cette voisine .....! (2)

Cette voisine...! (2)

Je lui ouvre.
Elle est là, cheveux lâche, regard lubrique, bottes noire et en manteau de fourrure qu'elle entrouvre dès que je la regarde pour me montré que son collier de perle est bien présent entre ses deux seins pointu, libres de tout mouvement.
Elle entre.
Je la tire vers moi et lui passe directement une de mes mains sur chacune de ses fesses et presse un peu fort.
Elle : OOOOUUUCCCHHHHH !!
Moi : tu as froid !
Elle : Non, je suis chaude !
Et elle quitte son manteau et me laisse découvrir, des bas et porte jarretelles violet sans culotte ni soutien.
Elle : Ça te plait, tu ne t'attendais pas à ça.
Moi : Tu es une salope et j'adore ça..tu me cherche et tu ma trouvé !
Elle : Non je suis pas une salope, je suis ta salope, ta chienne, ta pute , me déçoit pas et tu serra comblé !
Moi : Wouah dis-je !
Elle : Je vais faire de ta queue mon menu, mon entrée, mon plat, et mon dessert sera un bon arrosage comme je les aime.
Je m'assied sur mon canapé et mon ""sarrouel"" est tout tendu, elle le voit.
Elle : Alors tu es tendu ?
Moi : Viens ici ma salope, je vais te la mettre en bouche comme une chienne et te léché comme le chien que je suis !
Elle : MMMMHHHHHH , j'aime qu'on m'insulte.
Moi : Alors tu vas être servie car j'adore ça, on est fait pour s'entendre.
Elle vient sur moi et me mets un de ses deux seins tendu d'excitation dans sa bouche, je le suce, le mordille et le lèche sensuellement.
Elle commence déjà à partir dans le monde du plaisir et roucoule comme une vrai cochonne.
Elle prends aussi les devants en me caressant le torse et le dos et en glissant sa main dans mon ""sarouel"".
Je dis : Montre moi ce que tu as fais à la banane tout à l'heure.
Elle sourit et descend à genoux devant moi en écartant ses cheveux tout en me souriant.
Elle déplace mon ""sarouel"" et me prends en main, je suis dur et ma sève à déjà humidifier le bout de mon gland déjà violet.
Elle commence des vas et viens et lèche la larme de sève sur mon gland saillant.
Elle : Tu as bon goût et ta queue est belle, bien dure, je vais me régaler !..MMMMMHHHH...
Moi : Quand tu vas la gouté, tu pourra plus t'en passer, tu vas me sucé jour et nuit car j'adore ça, comme la putain que tu es ! Je vais t’arrosé de mon foutre chaud dans ta gorge et sur tes seins, sur tes fesses et tes cheveux, tu vas en boire des litres, tiens toi prête.
Elle : MMMMMHHHHH, et elle m'emboucha comme une chienne en chaleur en me fixant dans les yeux !
Évidemment, je succombé à son offrande et me taisais pour la laissé dans sa concentration.
Elle passé sa langue agilement sur ma queue entière, roula des pelles à mon gland suintant de bave tout en me titillant le frein, mais elle savait se servir de ses mains avec de lents va et viens comme je les aime en me malaxant également doucement les bourses.
Je l'entendais !
Elle : ARRGGFF...MMHHHH...MMPPPFFF
Moi : je commençais à l'insulté pour l'excité comme une folle et qu'elle soit définitivement accroc.
Moi : Suce bien avec ta langue de belle cochonne..masses mes bourses que tu vas vidé... pompe moi avec tes belles lèvres.. je veux voir ta joue être déformé par ma queue...et ma lave viendra tapé l’intérieur de ta bouche.
Elle : MMMHHH..AAARRGGFFF...
Je savourais.
Puis elle enleva la queue de sa bouche!
Elle : Elle est bonne, chaude , dure, t'avais raison, j'ai déjà du mal à m'en passé et ça ne fait que deux secondes que je l'ais quitté.
Moi : Et oui...tout fier que j'étais.
Elle : Je veux que ton foutre fouette mon palais pour la première fois.
Moi : Suce moi et si tu es doué, alors là tu serra rassasier...mais ça se mérite !
Elle : Relâche toi, je veux te faire jouir comme ça , j'y tiens..inonde moi..la gorge !
Moi : T'inquiète, tu es doué et je vais pas tenir longtemps !
Elle : Je ferai tout ce que tu veux, dorénavant, elle est trop bonne, et ça me tarde de la sentir me limé.
Moi : Tu l'auras, tu la mérité !..mais arrête de parler et fais moi venir dans ton palais que je vais noyé de mon sperme chaud.
Elle : MMMMHHH..AARRGGGGFF..
Elle continua son offrande et je me régalais...quel immense plaisir..
Et enfin, je venais, mais ne lui dis rien puisqu’elle voulait tout en bouche !
Elle sentit ma queue s'arcbouter, palpité avant de sentir ma semence cumulé de toutes ses excitations qu'elle avait provoqué.
Elle gémit d'être malmené de la sorte et sa bouche se faisait inondé de mon foutre, je voyais dans ses yeux qu'elle était aux anges !
Elle me nettoyait avec sa langue experte et avait bien entendu tout avalé.
Elle : Tu à bon goût en plus, j'en reviens pas, je suis amoureuse de ton sperme..quel mec ! quel goût !
Moi : Je te l'avais dit, j'en rajouté des tonnes évidemment, et je m'en amusé..
Mais, J'étais vidé et il fallait que je me reprenne pour me retrouvé en forme assez vite.
Moi : Madame est rassasié..c'était bon !
Elle : Excellent ! Maintenant que je t'ai nettoyé, je vais te faire rebander comme un cerf car je vais pas pouvoir me passé trop longtemps de ta grosse queue.
Moi : Monte sur le canapé, je vais te léché, tu vas craqué car je sais bien me servir de ma langue, moi aussi.
Elle monta et s'installa, curieuse, offerte et ouverte.
Je commençais à la caresser de mes doigts et effectivement, elle était trempé de mouille, inondé, un fleuve jusque sur le haut de ses bas.
Elle était belle, là, complice et jouissive.
Je prenais son clitoris entre mes doigts et lui enfoncé deux autres doigts dans sa chatte..elle craqué, ça y est !
Elle : C'est bon, je jouis déjà, je suis à point, je vais t'inonder le canapé..j'en peux plus.
Moi : Qu'est-ce que ça va être quand je vais te limé !
Elle : J'ose pas y pensé, une si belle queue dure,longue et si....AAAHHHHHHH..
Et là, j'avais lançai ma langue dans son sexe tout en léchant son clitoris et madame n'avait pas eu le temps de finir sa phrase.
Je la léché comme un fou et pointai ma langue dans son vagin en l'écartant bien avec mes doigts..elle en pouvait plus.
Quelle belle femme, la voir jouir et ne pas se retenir, elle pouvait chanté a sa guise, mon appartement était bien isolé et puis il était pas tard, et deux amants ont bien le droit de se faire du bien..non.!!.
Je continuais et accentuais mes coups de langues, léchages en règle..elle ""défaillissait"", craqué..beuglé et gémissait !
Elle m'inondais la bouche de ses effluves de plaisir, et elle aussi avait bon goût..la salope.
Il me tardai une seule chose maintenant, c'était la chevauché...
Et elle dis : j'en peu plus, arrête , fait une pause..
Mais j’arrêtais d'aucune façon et voulais la faire jouir comme jamais pour qu'elle ne se passe plus de moi!
Je rentrai deux beaux doigts dans sa chatte, les recourber pour trouvé son point g, qui m'attendais !
Je l'ai eu, je l'ai..je le malaxer...et là..et là..
Elle : AAAHHHHH..je jouis..mon salaud...je suis ta pute..tu me fais jouir comme une garce...une pute..AAAHHHH...AAAAHH
Je continuais de remué mes deux doigts sur son point g qui la faisait partir de façon monumentale..complètement (mais je n'avais encore rien vu)
Et dans le même temps, j'en profité qu'elle soit complètement prise de cet orgasme et je lui glissé un doigt sur la fente de son petit trou et avant qu'elle puisse dire quoi que ce soit, je l'enfonçais..
Moi : Tiens belle salope, jouis de la chatte et du cul en même temps..tu es ma pute..ma chienne..tu vas jouir, jour et nuit..dès que tu me verra t'inondera ta culotte, si tu en à une...et ta cyprine viendra luire sur tes cuisses jusque sur tes talons de salope.
Elle : Salaud, tu m'a bien eu..et en plus, j'osai pas te dire que j'adore ça...AAAAHHHHH salaud..AAAHHHH..putain..
Moi : Oui putain...jouis..et je faisais toujours des vas et viens dans son petit trou avec l'autre main je joué avec son point g.
Elle haletait...bavait...transpirait..elle roulé des yeux (toujours quand elle jouit)..
Je ralentissais la cadence car je voyais qu'elle avait eu sa dose et que la soirée était encore longue..
Elle : AAAHHHHH....j'en peu plus..quel pied...je vais te bouffé..toi...ta queue..je veux te chevauché et vite.
Pendant ce temps là, bien entendu ma queue avait repris de la vigueur et tout cela m'avait bien excité à nouveau.
Elle venait se "lové" contre moi..elle respirait fort...et n'avait plus de voix.
Elle : Dès que je me reprend, je vais te faire jouir comme le salaud que tu es !
Moi : Viens sur moi.
Elle : Oh oui...je la veux en moi..enfin..
Je m'assied sur le canapé et elle se plaçait face à moi, seins pendants, tel une offrande, cheveux mêlés et son fameux collier de perle qu'elle mettait dans sa bouche, lui roulant une pelle, droit dans les yeux(j'adore / elle sait que j'aime ça)..
Puis ce mets accroupi au dessus de moi, toujours avec ses bottes (quelle pute)..
Elle prend ma queue bandé, la branle un peu, ce la mets bien droite sous elle et s'embroche comme une grosse salope assoiffé de bite dure.Elle s'installait et posait chacune de ses mains sur mes pectoraux dur de désir.
Je la prends par le haut de ses épaules et appuie pour qu'elle s’empale au maximum....ma queue glissait dans sa chatte un peu serrée et je sentis son vagin gobé ma queue et tapé au fond d'elle.
Sa réaction ne se fit pas attendre...
Elle : AAARRRRFFF...MMMMPPPFFF...Salaud , je savais qu'elle était bonne, quand tu me limerai avec....jusque dans mon profond.
Moi : Et oui je t'avais prévenu...
J'en pouvait déjà plus, elle était serré et je crois que ça faisait un moment qu'elle ne s'était pas faite prendre comme ça.
Elle : On dirai que ta bite est faite pour ma chatte car elle me rempli de toute part comme jamais ma chatte l'a était...AAARRFFF
Elle commençait à se déhancher et j'essayais aussi d'imprimer du rythme..Ses seins ballotait et mon excitation était à son paroxysme..J'en pouvais plus non plus, mais je voulais faire durer le plaisir.
Je presser et claqué ses fesses avec mes mains...et elle chanter...jouissait à nouveau..elle en pouvait plus..déjà..
Elle : Tu me rempli, salaud...je suis ta garce, je vais encore jouir..ta queue est dure et me martèle...AAARRRGGGFFF...
OOOOOUUUUUCCCHHH....MMMPPFPFPF....PPPPPFFFFFF...MMMHHHAAAAHHHHH...!!
J'augmentai la cadence de mon bassin, et je voyais le jus de sa chatte coulait toujours sur moi..
Moi : pute, garce, salope, chienne, t'aime ma queue dure, t'aime aussi que je te lèche avec un doigt au cul et que je te titille le clitoris..que je t'enfonce des doigts dans ta chatte et frotte ton clitoris...sans parler de ma queue qui te rempli comme ma pute que tu es...tu vas être ma soumise pour longtemps encore.
Elle : Oh oui, c'est ça que je veux ! veux...AAARRRHHHFFF..AAARRGGGFFF...HHHHUUUMUMU...MMMMMFFFFFF
Elle jouissait à nouveau...j'en revenais pas du trésor de sexe que j'avais trouvé.
Elle continuait ses mouvement énergiques au dessus de moi, elle se besognait toute seule et non sans mal, j'accélérais le mouvement pour qu'elle me sente encore plus au fond d'elle et encore plus que le vas et viens précédent.
Moi: je vais jouir, ton vagin me serre et me compresse..je vais partir...je veux t’arrosai !
Elle : OOOOUUUUUUIIIIII vas- y..!!
Elle descendit de moi, me prit tout de suite en bouche tout en me branlant frénétiquement d'une main et de l'autre me masser le torse comme pour me montrai que je lui appartenait.
Et j'éjaculais de longs jets de foutre sur son visage...elle me souriait et se lécher les babines pour tout récupérer..et me nettoyait..
Elle était heureuse et ça se voyait !
Et moi, que dire..j'étais évidemment satisfait!
Mais cette soirée...
Je crois...
N'était pas tout à fait terminé...
Elle s'annonçait torride...
Et le reste aussi !

J'attends vos commentaires.

100% (0/0)
 
Categories: Mature
Posted by lovesexelareunion
5 months ago    Views: 490
Comments
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
No comments