Cette aventure s’est déroulée



Cette aventure s’est déroulée il y a quelques jours, toute fraîche en somme. J’ai 31 ans, mariée avec un homme très gentil, beau, intelligent, attentionné, l’homme parfait. Seulement, depuis quelques mois, il ne voulait plus faire l’amour, quand on le faisait, j’avais l’impression que c’était une sorte de « corvée » pour lui.
Il y a donc quelques jours, je me suis fâchée avec lui, et je suis partie pour réfléchir. J’ai rejoins ma voiture, me suis installée dedans et j’ai pleuré. Je ne sais combien de temps je suis restée là mais au bout d’un moment un jeune homme de mon cartier est venu me demander ce qu’il m’arrivait. Cela fait longtemps que je le connais, au moins 10 ans, sachant qu’il a 20 ans, j’ai pu le voir évolué, devenir un beau jeune homme, plutôt costaud, un corps de rêve, souriant, de beaux yeux bleus. C’est un très beau jeune homme qui a du succès avec les demoiselles de son entourage. Il s’approchait de la voiture, frappait à la vitre. Je ne voulais parler à personne mais je ne pus lui rés****r, je baissai à la vitre, et il me dit :
« Que vous arrive-t-il madame ?
- Oh non, c’est rien, ne vous en faites pas pour moi !
- Je sais ce qui vous ferait plaisir, un bon café bien chaud ! Venez chez moi, je m’occuperais de ça !
- Non, ne te dérange pas pour moi.
- Vous ne vous sentez pas bien, alors je veux essayer de vous remonter le moral, allez venez, ça ne vous coûte rien ! »
Je sortais de la voiture, il s’approcha de moi, et m’essuya mes larmes délicatement. On arrivait chez lui, me dit que ses parents n’étaient pas là, je m’installai dans le canapé en attendant qu’il me pose des questions. Il arrivait avec du café, s’installait sur le fauteuil devant moi et me servais du café.
Il tenta de me faire rire, mais je pensais trop à ma dispute et je ne pus m’empêcher de lui expliquer tout. Il m’écoutait, essayant de me calmer, il était très patient. Je me sentais à l’aise avec lui, il écoutait tout ce que je disais, je m’ouvrais à lui de plus en plus, sans retenue. Je lui demandais de venir à côté de moi, ce qu’il faisait aussitôt. Je lui prenais la main et la serrais très fort. Je lui avouai que j’avais l’impression d’être repoussante envers mon mari, de ne plus lui plaire. Il me dit :
« Evidemment que non, vous êtes magnifique, une perle rare !
- Oh arrête de mentir, ça ne marche pas !
- Mais je ne plaisante pas, votre mari a beaucoup de chance de vous avoir, vous êtes parfaite !
- T’es gentil, merci. »
Je posais ma tête sur son épaule, il m’enveloppa avec son bras, et m’embrassa sur les cheveux. Je le regardais, l’embrassais sur la joue puis sur la bouche. Il commençait par me dire que c’était mal, que j’étais mariée, mais je lui répondais qu’il fallait bien qu’on me montre que j’étais une femme. Il m’allongea sur le dos sur le canapé, s’allongea sur moi, et m’embrassait. Je défaisais son pantalon, retire son t-shirt, découvris son beau corps musclé, il déboutonnait mon chemisier, me sortais les seins du soutien-gorge et m’embrassait les seins. J’étais terriblement excitée, on échangea de position, je déboutonnais mon pantalon, et il me le retira. Il était nu et moi uniquement en string. Je m’asseyais sur lui, son sexe pointait, il est bien plus gros que celui de mon mari, et bien plus épais, il écarta le string et commença la pénétration.

Au début c’était douloureux, disons que le calibre n’était pas habituel, il allait doucement. Une fois au fond, il me levait le bassin pour ressortir son sexe, son gland restait dans mon sexe et il me lâchait pour retomber sur lui. La pénétration était moins douloureuse, le chemin se faisait, rapidement je commençais à prendre beaucoup de plaisir. Au bout de 10 minutes je jouissais, il faisait des va et viens à toute allure, J’atteignais une première fois l’extase. Il s’arrêta, me porta pour mettre mon sexe à sa bouche et il se mit à me lécher. Il me dégustait comme un gâteau, il me glissait des doigts par moments mais je préférais sa langue. Il me faisait jouir une seconde fois, c’était la première fois que j’avais un orgasme donc un deuxième, je ne croyais pas ça possible. Pour terminer, il me repénétra plus sauvagement. Il rentrait d’un coup sec, et me pilonna le sexe. Je criais de plaisir, j’eus un troisième orgasme au bout de 10 minutes et au même moment je sentais son sexe gonfler et éjaculer. J’étais toute essoufflée, jamais un homme ne m’avait mise dans cet état. Je le remerciais, on restait un peu à s’embrasser, à s’enlacer. On se rhabillait et je repartais chez moi en lui promettant de repasser le voir s’il le voulait. En sortant, on échangeait un dernier baiser et il me dit :
« Au revoir ma princesse. »
En rentrant chez moi, mon mari s’excusa de la dispute. On passait une soirée en amoureux et désormais je sais que s’il n’a pas envie de me faire l’amour, j’irais voir mon amoureux de remplacement.


100% (15/0)
 
Categories: HardcoreTaboo
Posted by marie86
2 years ago    Views: 1,840
Comments (5)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
flickr_do...
retired
2 years ago
Vraie??
Moi je "trompe" mon mari qu'en sa présence!
2 years ago
belle histoire envie de lire sur vos aventure sexy!!!
2 years ago
ben,,c bien,,on peut le faire,,si oui : voila mon skype : l.g.a1976,,
bamboodur
retired
2 years ago
je peux faire l'ami si tu veux
bi49
retired
2 years ago
très symphatique