une histoire folle chap 2

-Papa, tu m'avais dit que tu en avais envie aussi, et vu que maman est partie avec son bellâtre, il te faut une femme, non ? Alors, si nous nous désirons l'un l'autre, ou est le mal, du moment que ça reste secret ?

Pour toute réponse, mon père me serra fort dans ses bras en m'embrassant langoureusement. Nos langues se trouvèrent rapidement et entamèrent un ballet magique, ça y est, je vais faire l'amour avec mon père ! Ma respiration s’accélérait, mon coeur battait a tout rompre, le désir maintenant parlerait pour moi. Le peu de fringues que j'ai vola rapidement dans la chambre et mon père s'allongea sur moi. Je sentais aisément son érection qui ne demandait qu'a être libérée de sa prison de tissu, je commençais a devenir complétement folle. Nous nous embrassions fougueusement, nous nous mangions littéralement de baisers, je n'en revenais pas, mon père embrasse vraiment divinement, j'avais l'impression d’être au paradis. Moi qui n'avais que peu d'estime pour ma mère, la, je n'en n'ai plus la moindre pour elle d'avoir laissé mon père, et quelque part je la remerciais, parce que sans son départ, jamais je n'aurais pu vivre ce moment magique, allez comprendre.
La bouche de mon père m'embrassait le cou, le haut de la poitrine, le menton, il aimait faire des allers retours et jouer ainsi, il me rendait vraiment dingue. Sa langue sortit pour s'occuper de mon mamelon, et je prenais sa tête dans mes bras, pour l'inviter a continuer. Il jouait avec et suçota chacun de mes tétons comme un vrai bébé, et moi, j’étais complétement trempée et mon ventre me faisait mal, tant mon désir était intense, je n'en pouvais plus, c’était horrible et délicieux a la fois.
Sa bouche descendit et je ne pus m’empêcher d’écarter les cuisses d'une manière indécente. Sa langue toucha mes lèvres et je reçus comme une vraie décharge électrique qui fit contracter chacun de mes muscles. Mon père me lécha délicatement et avec ses pouces, il écarta mes lèvres afin de dégager ma petite perle d'amour. Il la lécha doucement me procurant des spasmes a chacun de ses coups de langues, c’était si bon que je ne pouvais même plus m’empêcher de gémir de plus en plus fort. Tout en jouant avec mon clito, ses doigts jouaient avec mes seins, il les malaxait, jouait avec mes tétons, il les pinçait, les faisait rouler, c’était incroyable. Je ne tenais plus et je me raidis dans un orgasme aussi sauvage que sonore. Je ne sais pas combien de temps cela a duré, mais je tremblais de partout et j'avais les larmes aux yeux. Je voulais embrasser mon père pour le remercier de ce bonheur quand il mit deux doigts dans ma petite grotte inondée de plaisir. Il les agitait, mais curieusement, il ne faisait pas de va et viens, comme on le fait d'habitude. Des l'instant ou il a commencé a les agiter, j'ai ressenti une envie de faire pipi. Je me redressais un peu pour le lui dire.

-Papa, arrête ! J'ai envie de pisser quand tu me fais ça !

Il eut un sourire victorieux en me regardant.

-Non, ma puce, laisse toi faire, tu vas découvrir quelque chose d'incroyable, tu ne vas pas en revenir.
-Mais je risque de...
-Chhhhhht, me murmura t il. Détends toi, et fais moi confiance.

Je m'allongeais de nouveau et plus mon père me caressais, plus mon envie de pisser s'estompait laissant place a des sensation de bonheur euphoriques. Je ne pouvais plus retenir mes cris, mes jambes gigotaient dans tous les sens, j’étais prise de violents spasmes, ma tête se vidait, j’étais dans du coton, je ne me contrôlais plus, je criais mon bonheur. Quand tout a coup, j'arrosais mon père dans un cri aussi fort et violent que le jet qui l'arrosait. J’étais complétement épuisée, abasourdie, honteuse, mais vraiment heureuse. Il me fallut un moment pour me remettre de mes émotions, quand mon père revient a ma hauteur pour me donner un baiser qui me redonnais un peu de vigueur et il me sourit tendrement.

-Félicitations, ma chérie, tu es ce qu'on appelle communément une "femme fontaine", tu produis un jet de cyprine quand tu atteins l'orgasme ultime !
-Mais je t'ai pissée dessus, dis je toute honteuse.
-Non, pas du tout, ce n'est pas de la pisse, c'est de l’éjaculât, je t'expliquerais tout ça, promis. En attendant, sache que je suis fier de la femme que tu es.

-Papa !

Je le pris dans mes bras pour l'embrasser de toutes mes f***es. Ce que je l'avais pas vu, c'est qu'il avait retiré son caleçon et je sentais son gland juste a l'entrée de ma petite chatte. Elle devait bien faire 18 cm pour 5,2 de largeur. Je ne voulais faire qu'un avec lui, alors pour l'inviter, j’enserrais mes jambes autour de sa taille. Il comprit tout de suite car il poussa un peu et je sentis son membre f***er l'entrée et il plongea en moi. Sa queue était chaude, il me remplit complétement, je me sentais pleine, nous ne faisions plus qu'un, désormais. Je plongeais mes yeux dans les siens et il entama de longs et langoureux va et viens. Nous nous embrassions tendrement. Mes gémissements et petits cris l'accompagnaient. Il alternait a la perfection la vitesse et la puissance avec la douceur et la sensualité. Au bout de plusieurs minutes, je sentis sa queue prendre du volume , la respiration de mon père s’accélérait. Il se plaqua contre moi et me lâcha une formidable quantité de sperme dans un râle. Je sentais cette chaleur en moi, c’était tout bonnement parfait, notre union était consommée et j'avais les larmes aux yeux, j’étais heureuse, comblée, épanouie. Sa queue ressortait de moi, ramollie et gluante et il s'allongea a coté de moi. Nous nous embrassions encore pour se féliciter de cet acte amoureux.

-Tu as été merveilleux, je t'aime !
-Moi aussi je t'aime ma puce !

Je pris la queue ramollie et gluante de mon père dans la main et rapidement, ma bouche prit le relai. Il fut ravi de cette initiative. Je commençais à lécher le gland crémeux au gout de nos fluides mélangés, un gout qui me plut énormément, car ça commençait a m'exciter de nouveau. Je léchais le gland et je décidais a ouvrir grand la bouche pour tailler une pipe amoureuse tout en lui caressant tendrement les boules tout en le regardant dans les yeux. Sa main me caressait les cheveux et moi, j’alternais mes caresses buccales. Au bout de quelques petits instants de ce traitement, sa queue redevient toute dure. Ma bouche et ma langue alternaient entre sa queue et ses boules que je léchais, suçotaient, ou que je pris dans ma main.

-Tu aimes, papa chéri ?
-Ooooooh oui ma puce, c'est génial, ta bouche est la meilleure !

Il semblait a point et moi ma petite chatte réclamait de nouveau cette grosse queue. Je me relevais pour embrasser tendrement mon père. Je pris sa queue dans ma main et me plaçais a califourchon sur lui et positionnais sa queue a l'entrée de mon orifice. Il me prit par les hanches pour me guider, et doucement, je m'empalais sur lui. Quelle sensation divine, sentir sa queue se frayer un chemin dans ma chatte. Je posais mes mains sur son torse et entamais de doux va et viens. Il me caressait les seins, les fesses, il était doux, il aimait jouer avec moi, j’étais aux anges. Sans prévenir, il me saisit les fesses, m'accompagna en bougeant les hanches ce qui accentuait la pénétration, il la rendait plus forte, plus rapide, mes gémissements devenaient de plus en plus aigus, je prenais vraiment beaucoup de plaisir. Cette fois, il me prenait, même si j’étais sur lui, il avait de nouveau le contrôle sur moi. Alors une idée me vint a l'esprit, je saisissais mes seins et me les malaxais devant lui pour l'exciter tout en le regardant avec un air de salope et en jouant avec ma langue sur les lèvres, comme dans un porno. j'ai toujours trouvé cela vulgaire, mais peut être que mon père aimerait ca, je ne me suis pas trompée, car ses coups étaient plus puissants ce qui m'arrachait maintenant des cris, je sentais un autre orgasme monter, mon dieu quel bonheur, je n'aurais jamais cru cela possible, mais d'un coup, mon père s’arrêta.

-Mets toi a 4 pattes ma puce, me souffla t il.

J’obéis sans me faire prier, je dois dire que j'ai toujours aimé cette position a****le, et il vient alors se placer derriere moi, il me prit par les hanches et d'un seul coup, s’enfonça en moi avec v******e ce qui me fit pousser un cri de surprise et aussi de plaisir. Ses coups de reins étaient forts, sa queue étaient complétement plantée en moi, il touchait le fond de ma chatte ce qui déclencha mon troisième orgasme, puis en arriva rapidement un quatrième.

-Tu aimes ca, hein ? Dit il en me saisissant par les cheveux.
-Oui, j'aime ca papa ! Hurlais je.
-Tu aimes le sperme ?
-Oui, je le veux, papa, éjacule moi dessus !

Il sortit de moi, nous descendîmes du lit, je m'agenouillais et il se branla face a mon visage. Il lâcha rapidement de grosses giclées qui finirent dans mes cheveux, sur mon visage et mes seins. Je pris tout ce qui fut possible avec l'index pour le mettre a la bouche et tout avaler avec amour en regardant mon père avec un air de salope. Après avoir pris une petite douche, nous nous somme endormis dans le lit enlacés tendrement.



La suite ?
100% (16/0)
 
Categories: Taboo
Posted by master_h
10 months ago    Views: 2,486
Comments (16)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
10 months ago
oui oui le récit fonctionne bien, c'était juste comme ça. Quand on apprécie les bonnes choses, on aime les partager....
master_h
retired
10 months ago
merci pour cet précision anatomique
mais franchement du moment que le récit fonctionne je pense que les gens s'en tape un peu
mais bon c'est juste comme ça ^^
et tous cas merci pour ton com cela fait quand même plaisirs
master_h
retired
10 months ago
merci et n'hésite pas
10 months ago
Salut ! Juste pour préciser : faut pas confondre cyprine (sécrétée par les glandes de Bartolin, qui sont latérales et vers l'entrée du vagin, sécrétion très blanche), femme fontaine (liquide translucide sécrété par toute la membrane vaginale), et urine (par détente des sphincters et expulsion par le méat urinaire). En plus de tout cela il faut ajouter d'autres types de sécrétion (du col)... mais bon, c'est juste comme ça !
10 months ago
vraiment bonne, je vais aller lire la suite
master_h
retired
10 months ago
merci
la suite!? ... la semaines prochaine!! ^^
master_h
retired
10 months ago
merci
la suite?! ... la semaine prochaine!
10 months ago
très bonne histoire vite la suite
master_h
retired
10 months ago
merci
10 months ago
très excitant comme histoire! j'ai hâte de lire la suite la semaine prochaine! ;)
master_h
retired
10 months ago
merci
bobby55
retired
10 months ago
j'adore tes récits
master_h
retired
10 months ago
merci pour le com
10 months ago
Olalalala oui vivement la semaine prochaine c'est tellement bien écrit et tellement excitant !!!
master_h
retired
10 months ago
la suite!? ... la semaines prochaine!! ^^
10 months ago
Oh oui !!!