VISITE MéDICAL

TOUT COMMENCE UN LUNDI EN Début d année je suis convoqué a l infirmerie pour ma visite médical étant dans un lycée proffessionel celle ci est obligatoire alors que j attendais depuis 30min j attendis mon nom j entras et vue cette femme d une quarantaine d année avec une blouse blanche elle était brune coupe au carré avec de tres belle formes elle me demanda de m assoir pour l instant ou elle finisa de remplir des dossier elle avait un sourire a faire fondre hummm puis elle se leva et ces la que je rendis compte de sa belles paires de seins elle me montra du doigt la table pour me consulter en me disant
-ces parti on y va
elle commenca par me prendre la tension,puis elle me demanda de lever mon sweet pour écouter mon coeur elle se pencha vers moi et j eu plein vue sur son décolter je voyer ces de beau melon bien ferme la réaction fut immédiate je sentie ma queue durcir de seconde en seconde puis elle se redressa et me dit

-maintenant faut que tu te déshabille et que je prenne ton poid et ta taille

comment allez je faire je bandais comme un taureaux et elle me demanda de tomber mon camouflage donc je prenna mon temps pour que ma pression sanguine redessen et une fois en boxer je me disais la regarde pas comme toute a l heure avec ce boxer moulant impossible de dissimuler la bar et pourtant ces se que je fesa ses seins était trop manifique pour s en priver et ce qui devais arriver arriva ma queue commensa a gonfler alor que j étais encore assis elle me montra le pèse personne et me disa de me lever ayaya

je m éxécuta et vis son regard déssendre vers l objet du délit je metta ma main dessus pour la cacher comme un petit gamin puis elle me disa

-faut que tu garde les bras le long du corp
-pourquoi lui dis je
-pour ne pas fausser ton poids

c était la première fois que j entend sa je m éxécuta et enleva mes mains elle se retrouva face a face a moi et innévitablemen vue mes 22cm en érection impossible a dissimuler je devena tout rouge et m attendit a une mauvaise réaction mais non elle sourit en me regardant fixement dans les yeux et me disa

-tes en formes
-oui surtout en ce moment
elle rigola en me disant que fallait se protéger et qu a partir de sa pourquoi s en priver

-ta deja eu des rapport sexuel
-oui madames
-était il protégé ou pas
je sentis quelque chose en elle qui me disait hummmmm toi tes une belle chienne
-oui sauf la dernière ou une amie ma sucer sans capote telle ces mot
-tu sais que tu peu at****r des mst
-non je savais pas et je pourait savoir si je suis malade
-sa dépend ce que sais est ce que tu a des petit bouton sur le sexe au niveau du gland
-je sais pas lui dis je
elle me disa d aller dans la cabine vérifier de moi mème tout en sachant que mon sexe était nikel je le sortat et disa que je voyais rien sauf une rougeur sur mon gland
-de quoi a telle l air
-d une rougeur
-oui mais apres ces tous
un blanc se fit
-je vais vérifier moi mème mais faut que tu sache que normalement j en ai pas le droit tu me comprend tu en parle a personne
-non vous inquitez pas
-je peu entrer
-allez y
elle tira le rideaux et entra entre temps j avais remonter mon boxer tout en gardant ma belle trique
-puis elle me disa de baiser mon boxer
-oh je vois que tes pas seul dedans
je rigolas avec mon sexe a la main elle me disa de le lacher et l observa a la torche
-ces sa dont tu me parle
je fis celui qui ne voyais pas
-ou sa
-ben la
puis sans le vouloir je crois elle posa son doigt sur mon gland un soupire m échappa
-tu sais que la taille de ton pénis et élever pour ton age sa ces a f***e de t amuser avec me dit elle
avec un sourire qui veut tout dire puis elle remonta mon boxer en me mettant une tape sur mes bourses la chose qui me décida a prendre mes aise elle se redressa et se tournit pour sortir est ces la que je la pris par la taille et plaqua ces fesses sur mon menbre
-arrète me dit elle
tout en gisticulant
-tu sais que je peu avoir des problèmes pour sa
-sinon sans sa ta envie oui ou non
tout en me frottant a elle
-oui j ai envie mais ces dangereux
-tinquiète pas et laisse moi faire
je lui débotena la blouze et trouva un joli haut lui moulant sa silouette ainsi qu un petit jean moulant je lui déboutena le jean pendant que je sentais sa main dessendre le long de ma bite
-tu va me faire du bien avec sa
et elle la sortat du boxer je la regardait se mordre les lèvres cela ma tellement éxiter que je lui enleva son jean tellement vite que j anttendis sa culotte craquer la voila maintenant le bas nue seul lui restait se petit haut qu elle enleva et sortit ses seins du bonnet de facon a qui soye bien serrai et parta me laissa le pénis a l air puis elle rapparu avec un préservatif s agenouilla et me prenna dans sa bouche lentement
-t aime ma bite lui dit je
-hummm elle a un bon gout doit je dire
je la prenna derriere la tète et lui enfonce le tout
-elle dégloutit et me disa
-met la moi maintenant
-ou sa
-d abord par devant
elle prenna mon sexe le couvrit et s empalle dessus une fois arriver a la base elle commence des petit rond comme si elle voulait s élargir la chatte puis elle se mit a 4 pattes et me dit
-va y franchement mais clack pas trop on risque de nous entendre ces parole cru me rendait fou
-encore au fond va y baise ta petite infirmière
-comme sa t aime
-continue mon chérie je vais jouir
puis je m arreta sentis couler un liquide sur mon entre jambe j ai cru avoir éclater la capote je ressortit d elle mais tout était nikel et je m appersus que son sexe était tremper c été en faite sa cyprine
-tes trempé ma cochonne
-sa te dégoute me dit elle
-écarte tes jambes que je goute plutot
c était la première fois que je lécher une chatte ce gout me parréser étrange mais je voyais ces contraction a chaque cout de langue
-remet moi la stp me dit elle
en relevant ma tète et me tendant sonjoli petit cul je lui mis un doigt dans l anus pendant quelle s occuper de s emboiter mon sexe dans le siens puis elle senta que j arriver elle sorta brusquement m arracha la capote écarta les jambes et me disa
-gicle moi a l arret mon amour
-de quoi lu dit je
-lache toi sur mon cul
ces parole m éxitat encore plus et je m éxécutat elle s allonga ma semance coulait sur son clitoris j alla au lavabo me lava le sexe et commensa a me rabiller je la vis se s habiller sans rien éssuyer alor je lui dit
-j ai éjaculer sur toi tu le sais au moin
elle me répondit
-je sais mais je veux garder une partit de toi sur moi
je venais a peine de débander qu elle ma redurcit
68% (10/4)
 
Categories: MatureTaboo
Posted by malikccho
3 years ago    Views: 2,456
Comments (5)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
2 years ago
Jolie histoire, mais bourrée de fautes d'orthographe... Dommage !
3 years ago
bandant.... mais putain, les passes simples... apprends quoi~! entre autres choses
3 years ago
Excellent! Mais ça mériterait d'être écrit correctement, une histoire aussi excitante!
kazeharry
retired
3 years ago
belle histoire !!
3 years ago
Perso c'est pas du vécu moi jdit mais très bandant comme histoir