VU SUR LE NET: De relation mere-fils à aman

Nous avons marché 5 minutes dans le centre et sommes arrivé à l’entrée d’un établissement que je ne connais pas. Nous avons franchi la porte, à l’intérieur il y avait de la musique et j’ai d’abord cru que nous étions dans une discothèque. Au moment de payer, l’homme ne regarda pas beaucoup maman mais plutôt moi, il avait l’air de me dévisager. Finalement une fois l’entrée payée nous nous sommes dirigé vers le vestiaire. Maman hotta alors son chemisier et sa jupe pour se retrouver en tenue plus que sexy.
-Vous êtes déjà venue ? demanda l’hôtesse.
-Non c’est la première fois, répondit maman.
-Je vous appel une collègue, elle va vous faire visiter les lieux.
Je fus un peu étonner de ceci car je n’avais jamais vu de discothèque ou l’on faisait faire la découverte des lieux avec une hôtesse. Quelques seconde après cette dernière arriva, fort mignonne et sexy elle aussi. Nous nous sommes réciproquement présenté puis elle nous invita à la suivre. Dès la passage de la porte je compris que quelque chose ne devait pas être très classique dans ce club, toutes les femmes étaient en tenue sexy, et pour certaine beaucoup plus évocatrice encore…….. L’endroit était déjà à moitié plein. Notre hôtesse nous emmena alors vers la droite ou elle nous présenta des sanitaire, certes, mais aussi….des douches. Mes doutes étaient de plus en plus grands. Nous avons alors retraversé le petit couloir pour monter à l’étage et là, plus aucun doute, elle nous montra une chambre noire avec des trous, des zones avec des lits entourés de barreau, deux fauteuils de gynécologue puis une multitude de zones à câlins comme elle les nomma pudiquement. C’est clair, maman n’avait entrainé dans un club échangiste.
De retour en bas notre hôtesse nous entraina vers le bar.
-Tenez c’est un cocktail de bienvenue pour nos nouveaux clients, je reste à votre disposition si vous avez besoin de quelque chose passez une bonne soirée.
-Merci lui retourna poliment maman.
Nous avons pris nos cocktails et maman s’approcha de moi et me dis.
-Cas te plait, avec un large sourire.
-Euh oui bien sûr.
-Alors on fête mes bons débuts, ta futur réussite et à nous.
Nous avons bu une petite goutte et sommes partie à la recherche d’un petit coin pour s’assoir. Il n’y avait pas grand monde sur la piste mais le reste du club était déjà bien plein. Une fois assis je pu plus facilement contempler le spectacle. Il y en avait pour tous les gouts, blondes brunes, rousses……pour tous les gouts, plutôt fine, plutôt forte, petite poitrine, grosses poitrines, des culs de toutes les formes. Un point était par contre commun à tous, le côté sexe et provocation. Côté age, cela me semblai commencer à la trentaine pour aller jusqu’à une bonne la soixantaine peut être. Avec à peine la vingtaine je semblai être un bébé et à ce titre me donnait le droit de me faire reluquer par une bonne majorité de ces dames pour le plus grand plaisir de maman qui s’accrochait à moi.
L’établissement continuait à se remplir petit à petit, l’ambiance montait elle aussi et il y avait de plus en plus de personnes sur la piste. Les podiums, barres et cages commençaient aussi à trouver des adeptes mais ceci n’était encore rien……
Au bout d’un moment maman eu envie de bouger et m’entraina vers la piste. J’avais de nouveau la sensation d’être épié. Nous avons commencé à danser sur cette piste. Le côté explicite du sexe était de plus en plus présent, des corps commençait à de frotter et certains à se dévêtir. Maman était proche de moi, elle aussi de déhanchait de manière très explicite.
Nous avons commencé à danser avec plusieurs personnes. Puis une grande blonde vint se frotter à maman qui répondit à ces avances. Elle était maintenant collée l’une à l’autre et commencèrent à se caresser. Elles eurent une petite discussion et je compris que maman lui expliquai qu’elle était avec moi. Maman glissa quelque chose dans l’oreille de sa cavalière qui l’embrassa alors sur la bouche puis lui répondit. Elles se séparèrent alors et maman revins vers moi. Maman en train d’embrasser une femme en plus de tout ce qui commençai à poindre dans les alentour me donnai un sérieux durcissement dans le pantalon. Maman vint se coller à moi, m’embrassa et passa sa main sur ma queue avant de me dire et bien :
-Je constate que cela à l’air de te plaire à toi aussi.
Après quelques danses nous sommes allé souffler un petit peut dans un endroit plus calme ou nous pouvions continuer à admirer le spectacle. Au bout d’un moment j’ai senti s’approcher derrière moi un corps puis venir presque se coller. Maman qui me faisait face ne disait rien. Une main féminine est venue se poser sur ma hanche et un bouche est venu se à proximité de mes oreilles.
-Bonjour JH, moi c’est Isa, je t’ai vu danser tout à l’heure, tu te débrouille bien. J’ai discuté avec ta….maman tout à l’heure. Je lui ai dits que je la trouvai attirante mais elle m’a dits qu’elle ne faisait rien sans son partenaire, alors je viens voir son partenaire.
Je me dégageai légèrement et fit un quart de tour pour découvrir la grande blonde de tout à l’heure. Elle avait sensiblement le même age que maman, une poitrine aussi assez développée et des formes voluptueuses. Elle été habillé en parfaite petite secrétaire, lunettes ronde, petit tailleur polissement échancré, bas, talon aiguille et petite queue de cheval.
Elle tendit la bouche à maman qui l’embrassa de nouveau à pleine bouche. Puis elle me regarda de nouveau.
-Et toi alors.
-Si on est gentil avec moi, lui répondis-je.
-Je sais être très gentille avec les hommes, et les femmes aussi, me dit-elle en me fixant droit dans les yeux.
Je lui déposais alors un bisou appuyé sur les lèvres. Elle regarda maman, lui tendit la main et lui dits :
-Moi je prends cela pour un oui.
Alors qu’elles partaient vers l’étage main dans la main je les suivais dans cette aventure. Elles choisirent un petit box rond. Puis maman me dits.
-Met toi à l’aise mon cœur.
Je m’assis alors sur le canapé, déboutonnais largement ma chemise pour trouver du frais dans cette chaude ambiance et regardais la scène.
Les deux filles s’enlaçaient langoureusement, leurs bassins étaient collés et leurs cuisses se mélangeaient. Elles échangeaient d’interminables et suaves baisés. Comme des expertes elles firent rapidement descendre la jupe de l’autre pour continuer leur jeux corps à corps. Leur lourdes poitrines étaient littéralement écrasée l’une contre l’autre. Leurs mains se baladaient au rythme de leurs étreintes tout au long de leur corps.
Puis elles ont commencé à se caresser réciproquement leur poitrine. L’excitation rendait leurs tétons proéminents et durs. Isa a alors entrainé Maman vers les canapés, elle s’est assise pour arriver à la hauteur de l’intimité de maman. Cette dernière a alors posé un pied sur le canapé et approché sa vulve à portée de la bouche de sa partenaire. Cette dernière à d’abord posé une main sur le sexe de maman et commencé à le caresser. Elle passa un doigt entre les lèvres, puis d’un geste langoureux ouvrit l’intimité de maman pour pouvoir accéder à son clito. Sa langue vint maintenant titiller le bouton de maman qui ronronnait sous ces expertes caresses.. Rapidement Isa eut la vulve de maman à pleine bouche. Voyant que maman la suivait à fond dans le trip, elle lui enfila un doigt dans la chatte et commença à l’astiquer. Les ronronnements avaient faits place à de petits cris de plaisir. Elle caressa ainsi maman jusqu’à l’amener à l’orgasme qui la plia en deux.
Isa se calla alors au fond du fauteuil pour respirer. Maman de son côté était encore toute haletante. Elle vint embrasser sa partenaire et lui glissait une de ses mains sur sa poitrine. Finalement, maman se mit à genoux entre les cuisses d’Isa, pris les seins gonflé de désir de cette dernière à pleine main. Elle approcha alors la langue des tétons d’Isa et les titilla chacun leur tour. Isa avait déjà fermé les yeux de plaisir, chaque sollicitation de maman la contractait. Isa écarta alors plus largement les cuisses invitant les caresses de maman. Cette dernière commença donc à lécher la vulve de sa partenaire qui avait maintenant bien du mal à rester assise.
Au bout d’un moment elle repoussa la tête de maman qui se redressa. Les deux femmes échangèrent un long baisé et Isa parla dans l’oreille de maman qui lui répondit par une petite tape sur les fesses. Elles me regardèrent toutes les deux souriantes. Isa m’invita à la rejoindre au milieu de la pièce, la scène m’avait dans une forme olympique. Elle prit ma queue en main et vint auprès de mon oreille.
-J’ai envie qu’elle me fasse du bien, assied toi sur la table.
Je m’assis alors sur la table en face de maman qui avait entreprit de se caresser le minou. Isa attrapa alors un préservatif qu’elle enfila sur ma queue. Elle se plaça face à maman, posa ses fesses sur mon torse pour me faire me pencher, puis glissa jusqu’à ma queue sur laquelle elle se présenta. Petit à petit elle remontait puis descendait à chaque fois un peu plus jusqu’à se trouver mettre ma queue en totalité dans son intimité. Elle prit alors appuis sur mes cuises pour aller et venir sur ma queue. Je matais son cul tapé sur mon bas ventre puis se contracter, tout en ayant en arrière-plan maman les cuisses écarté en train de se masturber. Au bout d’un moment Isa se baissa et attrapa quelque chose. Puis en se cambrant et ma regardant elle me dit :
- Ecarte-moi le cul.
Je pris alors en main chaque fesse et lui ouvris le cul. Immédiatement elle commença à se titiller l’anus puis rapidement à se mettre un doigt. Puis, elle se libéra de ma queue en se levant, fit demi-tour pour se mettre face à moi. Elle me repoussa un peu sur la table basse puis s’assit sur mon ventre. Elle attrapa ma queue qui était derrière elle et approcha son cul en me regardant :
-Je la préfère par-là moi, me dit-elle en riant.
Ma queue pénétra son cul avec une facilité déconcertante, elle devait avoir sérieusement l’habitude de se le faire défoncer. Elle commença à aller et venir sur mon membre bien dur et je lui saisis la poitrine pour éviter de me faire assommer……elle commençait à crier ce qui ne faisait que durcir mon membre qui la pilonnait… ce traitement lui provoqua rapidement des organes et elle s’écroula dans mes bras ma queue toujours planté dans le cul.
Enfin, elle se libérera de ma queue, retira le préservatif qui la couvrait et alla s’assoir. Nous nous sommes alors regardé tous les trois quelques instant, ma queue commençais à « fatiguer » mais, maman vint se placer entre me cuisses et entrepris de la sucer. Ces habiles caresses finirent par redonner raideur à mon membre.
Elle me prit alors par la main et vint me positionner devant Isa en lui présentant ma queue. Elle ne se fit pas prié pour la prendre en main puis en bouche pour finir la fellation. Maman se plaqua dans mon dos tout en commençant à me caresser les torses avec ses mains. Isa me pompai maintenant vigoureusement la queue et maman commença à me parler
-C’est bon ça, elle te suce bien cette salope, tu vas lui envoyer ton foutre au fond de la gorge.
Je ne pouvais répondre mais l’action de ces quatre main et cette bouche d’Isa me faisait monter la sève dans la tige.
-Vas-y envoie lui ton foutre mon cœur.
Je n’en pouvais plus de rés****r et j’éjaculais dans la bouche d’Isa qui pris soins d’avaler toute ma semence sans en perdre une seul petite goutte. Cette grosse cochonne me pompa la queue jusqu’à la dernière goutte.
Apres ceci, nous sommes allés faire un petit brin de toilette et nous sommes dirigé vers le bar pour nous rafraichir. Nous avons un peu discuté, Isa était très excitée par la relation que nous entretenions. Finalement nous avons échangé nos téléphone et sommes partie poursuivre nos aventure de la soirée dans ce club maintenant bien plein ou l’on pouvait voir de partout des gens baiser ou bien se caresser. Maman se rapprocha de moi et me dit :
-Ca va mon cœur.
-Oui et toi?
-Parfait, tu tiens les coups ?
-Tu doutes de moi ?
-non évidement alors on y retourne…. J’ai envie de me trémousser.
Nous avons alors rejoins la piste pour poursuivre cette soirée.

83% (6/1)
 
Categories: Taboo
Posted by master_h
8 months ago    Views: 2,006
Comments
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
No comments