachés me jouent des tours et comme attirés, ils ne cessent de se tourner vers lui.
Lui qui vraisemblablement ne semble pas se soucier de moi, il ne me dit pas un mot, ne me regarde pas d'ailleurs.
je tente de me dandiner un peu sur mon siege, esperant qu'il tourne la tete, leve les bras nonchalamment esperant qu'il repere l'absence de soutif sous mon debardeur ! mais non rien il ne bouge pas!
Ahh il dort, pff suis verte ! Moi qui me pensait un minimum sexy, il aurait pu au moins essayer de me dragouiller un peu !
j'arrete mon manege assez deçue je dois dire, je le regarde il a la tete retrounée vers le haut, les jambes entrouvertes a deux doigts de se mettre a ronfler !
Je sens tout mon petit film fantasmagorique s'effondrer et en plus j'ai plus sommeil ! je n'arrive pas a dormir
CA y est il ronfle ! je vois son corps se gonflé au rythme de ses respirations et surtout , surtout cette bosse dans le short , je voisque son sexe a changer de position on dirait un long arc . mon dieu qu'il est grand me dis je encore, je n'arrive pas a oublier.
je sens sa jambe effleurer a nouveau mon genou, cette fois je ne la deplace pas, je pousse un peu sa jambe avec mon genou pour ne plus etre genée et je m'appercois qu'il dort comme un loire !
je ne sais pas ce qu'il me prend mais, comme poussee par un peu de folie je laisse ma main qui etait sur l’accoudoir tomber vers sa cuisse et l'effleure l'air de rien , petit regard et rien aucune reaction
je commence a me rendre compet que ce petit jeu m'excite bcp ! je croise mes jambes nues et je sens les plie du short se serrer sur mon sexe.
ma main toujours tombante effleure de temps en temps au rythme du train la cuisse de mon ingrat jeune homme en train de ronfler copieusement.
je me sens monter sous pression , pression que j'exerce doucement en serrant mes cuisses l'une contre l'autre.

je me sens soudain avoir de plus en plus chaud dans ce train, je sens la sueur perler entre mes seins et glissee sur mon ventre, je vois ce sexe endormis enorme a coté de moi, mais quelle taille peut il faire une fois dur?
je tourne ma tete de tt les cote personne aux alentour, allez j'ose je me lance de toute facon il dort !
je tend la main un peu plus pour venir toucher du bout du doigt ce qui me semble etre son gland, le bout de mon doigt me parait petit quand je touche ce tissus si fin , j'effleure le sexe de cet inconnu, du bout du doigt, je transpire de tout mon corp, je serre mes cuisses et aussitot touche j'ecarte ma main et du coin de l'oeruil regarde s'il se reveille
mais non ! rien il ronfle toujours autant.
hummm trop excitant, je repose mon doigt dessus l'air de rien, ma pression est plus longue cette fois, petit coup d'oeuil vers lui rien je reste, mon index ets posé sur son sexe, humm je le deplace en l'effleurant doucement parcourant la longueur de son sexe, que c'est bon je me sens chauffer de partout ! je ne cesse de tourner la tete de droite a gauche de peur que qq1 me voit.
je serre et desserre mes cuisses au rythme des efleurements, un oeul qui ne cesse de le regarder au cas ou il se reveil, nn il dort bien profondement, parfait !
je laisse mon index se promener sur son sexe mais quelle longueur, je n'en crois pas ce que je sens et voie. je commence a faire de petit mouvement avec mon index pour le gratouiller un peu juste sur le frein
je sens l'excitation monter de plus en plus, mes tetons se durcissent derrière mon debardeur, les voila qui pointent franchement.
je rapproche mon pouce de mon index pour le prendre doucement entre mes doigts, je le serre delicatement, humm que c’est bon de le sentir là à ma merci, j'imagine ce sexe nue devant moi bandant! qu'est ce que je donnerai pour le voir vraiment
je me sens tres humide ma culotte commence a etre temoin de mon excitation je le presse un peu plus maintenant apres avoir encore verifier qu'il dormait bien ! Oh que c'ets bon, je sens son sexe a travers le short entre mes doigts, qu'il est epais et semble lourd !
je deplace doucement mes doigts dessus , de haut en bas et recommence, va elle se durcir malgre son sommeil ? j'aimerai vraiment, je ne le quite pas des yeux guette ses mouvements de tetes et ne cesse ma legere branlette sur cette queue de geant.
la porte du compartiment s'ouvre, je sursautte et me replace droite l'air de rien, un couple passe dans notre compartiment, je sens le regard du mari se poser sur mon decoltée, mes seins sont droit comme deux i, je suis tellemnt excitée que meme le debardeur sur moi me titille les tetons et je comprends bien le regard de ce monsieur, de me savoir visible comme ca m'excite encore plus.
Aussitot qu'il ont depassés mon niveau je relance ma main sur le short de mon compagnon de route , je vois le cote du short si ample je le leve doucement pour pouvoir voir dessous, allez oui j'ose je tente de passer mon doigt entre le tissus et son slip tout doucement j'avance mon doigt et viens toucher la base de son sexe, ma main effleure sa cuisse et il se met a bouger la jambe je retire immediatement la main de peur qu'il se reveil mais non sa jambe s’écarte un peu plus sur le coté et son short baille clairement, je vois son sexe moulé dans son petit slip pret a en sortir ! cette vue me rend folle, je me rend compte que mes petits attouchements font leur effet et que sa bite est en train de se mettre a bander
j'ai la chatte en feu ! je me sens trempée, bouillante des piccotements me saissisent et remontent dans mes reins ! humm que cette situation est excitante.
Je vois nettement sa paire de couille bien moulé dans sont slip, j'ai une envie folle de les serrer das ma main, de les gober !! Allez julia reprends toi, calme toi !
je glisse doucement ma main sur ses couilles a travers le short et les serre doucement ds main, puis je remonte doucement ma main sur la bite que je sens plus dure maintenant, je la caresse a nouveau de haut en bas, je le vois bouger la tete , retire ma main immédiatement, mais mes yeux cachés derriere mes lunettes ne quitte pas son sexe, je vois le boa se reveiller, il se met a gonfler, je vois le tissus du short bouger et sa bite se redresser vers le haut du short, humm me dis je peut etre va elle sortir je ris intérieurement.
Aie je vois les yeux de mon jouét s'ouvrir, merde! il se redresse un peu et passe sa main sur sa bite comme coincee avec son membre grandit
il me regarde, me sourit et rebascule sa tete en arriere annoncant la suite de son petit repos, sa bite est droite et tendu sous son short elle doit sortir de son slip pas possible autrement je vois le haut de son gland a la limite de l'elastique du short !
j'ai envie de toucher encore pousser le bouchon plus long mais pas la je peux pas im faut que j'attende je me sens comme une gamine devant une sucrerie promise ma main flotte ds lair au dessus de lui, je me retiens de l etoucher encore mais j'ai trop envie ma culotte est trempee mes seisn on ditrait des obus tellement ils sont tendus et excités, je continue je serrer et desserrer mes cuisses regulierement.
combien de temps cela fait qu'il s'est rendormis, j'ai peur que ca bite se detente, je laisse alors tomber document ma main l'air de rien, et vient effleurer le tissus du short , pas de reaction tres bien , je recommence
je me remet doucement toucher son gland a un doigt, je sens clairement la courone de sa bite sous mes doigts je serre un peu et je vois le boa se redresser tirer vers le haut, humm trop bon je fais glisser mon pouce et mon index sur toute la longueurs et remonte à nouveau tt en regardant en face de moi l'air de rien, plus rien a voir le le sens dur comme du bois,je refait deux trois mouvements et de peur qu'il se reveil je retire ma main ert regarde du coin de l'oeil ce derniere petit massage sur sa bite, je la vois tendu a deux doigt de sortir du short en continue de se gonfler sous mes yeux que j'aime voir uen bite qui bande
il a encore bouger j'arrive pas savoir s'il dort vraiment je suis prise d'un etrange doute , ah tampis c’est encore plus drole de tte façon j'en peux plus je suis trop excitée, je repasse mon doigt délicatement sur la queue du grand gars, j'arrive a quasiment a la limite de son short j'ai qu'une envie lever un peu l'elastique pour voir si elle sort, encore un aller retour, non il bouge pas,j'ose avancer mon index vers le haut de son short je le souleve un peu merde ca m'echappe et clac sur son pubis, je retire ma main a la vitesse de la lumière, il ouvre les yeux regarde son short et son sexe bandant je suis de profil l'air de rien, il me regarde , regarde son sexe me regarde et sourit et faisant mine de se rendormir la main sur son ventre apres l’avoir passer dans son short pour le replacer, il l'attends pas 2 minute spour venir y passer ma main dessus, et la il ouvre les yeux , me regarde et descent sa main sur son short et sort la ds le train son enorme sexe black, elle devait faire 24 cm de long epaisse, si large que ma main n'en fait pas le tour, les veines tte gonflée , humm sans rien dire je repose ma main dessus et commence a le branler,il pose sa grande main sur mon petit bras et tire dessus en regardant son sexe et j'ai vite compris e message compris le message et en moins d'une seconde j'avais sa bite droite dans ma bouche, il pose ses deux main sur ma tete et appuie dessus alors petite coquine dit il ca fait deux heure que tu me tripotes tu préfères pas l'avoir ans la bouche , je sens son membre geant grandir encore et s'enfoncer dans ma bouche jusque ds ma gorge j'ouvre au plus ma bouche et commence a aspirer ne pouvant rien faire d'autre ma tete tenu ds ces mains suivaient ses mouvement et son rythme .
il commence a me mettre de gros coup de reins ds la bouche et déplace ma tête de haut en bas je me laisse faire trop contente mes seins frottent sur sa jambe je sens sa bite grossir encore et encore ds ma bouche , je l'aspire comme une folle le pompe comme une ventouse il deplace ma tete et de temps en temps, me la maintient en place sa bite est enorme j'arrive à peine a la prendre en bouche je le vois me f***er la gorge il me bloque la tete a nouveau je la sens gonfler il me remue la tete en me disant vasy cochonne pompe moi , ces mots m'excitent encore plus , je m'execute en aspirant au maximum sa queue. Plus je l'aspire plus il me donne des petit coup de reins dans la gorge je n'arrive qu'a en prendre la moitié , il m'ecrase alors la tete sa queue en feu s'enfonce ds ma gorge a tel point que j'ai eu un haut le coeur et la il m'envoie sa sauce dans la gorge dans la bouche par grandes giclee. Ma bouche se remplie je sens sons foutre chaud salé se déversée dans ma bouche je redresse legerement la tete pour pouvoir avaler aussi vite qu'il me remplie , ca n’arrête pas il a pas du gicler depuis des semaines !!!
il finit et je me met a aspirer son gland encore plus fort il me tiens la tete et sa bite ne se detend pas
allez pompe pompe, pompe encore me dit il !
infatigable me dis je, il glisse sa main ds mon debardeur et joue avec mes tetons , tire dessus le fait rouler et moi je me remet a le sucer de plus belle. c'est attouchement me font monter a plus en pouvoir je suis en feu, sa bite toujours aussi raide, il m'indique le rythme et le mouvement avec sa main sur ma tete et moi je le pompe
je commence a avoir mal a la bouche tellement je dois l'ouvrir pour le pompe correctment j'entend la porte qui s'ouvre je tente de me redresser et il me maintient la tete , suces t’arrêtes pas me dit il et comme une petite chienne je m’exécute et continue à la sucer
sa bite va venir encore je le sens, elle se gonfle, il se met a tirer et a pincer mon teton pendant qu'il ecrasse ma tete sur sa verge, pompe pompe murmure t'il ds un rale et je sens a nouveau le liquide chaud envahir ma bouche sa pression sur ma tete se relache et je peux avaler à nouveaux sa semence. je suis rouge ecarlate ca doit faire 30minutes que je le pompe
il me releve la tete ah merci me dit il merci en me relachant.
je me redresse mes yeux degouline de rimel et maquillage ma bouche semble déformée tellement elle a prit son sexe en bouche, mais ma chatte est en feu , ma culotte trempee je veux jouir il peut pas me laisser comme ca me dis je! je continue a le branler esperant qu'il veuille m'honorer je pose ma tete sur son épaule,il pose ma main sur la mienne m'indiquant d'arreter, j'en peux plus me murmure t il. je suis là a cote de lui les tetons érectés comme pas croyable la culotte mouillee ma vulve ouverte dedans, je sens ma jouissance a un fil non pas possible de s’arrêter la me dis je . Sans rien dire j'insiste sur sa verge
- mais tu es une vrai cochonne toi ! t'en veux toujours plus !
ah ces mots crus me rendent encore plsu chienne, je guide sa main surmon entre jambe au dessus de mon short. il la passe alors dedans direct ds mon string et viens me branler energiquement le clito je glisse sur le siege pour liberer mon cul du fauteuill jambe ouverte pour lui faciliter l'acces, d'un main je me deboute le premier bouton pour qu'il puisse bouger sans probleme
il me frotte me pince et tire sur mon clito en continuant a me murmurer des cochonnerie" mais tu es trempee petite cochonne, a ca t'excite de sucer un black hein petite chienne.
je gemis ma bouche ouverte sur son epaule pour étouffer mes cris je me sens venir complètement il est brusque et maladroit mais c'est tellement bon !ses doigts frottent plus que vigoureusement le haut de mon pubis ecrassant et remuant mon clito
oh mon dieu que c'est bon j'etouffe un dernier cris et je joui enfin. mon ventre pris de spasme se contracte uen 15aine de fois mon dieu que c'est bon !!
- ca y est ? me demande t il, on va pouvoir dormir !
- pff dis je en me redressant le regardant se rendormir avec ma chatte toujours en feu, je ne pensais qu'a sa bite ds ma vulve beante mais tampis je vois bien qu'il n'y a rien a faire c'et un gros gougat ! ca sera pour ce soir en rentrant.
il ne se reveillera qu'en arrivant a Paris....


78% (9/2)
 
Categories: MasturbationVoyeur
Posted by maxfun
1 year ago    Views: 4,065
Comments (7)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
1 year ago
Très chouette ! Mais quel con ce mec...
1 year ago
très excitant cette histoire....
1 year ago
rien detres originale j'ai sauté sur mon mec et il m'a prise en levrette dans le couloir
1 year ago
quel domages pourla fin ... la suite a la maison pourait etre simpa ^^
1 year ago
À qui le dites vous heureusement mon retour a la maison fut honoré
1 year ago
Wow, quelle histoire.. je ne prendrai plus le train de la même façon, grace à vous.. Quel goujat quand même...
1 year ago
Vos commentaires seraient des plus agréables