La grosse Gina.

Ma tante Mado, devant s’absenter pour la journée, me confia à sa voisine et grande amie, Gina.
- Tu vas voir, me dit Mado, Gina est la reine de la cuisine italienne, elle va bien s’occuper de toi, tu vas te régaler pour le déjeuner !
- OK ma tante, à ce soir !
En effet, le repas de midi chez Gina s’était très bien passé.
- Alors mon petit, que penses-tu de la cuisine italienne préparée par une Italienne ?
- Je me suis régalé… Tes spaghettis bolognaises étaient excellents, je suis repu. Par contre tu m’as forcé à boire un peu trop de ton « Lambrusco », je suis un peu pompette.
- Va dans le salon, reposes toi dans le canapé… Je te rejoins après la vaisselle !
Je m’écroulai dans le canapé… Mes pensées allaient vers Gina qui s’affairait dans la pièce voisine… Gina, d’origine italienne, avait le physique de certaines « mammas » italiennes. C’est ce que l’on appelait « une femme forte ». Presque 1m70, et sur la balance elle ne devait pas être loin des 100 kilos… Une silhouette plantureuse : une poitrine énorme et légèrement tombante, un cul large et rebondi. Ce jour là elle portait une robe légère boutonnée sur le devant… Son décolleté m’avait troublé pendant le repas, et j’y avais jeté des regards intéressés…
Gina fit son entrée dans le salon et je vis qu’elle avait déboutonné 3 boutons en haut de la robe. Son regard était comment dirais-je, « troublé ». De par son poids on peut dire qu’elle s’affala à coté de moi, ce qui eu pour effet de remonter la robe sur les cuisses.
- Ah je suis crevée !
- Faut dire que cuisiner toute la matinée, ce doit être fatigant.
- Oui mon petit. Cela fait du bien de se reposer. Et toi, tu n’es pas trop fatigué ?
Elle se pencha vers moi (je pouvais sentir la chaleur d’un gros sein sur mon bras droit), et me chuchota à l’oreille :
- Tu sais, ta tante et moi sommes de grandes amies et nous n’avons pas de secrets l’une pour l’autre. Elle ma confiée l’état de vos relations.
- Oh ! Alors tu sais ? dis-je en rougissant.
- Le petit cachottier qui rougit.
- Ben euh…
- Quoi ? J’ai bien vu que tu reluquais ma poitrine pendant le repas.
- Elle est si grosse et si belle !
- Je vois qu’elle t’a bien excité à voir ce qui se produit dans ton pantalon ! Petit coquin, tu regardes mes mamelles?... Elles t’impressionnent?... Il ne faudra pas en vouloir à tes futures copines si elles n’en ont pas d’aussi grosses que ça... Ce sont celles d’une femme qui a déjà vécu... Je dois dire que je suis assez fière des miennes!
Il y avait de quoi... Ses deux miches étaient formidablement excitantes... Elles bandaient des tétons et je comprenais mieux pourquoi je les avais vus si distinctement sous le tissu, tout à l’heure... Fixant ma braguette, Gina me dit:
- Tu ne peux pas rester comme ça... Ton pauvre zizi doit être tout congestionné... Tu dois avoir mal d'être trop longtemps dans cet état... Je vais faire le nécessaire si tu veux...Mets toi debout… Là, voilà je te déshabille complètement. Moi aussi je me déshabille dit-elle en se mettant debout et se mettant à poil. C'est moi qui te fais cet effet? ...
- Ou -ou- oui, Gina... Tu n’arrêtes pas de m'allumer...
- J’ai envie de me faire baiser... Me faire défoncer par un jeune... Et je vois que tu es bien monté d'après ce que je sens dans ma main.
Debout tous les deux, nous nous regardions et enfin nos mains parcouraient le corps de l’autre… Chez Gina il y avait de la surface ! Je l’enlaçais et mes mains caressèrent son gros cul. Elle de son coté avait saisi ma queue et la branlait. Nos bouches se sont rejointes pour un bon gros patin, la salive passait d’une bouche à l’autre… Nous nous sommes, à nouveau, installés sur le canapé… Enlacés… Pour peu de temps, car Gina se met à genoux devant moi… Elle commence à me caresser, serrant vigoureusement ma bite entre son pouce et son index... Gina semble aimer ce qu'elle fait... Je décide de m'abandonner au plaisir et de la laisser faire... Elle continue à me caresser puis à me sucer, toujours agenouillée devant moi, léchant doucement dans le sens de la longueur ma bite de la pointe de sa langue, alternant sa langue et ses doigts... Je suis bien dur… Elle se réinstalle dans le canapé et mes mains caressent le corps pulpeux.
- Il mio tesoro.
-Ooui Gina?
- Oh! Le vilain garçon qui touche les nichons de la vieille Gina!... Tu veux jouer avec mes tétons? ...Bon, je te laisse faire si ça te fait du bien! Mais rappelle-toi, c'est très délicat et fragile...
C’est surtout à elle que ça fait du bien... Elle ne peut pas le cacher... De petits soupirs s’échappent de ses lèvres à chaque fois que mon doigt vient tourner autour de ses belles tétines... Celles-ci semblent devenir un peu plus longues et raides à chaque fois que je les effleure... Les tétons font presque 2 cm de long, tellement ils bandent…
-Vas-y je suis sûre que ça fait longtemps que tu as envie de mes seins.
- Oh oui Gina tu m’excites tellement.
- Vas-y suce moi les tétons bébé, j'adore ça, ça m'excite !
- Hummm oui j'adore tes seins, j'ai tellement fantasmé en y pensant.
- Ah oui, tu te masturbes souvent en pensant à mes seins ?
- Oh oui j'adore me branler en pensant à tes gros nénés!
Nous continuons à nous embrasser, avec de plus en plus de fougue. Elle me caresse le torse et me masse le sexe. Moi je ne sais même plus où la caresser. Je passe alternativement de ses magnifiques seins aux pointes érigées à ses hanches qui se dandinent doucement, puis à ses fesses que je masse abondamment pour accompagner ses mouvements.
- Hummm tu es bien dur mon chéri … J'ai très envie de le sentir en moi. C'est si bon de sentir ta queue dans ma main. Elle se redresse et vient se coucher sur moi. Putain elle est lourde, mais cela ne m’empêche pas de triquer…
Je suis tellement excité que mes doigts se font de plus en plus coquins. Je passe mes mains sur ses fesses et je commence à glisser un doigt dans sa raie. J'accentue alors ma caresse, et elle se jette à nouveau sur mes lèvres, en continuant à me branler de sa main experte. Alors elle s'accroche à mon cou, viens m'embrasser dans le cou tout en me branlant. Elle se cambre bien pour me faciliter l'accès à sa chatte, pour que mon doigt s'enfonce plus profondément. Elle branle ma queue au même rythme que moi je lui doigte la chatte, et me murmure à l'oreille en continu :
- Oh oui, comme ça, oui… humm je sens ton doigt, vas y, à fond, humm… Oh oui là, comme ça, bouge-le à l'intérieur… oh OUII voilà, c'est là, vas y mon bébé, titille-moi l'intérieur comme ça… Hummmm c'est trop bon je sens la chaleur dans mon ventre… oh je t'en supplie ne t'arrête pas… encore, oui… encore !!!...
Elle s’écarte… Alors elle me regarde, me sourit avec un air de vicieuse, et se laisse tomber sur mon sexe. Elle s'empale littéralement dessus, et elle se surprend presque elle même car elle repousse un petit cri. Puis elle commence à imprimer la cadence. Elle se dandine et contrôle le rythme de la pénétration. Je vois devant moi ses beaux gros seins qui bougent eux aussi, je les prends à pleine main. Ma bite rentre et sort de sa chatte, elle accélère le rythme : c'est délicieux. Elle se laisse aller, penche la tête en arrière pendant que je lui masse les seins, elle ferme les yeux et accélère le rythme. Moi j'accompagne en donnant des coups de bassin vers le haut pour que ma bite la pénètre plus brutalement, car elle semble adorer ça.
- Oh oui vas y plus fort comme ça Yves, oui ! Donne moi ta queue, oui ! Il mio piccolo piccione !
- Quoi
- Mon petit pigeon! “Grande cazzo”... Ma grosse bite! Bourres moi... Ta queue est bien raide! C’est vrai qu’à 18 ans!...
- Tiens tiens! Grosse salope! Empale toi bien sur ma bite.
- Bouffes moi les tétines salaud!
- Quels gros nibards!
- Continue à les téter, j’adoooore! Vas-y, plus vite maintenant... Aaaah! Je suis ouverte, tu sens comme je suis ouverte?... Allez! vas-y à fond!... Tu me défonces la choune...
Je triture ses gros seins qui pendent sur son ventre. Ils sont énormes et ballottent au rythme de la baise. Ses gros nibards me plaisent vraiment…
- "- Ouiiii .... Continue mon chéri... caresse mes bouts! ... Vas-y avec la langue maintenant, mets-la dessus, lèche-moi les pointes! Fais-la passer sur mes grosses tétines! ... Aaaahh, que c’est bon! ... Donne-moi ta bouche, prends-les dans tes lèvres mon garçon!
- Tiens prend ça grosse salope !
- Oh cochon, tu me trais les seins, tu me tire dessus. C'est bon, mais n'oublie pas de me bourrer. Je veux que tu me foutes bien au fond. Ta bite est bien grosse.
Elle imprime le rythme et moi j’essaie de suivre… Elle s’agite de plus en plus... Mes couilles venaient taper ses fesses à chaque coup de boutoir.
- Oh Gina, je ne vais pas pouvoir tenir très longtemps, lui dis-je.
- Attend, attend si tu peux !
Je continue à la limer, elle me dit des mots très cochons, je la vois, toute entière qui prend un immense plaisir à s'empaler sur ma grosse queue, sentant mon gland venir au fond d'elle. Je sens l'orgasme monter, je ne peux plus rés****r. Je vais tout lui donner ! Elle comprend alors que je ne suis plus très loin de l'orgasme car ma respiration se fait beaucoup plus bruyante.
- Humm oui chéri vient, jouis vas y. J'ai envie de gouter ton sperme, donne le moi !
- Humm, aaaaah !
- Vas y bébé donne moi tout, oui chéri vas y balance moi tout ton foutre !
- Oh oui Gina je vais jouir, oui, oui, OUIIII !!! Et je lui balance tout dans la chatte.
- Oui. Oh c'est trop bon, ça suffit, arrête, arrête, j'explose, je jouis ! Ahhhh, Ah... Ah, ça vient !!! Ahhhhhhhh je jouiiiiiiiis ouiiiiiiiiiiiii c'est bon !
Nous sommes restés plusieurs secondes immobiles. Gina semblait épuisée… Elle se dégagea de ma bite et s’assit à mes cotés. Elle me posa de petits baisers dans le cou. J’en fis de même. Calée contre moi, je lui caresse l'épaule doucement et elle passe sa main sur mon torse. Elle semble satisfaite et radieuse.
- Qu’est-ce que tu m’as mis petit vicieux! Je crois qu’on va bien s’entendre tous les deux...
- Merci, mais comment rés****r à un corps si bandant ?
Elle me regarde, toute souriante…
- Tu sais mon petit, si nous avons baisé ensemble, c’est grâce à ta tante Mado qui a tout organisé… Elle m’a parlé de tes « exploits », et je peux dire que j'espère que nous recommencerons! C'était trop bon !


100% (21/0)
 
Categories: FetishMatureTaboo
Posted by lisco
1 year ago    Views: 3,949
Comments (5)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
1 year ago
hi,,,,
1 year ago
Merci à tous! Bientot d'autres histoires?
1 year ago
j'aime cette histoire
1 year ago
superbe histoire !!
il y en aura d'autres ?
OALINE
retired
1 year ago
superbe