A cheval

Je passais les grandes vacances, à la ferme, chez mon oncle. Cet après-midi là , ma tante me demanda :
-Es-tu déjà monté à cheval ?
-Non ma tante, jamais.
-Pour fêter tes 15 ans, je vais t’emmener faire une balade dans les bois, à cheval. Allez vas-y monte sur le cheval, et moi je monte derrière toi et je vais te guider.
Ainsi fut fait.
-Ca va mon neveu ?
-Ah oui ma tante, très très bien !
Cela allait très bien en effet, car derrière moi je sentais, les seins et le corps epanoui de ma tante qui se frottaient sur mon dos. Ce qui faisait que je bandais ferme…
La promenade continua. Presque arrivés à la ferme sur le chemin du retour, une des mains de ma tante frôla (par mégarde ?) puis palpa mon entrejambes. Le léger short que je portais avait du mal à contenir ma bandaison.
-Hum hum…fit ma tante.
Le diner du soir se passa à deux, mon oncle s’étant absenté pour 2 jours…
Arriva l’heure du coucher. Je me couchais le premier, laissant ma porte entrebaillée . Quelques minutes plus tard, j’entendis ma tante entrer dans sa chambre. Puis la porte de ma chambre s’ouvrit.
Tante Aimée s’approche de mon lit et voit tout de suite la bosse qui déforme mon pantalon de pyjama. En effet Tata portait une nuisette presque transparente qui ne cachait pas grand-chose de son corps pulpeux (seins lourds, taille assez fine, hanches assez larges, fesses généreuses).Son corps ressemblait à celui de cette femme ( http://xhamster.com/photos/view/562688-8876741.html ) .
-C’est moi qui te fais cet effet, mon neveu. Moi ta vieille tante ?
-Non tata tu n’es pas vieille !
-Enfin réfléchis, je pourrais être te mère. Regarde comme je suis grosse.
-Tu n’es pas grosse tata, tu me plais comme tu es. Regarde comme je bande pour toi.
-Pousse toi un peu que je m’asseye à coté de toi
Assise sur le lit, elle commença à ma caresser les cheveux, le visage, le torse
-Ah mon neveu que tu es jeune !
-15 ans tata
-15 ans c’est beau, moi ça fait presque 25 ans que je ne les ai plus.
-Mais je t’aime comme tu es, ma belle tante.
-Merci mon petit. As-tu déjà vu une femme nue, une vraie ?
-Non
-Si si, tu m’as vu l’autre fois lorsque je baisais avec ton oncle.
-Oui oui, c’était beau.
-Tu veux que je t’apprenne l’amour ?
-Oh oui.
Sa main se fit plus insistante, descendant jusqu’à mon pyjama. Elle introduisit sa main par la braguette et fit sortir ma queue. Elle décalotta le gland et commença à me branler. J’étais aux anges et je commençais à promener mes mains sur puis sous la nuisette qui ne tarda pas à être enlevée. Son corps pulpeux apparut, mes mains saisirent les grosses mamelles.
-Ah oui mon petit, tu me fais du bien, maintenant suce les tétons avec ta bouche, ouuui comme ça. Attend je vais te sucer la queue.
-Vas-y tata suce ma grosse bite qui bande pour toi.
Elle pompait, pompait et ce qui devait arriver arriva. Ma pine explosa, giclant tout mon foutre sur la langue et le visage de ma tante.
-C’est bien, il est bon ton foutre ! Allez, maintenant je vais te faire découvrir mon corps. Vas-y continue à caresser mes seins. Prends les en bouche, mordille les tétons, ah salaud tu les fais bander, ils sont tout durs. Continue à me téter les mamelles, ouuui, fais descendre ta main entre mes cuisses. Oui là là, c’est bon agace mon clito avec ton ongle. Oui oui putain que c’est bon. Tourne autour avec ton doigt, oui oui. Maintenant rentre plusieurs doigts dans ma chatte et branle moi, astique moi.
J’obéissais, ma main rentrée dans la cramouille, je caressais tata.
-Maintenant entre toute ta main !!!Oui oui oui vas-y je mouille je mouille. Je suis toute trempée. Branle-moi, branle, branle. Ah je jouiiiiis, je pars.
Elle était magnifique…Le visage ravagé par la jouissance Moi je bandais comme un âne.
-C’est beau d’être jeune, tu rebandes déjà. Je vais t’apprendre à faire l’amour à présent. Reste allongé sur le dos je vais te chevaucher. Oh oui, putain qu’elle est bonne ta bite, t’es pas mal monté pour un jeune, surtout elle est bien large, je la sens bien qui me remplit bien. Ah la vache elle me fait du bien, j’en ai la chair de poule. Putain mon con est tout rempli. Attend c’est moi qui règle la cadence, c’est moi qui te baise mon lapin.
En effet elle avait pris « les choses en main ». Ma bite coulissait merveilleusement dans sa grotte toute mouillée.
-Putain elle me fait du bien ta pine. Vas-y vas-y baise ta vieille salope de tante, mon petit salaud. Oui oui, c’est bon. Ah ah ah, oui vas-y baise la ta tante, elle en veut de ta grosse bite. Elle va me ressortir par la bouche tellement elle est profonde.
Ma cavalière se déchaîna puis de nouveau elle jouit. Moi aussi je lui remplis la chatte d’une bonne dose de foutre…
-Tu vois, mon neveu, j’ai fait du cheval 2 fois dans la journée, une fois dans les bois et une fois sur toi, mon petit chéri.
-Merci Tata…

79% (37/10)
 
Categories: First TimeMatureTaboo
Posted by lisco
3 years ago    Views: 4,170
Comments (6)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
5 months ago
joli apprentissage de l'amour
OALINE
retired
1 year ago
super
1 year ago
superbe !!!!
c ast comme ma femme granny elle a 60 ans et moi 47 ans elle me vide les couilles completement et sa baise a cette age hummmmmmmmm
SophiaX
retired
3 years ago
J'adore!
rv54
retired
3 years ago
superbe comme d'hab'
moi aussi j'aurais adoré une tante comme elle!!!!
3 years ago
J aime ton langage cru et vulgaire...Ca m excite et me fait bander...Que j aurais aimé une tante comme ca !!!