Club échangiste.

Un jour, Anne a l’idée qu'on aille passer un week-end en amoureux ds la capitale, ns prenons le train, il en y a pour une heure de voyage. Pendant ce voyage, elle m'annonce qu'une surprise ns attend, j'en suis pressé et enthousiaste d'arriver à destination. Ns arrivons et surprise, au bout du quai, Léna est là, impatiente de ns voir. Ns ns embrassons et parlons de plein de choses, tout en évoquant notre dernier ébat à trois, ns ns promenons ds Paris et en fin d’après-midi me demande si je veux bien dormir chez elle accompagné d’Anne, proposition que je ne peux refusée. Ns prenons le T.E.R. car elle vit en banlieue, ns arrivons chez elle, s' installons, mangeons tandis que mon imagination part ds des idées sexuelles semblables à notre dernier ébat en trio jusqu'au moment où Léna demande si ns accepterions d'aller ds un club échangiste pas très loin de chez elle ds lequel elle est amie avec les patrons, un couple. J’hésite car je ne connais absolument pas ce genre de club mais qui ne tente rien n'a rien donc allons-y ! Ns partons, en une quinzaine de minutes, ns arrivons ds un petit bourg, il a une grande maison isolée avec un petit lumineux, Léna se gare sur le petit parking, et ns ns présentons à la porte, une charmante femme vient ouvrir, elle ns fait la bise en demandant à Léna qui ns sommes, elle me fait passer pour son ex et qu’Anne est ma nouvelle élue et que des irons passés un soirez cochonne pas comme les autres. Ns entrons, j'en stresse mais au fond de moi, je me dis d’être zen car je vais voir plein de culs, de bites et d'extases. Ns passons au vestiaire pour y déposer nos manteaux, en même temps, on ns passe des serviettes, des préservatifs, un pot de gel et on ns demande ce que ns désirons boire, Anne commande une bouteille de champagne et ns ns retrouvons dans une grande salle présentée comme un salon avec des alcôves où des couples sont regroupés pour leurs ébats sexuels. Ns ns installons à une petite table et j'ouvre la bouteille, je sers les femmes et tranquillement, je commence a mater les alcôves en essayant de voir ce qui s'y passe mais Anne est apparemment excitée ainsi que Léna car elles commencent à m'embrasser et me caresser, je ne peux rés****r car j'ai ma bite qui se dresse raidement, le sentant, Anne me le sors de mon jeans et le lèche, le suce pendant que Léna m'embrasse de baisers fougueux et baveux. Sans faire vraiment attention, je m’aperçois que trois personnes, deux hommes et une femme se sont installés à nos côtés et que la femme suce les hommes. Au bout d'un certain moment, un des homme ns invitent à continuer nos ébats et les dégustations ds une alcôve libre, ns y allons. Sur place, tout le monde se mets nus, devant moi, je vois trois femmes nues bien roulées, pas trop poilues et deux bites assez bien montées. La femme vient vers moi, une jolie blonde très attirante, m'embrasse, me caresse surtout la bite et descend lentement vers elle pour lui donner des coups de langue. Je regarde les autres se donner à leurs caresses, à leurs léchages et à leurs suçages. Ne résistant plus, je regarde Anne droit ds les yeux afin de lui faire comprendre que je lui donner le feu vert pour ses envies de ce soir et savoir si elle, idem envers moi, elle me fait comprendre que oui d'ailleurs, on en avez déjà parlés avant d'entrer ds ce club, je ne la retiens pas, je la laisse aller ds ses plaisirs car je la vois se faire bouffer et lécher pas deux hommes ; Léna toujours à mes côtés m'embrasse, me caresse, moi idem et ne résistant pas, je passe ma main sous sa jupe en plus elle n'a pas de culotte donc je peux lui enfiler un, deux doigts pour qu'elle gémisse et qu'elle soit plus exciter, pendant ce temps, le jolie blonde qui a fini de me déguster dont j'ignore encore le prénom allonge Léna, lui écarte les jambes et lui passe la langue sur son clitoris, son anus. Je ne peux rés****r, je me glisse derrière cette blonde afin de lui enfiler ma bite ds sa chatte, elle ne dit rien mais au bout de quelques va-et-vient, elle retire ma bite de sa chatte et le présente à son anus ds lequel il entre facilement tellement qu'il est dilaté peut-être qu'elle est hyper habituée. Elle continue a bouffer fougueusement la chatte de Léna. Je regarde autour de moi et je vois qu’Anne est à la merci de deux bites enfilées en elle, j'en suis ébahi, stupéfait et excité car elle en a une ds sa chatte et l'autre ds son cul, elle a le droit à une double pénétration, quel plaisir !! Léna s'est glissée sous la blonde pour pouvoir également lui bouffer la chatte car ma bite est toujours ds son anus, mais elle ne s'occupe pas que sa chatte car elle alterne, un coup de langue sur mes couilles et un sur la chatte pendant que la blonde, elle lui bouffe la chatte donc, ns ns partageons à trois. J'entends Anne prendre son pied, elle éclate de plaisir. Cela m'envoie au septième ciel que je me retire pour éjaculer ds la bouche de Léna qui attend mon sperme bouche grande ouverte. La blonde l'a rejoint afin de partager mon sperme, mais moi, toujours bandant, je me présente entre les jambes de Léna pour l'enfiler, ma bite glisse tellement qu'elle est trempée, baveuse. Elle relève ses jambes et sort de je sais où un plug anal pour lui enfiler, je m’exécute mais la blonde prend le relais avec ses va-et-vient anaux, ma bite continue ds sa chatte mais la blonde l'att****, la sort, lui passe quelques coups de langue et la présente devant l'anus de Léna qui ne refuse pas, bien au contraire, elle se s'enfile d'un coup. La blonde s'allonge entre mes jambes afin de me gober les couilles et va même jusqu'à essayer de m'enfiler un doigt ds l'anus. Je n'ai pas vraiment refusé mais ce soir-là, j'ai fais une découverte qui est, qu'en étant un mec qui se fait introduire un doigt ds le cul en étant super-excité est excellent, cela m'a déclenché une éjaculation explosive que je n'ai même pas eu le temps de réagir en me retirant de Léna, j'ai jouis ds son anus, la blonde est toujours sous elle et ne bouge pas tant que Léna n'a pas l'anus qui coule de mon sperme pour le léché. J’entends et je vois Anne qui jouit ainsi que les deux hommes, s'embrassant comme si il se remercier mutuellement, elle est super souriante, les larmes aux yeux, des larmes de plaisir. Tout le monde s'embrasse de joie. Ns ns rhabillons, quittons l’alcôve , rejoignions notre table, commandons une seconde bouteille, buvons un verre ds un silence le temps de se remettre de nos plaisirs. Au petit matin, ns quittons ce club dont je garde un très bon souvenir, ns allons dormir chez Léna sans jamais parlés de notre aventure. Demain, ns retournons ds notre province en remerciant Léna qui ns a fait goûter à un délire sexuel unique que jamais je n'ai recommencé, ni Anne tant qu'elle était avec moi.
100% (9/0)
 
Categories: AnalGroup Sex
Posted by manange
2 years ago    Views: 1,187
Comments
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
No comments