UN PROF TRES HOT



Je m'appelle Amel, j'ai 18 ans et je suis du genre très sexy. Je suis à l'université et je ne suis pas très bonne en maths du coup, tout les soirs je prends des cours particuliers avec un prof d'une trentaine d'années trop canon. Ce soir là, il devait être 18h30 et je buchais sur un problème de math dans une petite salle de l'université. Mon prof, Salim, était à son bureau et regardait un bouquin. Il était si craquant que j'ai rêvé plusieurs fois qu'il me baisait avec fougue. Salim me dit d'aller au tableau pour exposer mon problème, j'avais une jupe
courte sans string et un décolleté très... décolleté ! je commençais à écrire mon truc quand l'envie de bouffer la queue de mon prof me vint, pour arriver à mes fin je fit tomber le feutre juste sous le bureau et je me suis penchée bien en avant en bombant mon cul pour qu'il le voit. Ma jupe était remontée. En me relevant j'ai glissé à son oreille : " pour que je réussisse en math, il va me falloir un coup de pouce... " Il sourit, comprenant tout de suite de quoi je parlais. il se leva et s'assit sur une des nombreuses tables de la salle, me pris par la taille et sans que je m'y attende, enfonça sa langue dans ma bouche et tourna jusqu'à perdre haleine. Sa langue était délicieuse. Il ôtât son t shirt et moi ma jupe.
Je me retrouvais en string devant lui. J’enlevais vite fait son pantalon et commençais à lui pomper sa grosse bite.

Son gland était tout dur et Salim gémissait de plaisir, mes coups de langue se faisaient forts et ma chatte était trempée. Je lui dis : " lèche-moi " ce qu'il fit aussitôt sans se faire prier. Il me balança avec fougue sur une table, m'écarta les cuisses et enfourna sa langue dans ma petite chatte trempée de mouille. Il me dit qu'il savait depuis longtemps qu'il me baiserai un jour. Puis enfonça d'un grand coup sec sa grosse bite dans ma chatte, ce qui m'ôtât un grand hurlement de plaisir. il me dit doucement d'arrêter car un autre prof était dans la salle d'à coté. Je lui souris et lui dit que si il voulait que j’arrête, il devait occuper ma bouche. Tout en continuant ses vas et vient fort dans ma chatte rasée, il enfourna sa langue dans ma bouche et me lécha le gosier en profondeur ! Nos respirations étaient fortes, il ôtât sa grosse queue de mon trou. Il m'attrapa par la taille et me mit par terre délicatement, il enfonça doucement sa bite dans mon cul puis fit des vas et vient plus rapide. Il me caressait le dos tout en me labourant l’anus. C’était si jouissif que sa première giclée de sperme se fit sentir. Je hurlais " j'adoore les maths " avec enthousiasme. Puis je lui ai demandé s’il faisait des cours tout les soirs, il me dit qu'avant non, mais rien que pour me baiser, il viendrait tout les soirs. Pendant qu'il me suçait la chatte, je lui demandais s’il était marié.
Il m'a dit que oui, depuis 2 ans. Après tout je m'en fou. Je me suis levée, allongée sur la table des profs, les jambes écartées et je l'ai attiré vers moi, ai prit sa queue et l'ai enfoncée moi même dans ma chatte de salope. Il donnait des coups de reins si fort que je joui sur le coup. Jamais un homme ne m'avait si bien baisée.

Je me suis levée, dirigée vers mon sac, fouilla pendant 1 minutes et trouva ce que je cherchais : des menottes. En tant que salope qui se respecte, j’avais ça dans mon sac ! Je lui dis de faire de moi son esclave sexuelle. Il m'attacha les mains aux pieds de la table, me lécha la bouche et mis sa bite devant mes lèvres. Je m’empressais de lui pomper la queue qui était si bonne. Son sperme ne tarda pas à arriver, il était si sucré… il plaça sa bite entre mes seins pour que je lui fasse une branlette espagnole. Je la lui fis, il sperma encore, avant d'enfoncer
Son engin dans ma chatte qui n'en pouvait plus de plaisir, ses vas et vient se faisait de plus en plus fort, ses léchage était de plus en plus sensuels, il me mordit les tétons tout en enfonçant 3 doigts dans ma chatte de baiseuse. Moi je le branlais d'une main et me touchais la chatte de l’autre. Nous explosâmes ensemble, il me relécha un peu la chatte, un cuni royal, puis nous nous rhabillâmes et depuis un mois , nous faisons nos " cours " tout les soirs…


73% (7/2)
 
Categories: AnalHardcore
Posted by marie86
2 years ago    Views: 974
Comments (3)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
tremdji2
retired
2 years ago
et à bejaia on parle le kabyle.....
tremdji2
retired
2 years ago
d'un coté tu dis en juppe sans string, une autre tu t'es retrouvée en string, c'est de la pure imagination
bi49
retired
2 years ago
petite salope d'étudiante en chaleur ...