une mère de famille

c’était en vacance d'été d'un mois août de l'année 2000 avec mon frère et sa femme dans un camping près de Narbonne, notre mobile-home était voisine d'un autre mobile-home auquel était installé un couple d'une trentaine d'année avec deux enfants de 7 ans et un de deux ans le mari très mince il passait tout son temps à partir faire des grands tour de vélo,sa femme une petite brune légèrement potelée peau blanche nacrée des poils sous les aisselles, elle et ses enfants étaient souvent seuls.
Pendant que mon frère et sa femme étaient partis faire des courses à Narbonne , je fis connaissance de la femme de notre mobile-home voisine à la piscine du camping qui était accompagnée de ses deux enfants , elle avait un maillot une pièce à fleurs ,je jouais avec son fils de 7 ans dans la petite piscine comme un près jouerait avec son fils pendant sa mère était installé sur un transat elle était enjouée de voir son fils s'amuser autant , puis je sortis de la petite piscine et m'installa sur un transat à coté d'elle et nous avons parlé un bon moment , puis elle me dit qu'elle doit emmener ses enfants faire la sieste dans son mobile-home alors je décidé de faire le chemin ensemble elle fit entrer ses enfants dans son mobile-home et moi dans le mien je fis une petite douche puis m'installa sur la terrasse , la femme arrive à mon mobile-home et me dit que ses enfants dorment puis elle me dit " voulez vous venir boire le café " je lui ai répondu " ben ma foi c'est avec plaisir " elle servit le café sur sa terrasse , nous engageâmes la conversation , je lui posais la question " votre mari vous laisse souvent seule comme ça ?" elle me répondit " oh oui c'est un passionné de cyclisme " hé bien , ça doit pas être drôle pour vous n'est ce pas " lui dis je , " oui " me dit elle, et il me fait très peu l'amour " rajouta t'elle , oooohh quel dommage vous n'êtes pas repoussante pourtant "lui dis je en posant une main sur son genou " elle me remercia timidement puis je lui murmura ainsi" écoutez nous sommes seuls vos enfants son endormis et votre mari n'est pas là si vous voulez allons dans la chambre " elle me fit oui en hochant la tête , alors nous entrâmes dans la chambre , elle ôta son maillot une pièce et moi mon boxer elle s'allongea sur le lit et moi à côté d'elle , ses seins n'étaient pas très gros 85 B petits bourrelets aux hanches une belle touffe de poils pubien je me suis mis à l'embrasser sur la bouche en caressant ses seins elle mit une main sur ma nuque nos baisers étaient fougueux et enivrant d'excitation je roulais ses tétons entre pouce et index je les sentais durcir sa respiration était forte j'ai saisis ses tétons entre mes lèvres les titilla en caressant son ventre sa peau était très douce puis je glissais mes doigts dans sa forêt vierge humide je frottais mon majeur à l'entrée de sa vulve j'enfonça mon doigt dans sa fente trempée puis remontant le bout de mon doigt sur son clitoris puis je plaça entre ses cuisses je plongea ma bouche sur sa vulve je me suis mis à la fouiller avec ma langue je l’entendis glousser j'aguichais son clitoris avec ma longue son corps se mit à trembloter et à se tortiller elle se mit à gémir à pousser des râles en enfonçant ses doigts dans mes cheveux puis je relevais pour la faire retourner sur son ventre le mis l'oreiller son son bassin pour le faire remonter je lui écarta les cuisses encore une fois je lui ai écarté les fesses et je me suis mis à lui bouffer le cul elle avait des poils autour de son anus je la sentais étonnée elle tourna la tête pour regarder comme si on ne lui a jamais fait ça , je l'ai fouiller très profondément , puis me releva la fis mettre en levrette je pointais ma queue raide vers sa vulve je poussa lentement en elle jusqu'au fond de son vagin puis je fis de petits va et vient puis plus vite la saisissant par ses hanches je l'entendais soupirer puis j'accentuais mes coups de reins faisant heurter mon bas ventre contre ses fesses blanche ses gémissements se faisaient plus rauques de temps à autres je palpais ses seins , elle m'a dit que son mari ne la jamais prise comme ça ,alors je sortis d'elle et pointa ma queue contre son anus alors elle me dit " non! pas là !" et ça aussi son mari n'a jamais fait ça , alors je lui ai dis que je vais aller doucement , elle me fit silence , alors je pousse tout doucement en faisant des petits va et vient son anneau de chair s'ouvrait peu à peu puis j'enfonce encore je 'l'entendis geindre par petits soufflements puis je me retire d'elle puis enfonça de nouveau je fis entrer ma queue entière puis j'entama de lent va et vient en me retirant et enfonçant plusieurs fois de suite puis j’accélère mes va et vient de plus en plus vite elle se mit à pousser de petits cris sourd étouffés sur le lit pour ne pas réveiller les enfants puis mes assauts étaient plus fort lui donnant de bon coups de reins jusqu'à ce que je jouisse en elle en posant mes deux mains sur ses épaules ma bouche contre son dos pour étouffer mes cris puis me retira d'elle et m'écroula à coté d'elle , elle posa sa cuisse sur mon bas ventre et m'embrassa sur la bouche me disant que jamais elle a eue un tel plaisir avec son mari comme ça , et que la sodomie lui a plus et qu'elle aimerais recommencer plus souvent ensemble pendant le séjour qui reste de vacance quand son mari partira faire son grand tour de vélo .
89% (8/1)
 
Categories: HardcoreMature
Posted by loulou78520
7 months ago    Views: 5,067
Comments (4)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
loulou78520
retired
7 months ago
la mère de famille s'appelait Cécile .
loulou78520
retired
7 months ago
oui il y a plusieurs épisodes!
7 months ago
vite la suite
7 months ago
Comme quoi le cyclisme a du bon.