Soirée Chaude en vue !

Les invités viennent de partir. J'ai l'extrême envie de toucher quelqu'un, de me faire caresser partout. Il est debout devant moi. Je peux entrevoir son pénis se gonfler sous le désir que ma vue lui procure. Il est totalement excité. Je le suis aussi. Il avance vers moi et commence à m'embrasser furieusement. Nos langues se touchent, nos baves se mélangent. Nous ne faisons qu'un.

Soudain, il détache mon chemiser avec ambition. Il me fait reculer jusqu'au comptoir de la cuisine. Je lui enlève son chandail tandis qu'il détache ma brassière. Il met mon sein dans sa bouche, fait tourner sa langue autour de mon mamelon excité. Il halète, moi aussi. Nos respirations sont très bruyantes. Je me cambre doucement sous sa bouche. Il détache ma jupe. Je me retrouve en talons hauts seulement. Je détache sa ceinture rapidement et descend ses pantalons. Sa queue sort d'elle-même du boxer. Je le lui enlève aussi. Il me regarde et m'embrasse entre les seins. Sa bouche descend jusqu'à ma chatte. Il fait aller sa langue sur mon clito et sur l'entrée de mon vagin. Cette sensation de minuscule va-et-vient m'excite totalement...

Je me mets à genoux devant lui et met sa grosse queue tendue dans ma bouche. Elle est énorme, je n'arrive pas à la faire entrer très loin. Il prend ma tête dans sa main et me pousse vers son sexe. Son pénis me défonce la gorge, me donne des haut-le-cœur insupportable. Mais j'adore cette dominance, pourtant. Il continue quelques minutes. Mon calvaire m'excite encore plus. Il enfouit ensuite mon visage dans ses couilles. Je les liches, les prends dans mes mains.

Il tête mes seins à nouveau et commence à me doigter. Il insère un doigt dans ma chatte et un autre dans mon cul. Non! Pas par en arrière, j'aime beaucoup trop ça.
- Je vais entrer dans tous tes trous, ma belle, dit-il.
Il ne me parle jamais ainsi. Pourtant, j'adooore qu'il soit dominant, Cela me prouve qu'il me désire énormément.

Il m'assoit sur le comptoir et m'écarte les jambes. Il enfouit son visage dans ma chatte, lèche partout. Il promène aussi sa langue sur ma rondelle, me fait frémir. Puis, il s'éloigne et disparaît. Non! Reviens! Baise-moiiii!

Je le vois réapparaître. Mon homme ne m'a pas laissé dans cet état. Il tient un gode dans ses mains. Il me f***e à le lécher et me l'insère aussitôt entre les fesses. Un frisson me parcours. Il continue son travail sur ma chatte.
- Dis-moi que tu veux que je te baise, ordonne-t-il.
- Baise-moi
- Dis-le encore !!
- je veux que tu me baises, maître !!
Je rentre dans son jeu, et sa me surprend moi-même de parler ainsi. Il place sa queue devant ma chatte et fait des minuscules va-et-vient dans ma plote. J'ai envie de crier. Il met une main sur ma bouche et je mords ses doigts. Il me pénètre d'un coup brûlant de passion. La douleur m'envahit, les préliminaires ont été trop rapides. Mais cette douleur passe rapidement et j'ai énormément de plaisir.


- Vas-y! Encore ! Encooooore!
Je pleure de plaisir, sa main encore sur ma bouche, m'empêchant de m'exprimer comme il faut. Ses va-et-vient deviennent de plus en plus intenses. Il respire très très fort! Son visage est désarticulé sous l'effort et le plaisir.
- Tu es ma pute! Tu es ma pute! crie-t-il.
- Oui! Oui! Ouuuuui je suis ta puuute!!

Le gode semble vouloir sortir tellement la pression dans mon vagin est forte. Il me fait descendre du compte et f***e ma tête à descendre s'accoter sur le comptoir. Celui-ci est froid et mes seins adorent cette froideur. Il retire le gode en une seconde et lèche ma rondelle. Il plaque sa queue entre mes fesses et la fait glisser quelques fois. Il tire mes cheveux vers l'arrière, m'obligeant à me cambrer. Il fait entrer sa queue très lentement. Une douleur encore plus atroce que par l'avant se fait ressentir. Je crie de douleur et de plaisir. Il fait entrer son pénis complètement. Je sens finalement ses couilles contre mes fesses humides. Il commence ses va-et-vient, très très trèèèès lentement. Tropppp lentement.

- Va plus vite ! Prends-moi ! Défonce-moi bébé!
- Quand je voudrai!
Il est autoritaire. Il me fait souffrir d'amour et d'envie. Ses mouvements deviennent enfin plus intenses. Il me défonce complètement. Ses couilles claquent contre mes fesses. Il a ses deux mains sur mes seins et me pincent les mamelons. Toutes ses sensations sont beaucoup trop intenses pour moi. Je vais jouir! Et lui aussi! Il vient en moi ! Je sens tout le sperme s'écouler ! Sa queue devient molle. Il la sort doucement et du sperme coule de mon cul. Je me retourne et m'agenouille devant lui.
- Lave-moi, pute.
J'obéis. Je remets sa queue dans ma bouche et je joue avec mon clito en même temps. Cette sensation de dominance me faire jouir très foooort.

Mon homme se rhabille et m'embrasse tendrement.
- On se revoit lundi.

80% (2/1)
 
Categories: AnalHardcoreMature
Posted by marie86
2 years ago    Views: 742
Comments (2)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
arthursex
retired
2 years ago
J'aime beaucoup cette histoire, très excitante.
bi49
retired
2 years ago
très corsé comme histoire j'adore