Visite Nocturne

La semaine dernière fût difficile… celle qui s’annonce…pas vraiment plus simple… j’ai souvent rêvé à toi cette semaine…. À ce que tu me ferais, aux délices de tes caresses, la douceur de ta bouche… mon esprit était envahit par ces images excitantes… Plus la soirée avance, plus les scénarios se multiplient. Je sens, par moment, mon jus coulé entre mes lèvres après avoir laisser mon imagination fantasmer à ce que j’aimerais que tu me fasses.

Je m’imagine, vêtue de sous-vêtement et de mon imperméable… arriver chez toi, la porte n’est pas barrer, j’entre et dépose mon sac dans le passage… je me tiens, là, devant la porte de ta chambre. Je dépose mes lunettes sur ton bureau et prends appui sur le cadrage. J’attends. Tu lèves les couvertes en guise d’invitation, mais je me retourne en marche lentement vers le salon. Incertain, tu finis par te lever et viens me rejoindre. Je me tiens au milieu de la pièce… le manteau entre-ouvert qui dégage mes épaules…Au moment ou tu me rejoins je te tourne le dos et laisse tombé mon manteau. Tu te place derrière moi, je sens ton sexe sur mes fesses, que je bouge doucement. Tes mains qui c’étaient posées sur mes hanches sont remontés vers mes seins que tu caresses, ta bouche se promène sur mon coup, sur ma nuque…Je me tourne une peu pour te faire face et tu m’embrasses alors que tes mains sont toujours sur mes seins…rapidement ta bouche les rejoints… tu les suces, les mordilles, les caresses… tu joues avec eux comme si tu découvrais un nouveau jouet…

Je te pousse vers le divan ou tu t’y assois. Je me place entre tes jambes, mes mains glisses le long de tes jambes, je dépose de petits baisers à l’intérieur des tes cuisses jusqu’à ce que j’arrive à ton membre qui se teins fièrement devant moi, près à être honorer comme il le mérite. Je le prends doucement du bout de la langue, le lèche un peu avant de le prendre cm par cm entre mes lèvres… avant de le prendre en entier. Je te suce tantôt en douceur, tantôt plus intensément. Tes mains se promène sur moi, elles se prennent dans mes cheveux et me guides dans mes caresses.

Je cambre les reins pour t’offrir une belle vue sur mon cul… je sais que tu viendras le visiter, je veux que tu saches qu’il t’attend. Sans avertir tu me repousses et te lèves. Je reste à genou devant toi, le dos droit, fière, désireuse de te plaire, j’attends que tu m’indiques tes directives. Tu me demandes de m’asseoir sur le divan, te place devant moi et me présente ta queue, bien tendue, aussi tôt je m’approche et la reprends dans ma bouche… je la prends entièrement, la gardant ainsi quelques instants… Tu soupir de plaisir. D’une main je caresse tes ceux petites boules tout en douceur… Je lèche un doigt et l’approche doucement de ton petit trou. Je le caresse doucement, puis y glisse doucement le bout de mon doigt… Lentement et doucement, jusqu’à l’entrer au complet, alors lentement, je le ressort, je viens le lécher encore un peu et recommence, tout ce fait plus facilement cette fois-ci. Tu m’empoignes la tête et commence à me baiser comme si tu étais entre me cuisses… Tu t’enfonces au fonds ma gorge, j’ai l’impression que c’est à chaque coup plus profond… À certain moment je t’arrête pour te garder en moi, ou encore pour donner quelques délicats coups de langue sur tes deux petites amies…. Et pourquoi les prendre elles aussi… il ne faut pas les négliger. On continu ainsi encore quelques instants. Te savoir aussi excité suffit à me mettre dans le même état. Je serre les cuisses tentant de me supporter, mon sexe, déjà mouillé, te réclame. Mon esprit se perd juste à imaginer comment tu me prendras…

Tu te retire, tu me tends les mains pour que je me lève et me tire vers toi. Alors que je crois que tu m’embrasserais, tu rejoins mes mains dans mon dos et les attache avec ta ceinture… j’aurais du te dire qu’il y avait une corde dans mon sac… tu t’assois sur le divan et me place dos à toi. Tu me demande d’écarter les jambes et de ne plus bouger…J’obéis. Aussitôt écartée que ta main viens se plaquer sur mon sexe déjà bien humide… c’est sans aucune résistance que tu enfonces deux doigt en moi que tu ressors aussi vite. Avec un grand sourire, tu te lèves, et me dirige vers ta chambre. Tu prends mon sac au passage. Tu le pose sur bord du lis et me demande d’en sortir la corde. Je te fais remarquer que j’ai les mains attachées…Calmement, tu me réponds que tu le sais, que ce n’est pas dans ton intention de les détachées, que je devrai utiliser ma bouche, que je devrai rester à coté du lit et de bien écartée les jambes pendants ma démarche. Je suis plutôt étonnée de te voir aussi dominant, je n’y suis pas habituée, mais ce jeu m’excite énormément, et je suis prête à te suivre pour te satisfaire. Alors je m’exécute, j’écarte les jambes et cambre les reins de mon mieux afin de t’offrir la meilleure vue. Du coin de l’œil, je te vois te caresser doucement en m’observant et tu le remarques. Tu t’approches de moi et promène ton sexe sur le bord du mien… Tu sais que j’en crève d’envie, de te sentir en moi… de me faire languir te plais.

Je fini par sortir la corde. Tu reprends mon sac et le dépose sur le plancher. Tu me libère de ta ceinture. Je reste là, attends la demande suivante. Tu me demandes de me coucher sur le dos et de lever les bras au dessus de ma tête. Tu me rattache les mains… et tu me laisses quelques instants…seule dans la chambre...tu reviens avec une serviette, que tu glisses sous mes fesses, et un petit bol avec des cubes de glaces… tu en prends un et le promène sur moi… t’attarde sur mes seins… tu t’amuses de les voir pointer ainsi, incertain de savoir si ils pointent à cause de toi ou de la glace. Alors tu les caresses, les pinces, les embrasses, les lèches, les mordillent…Tu prends un autres glaçon et le descends vers mon sexe… Je réagis un froid du glaçon… à chaque mouvement que je fais pour l’esquiver un peu, tu le replaces jusqu'à il ait totalement fondu. À ce moment, tu viens caresses mon petit bouton, gonflé par le plaisir, dur et sensible à cause du glaçon… Je me réchauffe doucement, alors tu reprends un autre glaçon et recommence…tu enferme le glaçon entre mes lèvres et le fait bouger… je n’arrive à me ressaisir… je bouge dans tous les sens, mon petit bouton est gelé, je ne sais plus si c’est douloureux ou terriblement excitant… mais j’en redemande encore…tu prends un troisième glaçon, et recommence un peu avant de le laisser glisser entre mes jambes, tu le frotte doucement au bord de mon entré…doucement, tu l’enfonce en moi… c’est glacé. Doucement, tu viens plaquer ta bouche sur mon sexe et essuie l’eau qui coule. Tu t’amuse un moment sur mon petit bouton. C’est un véritable délice. Tes doigts ont ouverts mes lèvres et je sens l’air sur mon sexe entre tes coups de langue. Tu enfonces un doigt, puis un second, puis un troisième. Je suis submergée par le plaisir.

Tu te relèves, remonte mes jambes et viens te placer pour enfin me prendre… Tu laisse glisser le bout de ton sexe sur mes lèvres avant de te glisser doucement en moi. Je pose mes pieds sur tes épaules pour te laisser t’enfoncer plus profondément. Chacun de tes coups de bassin sont un délice…ta main glisse sur mon sexe et de tes doigt habille, tu commence à caresser mon bouton déjà gonflé, ce qui me fait littéralement perdre la tête… tout mon corps est pris de tremblement, mes mains s’agrippe à la corde. Je tente de me retenir, mais tu accélères tes mouvements, je n’arrive plus à me contenir…. Tu le sens et décides de calmer le jeu… tu te retire et te couche près de moi en me faisans tourner sur le coté…tu te place derrière moi et viens te placer doucement a l’entré de mon petit trou, tu t’enfonce doucement, délicatement, rapidement le plaisir m’envahit à nouveau, tu me sers contre toi, à chaque fois que je me déplace un peu, tu me ramène vers toi…tes mains retiennes mes seins en les caressants, je sens tout ton corps bouillant contre le mien et je m’abandonne. Je passe une jambe au dessus des tiennes, une de tes mains descends sur ma mon sexe bouillant que tu caresses encore… Il ne suffit que de quelques instants pour que tout mon corps soit pris d’un spasme.

Tu décides encore de ralentir le jeu… tu me fais mettre à genou, le visage plaquer contre un oreiller. Le cul en l’air, les cuisses écartées. Tu te place derrière moi, et sans un avertissement, tu t’enfonce à nouveau dans ma chatte que tu baises… presque d’une manière a****le. Chaque coup me semble plus profond et c’est toujours aussi bon. Tes mains sont sur mes hanches pour me tirer toujours plus vers toi, ou dans mon dos, pour me pencher encore plus.

Au bout d’un moment, tu m’écrase sur le lit, et revient visiter mes fesses. Une fois à l’intérieur, tu me fais fermer les jambes, et te couche sur moi, tu t’agrippes à moi comme si tu allais tomber dans le vide et commence à me pistonner avec l’énergie du sprint final. Mon corps est repris de spasme que je n’arrive plus à contrôler, un cri se coince au fonds de ma gorge par le souffle coupé alors que ton souffle s’accélère… Dans un dernier coup tu viens en moi… on reste ainsi coucher quelques instants, enlacés, je sens ton souffle dans mon coup. Tu me détaches enfin les mains. Je ferme les yeux, mon corps et mon esprit sont détendus et je m’endors ainsi au creux de tes bras.


100% (10/0)
 
Categories: Anal
Posted by marousse
2 years ago    Views: 372
Comments (5)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
1 year ago
woww wooww jaimerais bien vivre sa avec toi chu sérieux humm
2 years ago
bravo!
2 years ago
Vraiment genaial jadorait te faire tout sa
2 years ago
Whaou..super exitant et tres prenant ca fait rever et ca donne vraiment envie d'y etre felicitation pour cette petite merveille
2 years ago
Tres excitant. On s'y croirait... et on aimerait y être (enfin, moi).