femme arabe

Je suis un fin lecteur de vos récits , je peux vous dire qu'il est 100% Parfait. Après maintes réflexion J’ai décidé d’écrire ma première histoire, envoyer moi vos commentaires pour que je puisse continuer !!!!! je vous envoie le premier chapitre de ma première histoire érotique
Voila , je suis Producteur de Musique en Afrique et mon rôle consiste a produire des chanteurs dans la région de la corne de l’Afrique pour favoriser les échanges culturelles. J’ai 40 ans mince , j’aime les femmes mature surtout si ils ont des gros seins et quant a moi la nature m’ a beaucoup gâté .
Cette histoire remonte lors d’un de mes voyages en Voitures (4X4) ou je devais me rendre dans un de ces pays que je ne citerais pas son nom d’ailleurs même les noms des personnes seront modifiés, nous sommes partis vers 21H00 le soir pour un trajet qui va durer jusqu’au petit matin vers 6h00. Dans la voiture nous sommes Six passagers 2 en avant un homme de 50 ans et sa fille dans les 17 ans qui est très belle ms qui s’est endormi très vite ainsi que le chauffeur et 4 au milieu , je suis installé au milieu avec 3 autres femmes , a coté de moi une femme arabe qui est la femme du Monsieur et la mère de la fille de devant, on vas dire Linda qui doit être dans la trentaine courte de taille .voilé mais la partie la plus marquante est qu'elle a une opulente poitrine qui dépasse son voile ce qui étant donné sa petite taille donne a ses seins l’impression d’obus Son corps, ma foi, il est bien caché sous sa robe. Ainsi qu'une autre femme plus âgé et a l’opposé de ma fenêtre une autre femme qui elle est splendide un très beau visage une poitrine et un derrière comme je les aimes bombé .
Je l'ai accaparé presque toute la soirée, son mari ignorant quasiment son existence.
Elle sentait bon, elle était fraîche, tout me plaisait en elle. Je plaisantait de temps en temps avec les passagers me serrant a chaque fois avec Linda frottant mon bras sur le dessus de son voile et je la sentait se tordre des fois et se frotter a moi aussi , elle touchait dans les virages ma cuisse faisant semblant de s’agripper a mon genou , je la laissai faire et dans un virage très serré sa main glissa sur mon sexe quelle sentit que je bandais elle a fait un ah de surprise voulant l’enlever j’ai maintenu sa main sur le survêtement que je portais et l’a regardé elle écarquilla les yeux ms pas un son n’est sorti de sa bouche je l’ai maintenu un petit peu et lui tapotant sa main lui a savoir de me branler je me disait que cette dame est très chaude et j’avais raison car elle mesurait avec sa main la taille de mon sexe allant jusqu'à défaire le nœud de mon sur vêt et me branler en douceur , elle l’enlevait lorsque qu’un phare d’une autre voiture roulant en sens inverse nous éblouissait et regardant du coté de son mari et des autres passagers remettait sa main en m’explorant jusqu'à mon anus qu’elle caressait avec son doigt , je la sentait qu’elle était en manque ou que son mari ne la satisfait peut-être pas ?
Durant un arrêt de la voiture vers Minuit a un village dépourvu d’électricité ou tout les passagers pouvait aller pisser et se dégourdir un peu les jambes, elle descendit et me fit un clin d’œil, la femme assise a cote d’elle lui dit de ne pas trop s’éloigner de la voiture puisque il fait tout noir , elle lui répondit de la tête en guise de ok et marcha jusqu'à derrière une maison faisant comme une femme qui allait faire ses besoins , faisant de même je m’éloignais de la voiture et fis un détour pour ne pas éveiller des soupçons de la part des autres passagers et la rejoignis , voulant parler elle posa un doigt sur ma bouche et se colla a moi et j’ai commencé à l’embrasser doucement. Je m’attendais à ce qu’elle soit passive, mais pas du tout. Elle plaça une main derrière ma tête et m’embrassa avec passion. Ma propre main s’est dirigée vers sa poitrine. Ils étaient ferme, Je sentais ses seins volumineux contre mon torse je les malaxais a travers son voile et son soutien elle me caressait la bosse qui se formait sur mon survêtement et me murmurait attends que la femme a coté soit endormi lorsque qu’on montera dans la voiture, elle me regarde d’un air bizarre !!!!!!!!!!, et en même temps elle souleva son voile et pris ma main pour la mettre a l’intérieur de ses cuisses , je la caressai elle me laisse faire ce que je veux, à la vitesse que je veux. A un Instant j’ai cru apercevoir une ombre se faufilant a ma droite mais n’en tenant pas compte car Linda s’est mise a genou et a commencé a me sucer avec et venait d'enfoncer un doigt dans mon anus. J’essayais au maximum de me retenir, Elle faisait maintenant des vas et viens avec sa bouche sur la totalité de la longueur de ma queue. Elle avait pris mes couilles en main et les serrait le plus fort possible Pour le moment je la laissais continuer sa fellation. Elle accéléra le mouvement de sa bouche sur ma bite et en fit de même avec le doigt dans mes fesses. Elle serait toujours autant mes boules et si elle continuait ainsi je n'allais pas tarder à jouir. Elle me suça et me donnais du plaisir tout en étant a genou Je vins presque sur elle, la bite bien raide, en continuant à regarder ses mouvements. Sa langue m'a léchée de bas en haut ; sa bouche m'a avalé. J'ai voulu sortir avant de jouir ; elle m'a retenu en me mordillant un peu. Quand je se suis sur le point de jouir, elle est prête. Je lui dis que je jouis : sa bouche vient récolter mon nectar pour l'avaler en guise de remontant Tout mon sperme est parti dans sa bouche. Elle s’est essuyé et m’a embrassé pour me faire goûter mon propre jus je l’attire contre moi, et je l’embrasse goulûment. J’aime bien aussi ce baiser avec le goût de mon sperme ensuite elle m’a murmuré a l’oreille je suis toute mouillé vas au devant je te rejoins dans la voiture !
De retour a la voiture et après avoir quitter le village durant une heure de route alors qu’une musique orientale passait sur le CD de la voiture On était serrés l'un contre l'autre. Linda se sera encore a mes cotés et caressa mon pied avec le tien, elle bougea un peu en avant faisant semblant de suivre le rythme de la musique et chantonnant doucement , j’ai tourné ma tête et aperçu la femme âgé a coté d’elle en train de somnolé par contre l’autre séduisante femme a aussi regardé de mon coté et tout en me fixant m’a sourie me gratifiant au passage d’un clin d’œil , alors tout en rendant la pareille a l’autre femme je mis ma main sur le tissu du voile faisant attention au rétroviseur du chauffeur qui lui était concentré sur la route ainsi qu’a son mari de devant et sa fille , Je sentais parfaitement les pointes à travers le tissu de son voile noir , et devinai sans mal qu’elle ne portait aucun soutien-gorge ma main se faufila a travers son voile a travers une déchirure que je pense qu’elle l’a faite avant de monter dans la voiture.
je glissai ma main sous son voile et allai la poser contre son sein. Bingo : aucun soutien, ils étaient libres ! Je commençai alors à les caresser, faisant doucement glisser mes doigts sur les tétons. Linda appréciait, car elle eut plusieurs frissons de plaisir. je me remettais à bander de nouveau j’ai descendu ma main encore et constaté que la partie déchiré du voile était très large Je dirigeais ma main vers son entre-jambe, et a ma grande surprise elle ne portait rien en dessous sûrement qu’elle l’avait enlevé durant notre arrêt et non seulement elle n'objecta pas, mais elle écarta ses jambes largement pour me permettre d'avoir un meilleur accès je l’ai caressé au bas ventre jusqu'à son clito , elle a sursauté et a un moment je me suis dit que l’autre femme savait ce qu’on faisait je la fixais dans les yeux et j’ai vu sa main se toucher les seins je bandait dure et Linda m’a caressé a nouveau , je la doigtais elle en voulait plus se levait par moment pour que mon doigt rentre plus profondément dans son sexe , elle mouillait énormément car par moment je me demandais si elle pissais sur elle ?
Je lui murmurait a l’oreille t’aime ca Salope se faire doigter devant ton mari elle faisait oui de la tête Je lui demandais si elle aimait être enculée et elle me répondit qu'elle adorait recevoir une grosse bite bien chaude dans le petit trou de son cul. En effet je lui malaxe ses seins, je pince ses tétons, ce qu'elle semble apprécier.
Elle fermait les yeux se pinçait les lèvres pour qu’on l’entende pas gémir et comme les vitres de la voiture étaient fermer une étrange odeur s’empara de la voiture et puis tout d’un coup Vlan un Pneu sautait une crevaison en pleine campagne !!!!!
L a suite pour bientôt si vous avez aimé cette histoire faites moi signe et vous en raffolerez pour les autres.
96% (13/1)
 
Categories: Mature
Posted by lllange
1 year ago    Views: 1,128
Comments (3)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
1 year ago
oui ...
la suite, la suite ...

impatiente !!

merci
1 year ago
Ouais, moi, j'ai bien aimé !! vivement la suite..
1 year ago
belle histoire