Zahia

Je me présente, mon nom est Zahia, j’ai 20 ans. Je suis grande, j’ai les cheveux mi-long et de couleur brune et les yeux verts. J’ai de belles fesses rondes et de beaux gros seins fermes et naturels.
Mon histoire s’est passée il y a environ 1 an, alors que j’étais encore aux études.
C’était l’hiver et ma voiture était tombée en panne dans une petite rue du quartier. Je suis donc allé frapper à la porte d’une maison pour demander à téléphoner. Quand la porte s’ouvrit, je restai bouche bée par le charme de l’homme qui était devant moi. Il était en jeans avec un t-shirt moulant qui me laissait deviner un torse bien musclé mais pas trop, juste parfait… « Wow! » Je restais là sans rien dire la bouche mi-ouverte, je le regardais sans plus savoir ce pourquoi j’étais là.

- Est-ce que je peux vous aider? Me demanda-t-il de sa belle voix douce et grave.
- Heu oui…heu…ma…ma voiture est en panne, est-ce que je pourrait utiliser votre téléphone?
- Bien sur. Entrez donc vous réchauffer un peu.
- Merci.

J’ai appelé mon garagiste, mais il ne pouvait venir chercher ma voiture avant 1 ou 2 heures. L’homme avait tout entendu et m’avait gentiment de rester chez lui jusqu'à ce que mon garagiste arrive. Ne pouvant rés****r à ses beaux yeux, j’acceptai volontiers.

- Voulez-vous un thé ou un café en attendant?
- Non merci, mais je prendrais juste un verre d’eau.
- En passant, je m’appelle Kader, et vous, quel est votre petit nom?
- Moi c’est Zahia. Merci pour votre hospitalité, il fait froid dehors.

Je me sentais nulle, je ne savais pas quoi dire et j’étais terriblement gênée…Si nerveuse, que j’ai réussie à renverser mon verre d’eau sur mon hôte. Il a dû enlever son chandail, et quand je l’ai vu torse nu, je me suis surprise à mouiller dans ma petite culotte, il m’excitait. Du coup, je me suis sentie tendue et il s’en aperçu…

- Vous semblez tendue, voulez-vous que je vous masse un peu?
Au même moment, il posa ses douces mains sur mes épaules et commença à me masser.
- Mmm… j’aime ça…

Ses mains descendirent le long de mes bras pour aller flatter mon ventre et remonter sur mes seins. Il me les pris à pleine mains et je gémis un peu en signe de désire et il compris assez vite. Il détacha mon chemisier un bouton à la fois avec sensualité et me l’enleva. Ensuite, il dégrafa mon soutien-gorge et mis mes beaux gros seins à nus.

- J’aime les gros seins, surtout ceux d’une belle fille…

Toujours derrière moi, je sentais son sexe se gonfler dans mon dos. Il descendit ses mains vers mes jambes, passa sa main dans mon jeans pour aller frôler ma petite chatte entièrement rasée. Il remonta pour déboutonner mon jeans. Il me fit me lever et il laissa glisser mon jeans sur le sol. Il m’embrassa d’un baiser doux et passionnant tout en me serrant les fesses dans ses mains. Il enleva ma culotte et je me retrouvai complètement nue devant un inconnu, mais ma gêne s’était dissipée et avait fait place à un désire intense de me faire baiser par cet homme. Il me prit par les hanches et m’assis sur la table de la cuisine, il me malaxa les seins tout en m’embrassant. Il descenda avec sa bouche pour téter mes mamelons bien pointés, descendit les long de mon ventre pour aller prendre ma chatte d’un coup dans sa bouche. Il se promenait partout entre mes jambes en léchant toute ma chatte. Il titilla mon clito d’une manière extraordinaire…Il ne me fallu pas longtemps pour jouir mon plaisir.

- Ha oui!! Manges-moi la chatte… J’aime ça, continue…. Haaa c’est bon!!!

Il me pénétra d’un doigt, puis deux… Ha quel plaisir…! Il s’arrêta pour enlever son jeans et ses caleçons. Il avait une queue d’une grosseur que je n’avais jamais vus et je devenait impatiente vouloir la sentir en moi.

- Suces-moi! Mets la toute dans bouche, suce moi comme une salope!

Personne ne m’avait encore jamais traitée ainsi, mais j’aimais ça. Il m’avait excité au plus haut point juste avec ces mot « Suce moi comme une SALOPE » je m’empressai de mettre son beau gros bâton dans ma bouche et de le sucer jusqu’au bout. Je le sentais sur le point d’exploser et d’un coup je me retrouvai la bouche pleine de son sperme.

- Lèche tout, il ne doit pas rester une seule goutte. Ha oui, tu fais bien ça ma petite cochonne.

Je léchai tout jusqu’à la dernière goutte.

- Tournes- toi et penches-toi. Écarte les jambes!

Je m’exécutai, il joua avec ses doigts entre mon anus et ma chatte, pour ensuite m’enfourner d’un coup. Je me mis à crier de plaisir, il me pénétra avec fougue. Chaque coup était un pur délice.

- Ha oui vas-y, défonces-moi!! J’aime ça… Plus fort!!
- Tu aimes ça ma salope! Tu sais que t’es une vraie petite pute toi!
- Ha oui… Continue c’est bon!! C’est moi ta salope…!
- T’es une vraie pétasse toi j’aime ça des putes dans ton genre, je les défonce et elles aimes ça…
- Ha oui….touches-moi, enfonces-moi, encules-moi!!
- Mmm… ouais tu me veux dans ton p’tit cul. Prépares- toi tu va adorer. Tu aimes les grosses queues comme la mienne, alors tu va y gouter pour vrai petite garce!
- Ha oui!!! Fait moi jouir comme personne ma fait jouir, c’est moi ta salope ta garce, ta pute!!

Il me défonça l’anus, et je joui comme je n’avais jamais joui. C’était tellement bon. Finalement il se rhabilla me laissa aller a la salle de bain me rafraichir, et mon garagiste est arrivé.

Depuis, j’espère souvent retomber en panne pour revivre cette expérience, mais ce n’est pas encore arrivé.

75% (3/1)
 
Categories: AnalHardcore
Posted by marie86
2 years ago    Views: 962
Comments (2)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
2 years ago
waw j'adorerais que tu tombe en panne on face de moi
2 years ago
merveilleuse histoire qui sent le vécu.
Ne vous-vous pas tomber panne vers chez moi ?