La cousine de ma femme

C’est le nom de la cousine de ma femme, jolie petite brune de 22 ans, aux yeux azur, et à la poitrine généreuse.
Cette histoire commence un vendredi soir, alors que je rentrais d’une semaine de déplacement, Karine, ma femme m’attendait dans une petite robe légère, à peine mes bagages posés aux sols, elle se jette à mon coup et m’embrasse tendrement, langoureusement, je caresse ses seins par-dessus le léger tissu, m’aperçois qu’ils sont libre sous sa robe, ce qui n’est pas dans ses habitudes, ses pointes se tendent, tout comme mon sexe qu’elle caresse au dessus de mon Jean, nous nous retrouvons dans le salon, Karine enlève mon pantalon, puis passe sa main sous mon boxer et caresse ma queue.
Je me baisse, soulève sa robe et trouve son string taché de sa mouille, je l’écarte et léchouille son minou tout lisse, elle pose un pied sur le canapé pour s’ouvrir d’avantage.
- Tu m’as manqué ma chérie, ta petite chatte, ton petit cul… Joignant le geste à la parole, je mouille mon doigt de son jus, et l’introduit entre ses fesses…
- Oui, toi aussi, mon bébé…laisse moi te sucer !
Elle baisse mon boxer, commence à me lécher les boules, puis remonte sur mon gland qu’elle lèche pendant de longue seconde avant d’ouvrir la bouche et d’avaler ma bite tendu, pendant qu’elle me caresse les couilles, puis elle me branle et me suce maintenant avec délectation. - Humm, j’ai trop envie de toi, je vais te baiser, ma chérie…
Je me place derrière elle, passe mon gland sur sa chatte en feu, la remonte sur ses fesses, passe sur son œillet, pousse un peu à l’entré de ses fesses… - Non, pas tout de suite, prends ma petite chatte…
- Je vais juste prendre un peu ton petit cul ma petite salope…
- Non, je …. Ne la laissant pas finir, je pousse mon gland à l’entré de son anus, et commence mes vas et viens, je caresse son clito en même temps, je m’enfonce de plus en plus. - Salop…oh non… continu c’est bon ! - T’aime ça ma petite salope d’amour…
A ce moment là, il me semble entendre du bruit dans l’entré et effectivement, là je voie Laétitia en train de nous regarder, pourtant elle ne devait rentrer que vers 21 heure, elle semble paralysé. - Oh, oui… encore défonce mon petit cul.
Je sors ma bite pour bien faire profiter du spectacle sa cousine, puis je m’enfonce dans son minou, je laboure Karine de grands coups de queue, sentant que je vais jouir, je me retire et vais lui manger le minou, elle jouie sous ma langue quand je lui titille son petit clito. Laétitia est toujours là, elle a le rouge aux joues.
- Fais moi jouir avec ta bouche, t’aime la sucer ma bite hein ma chérie ? - Humm dit-elle en se jetant sur mon sexe. Elle me suce et me branle en même temps, je la vois déterminer à me faire éjaculer, elle frotte mon gland sur ses seins.
- Oh oui tu vas me faire jouir, bouffe ma queue…humm, t’es une bonne bouffeuse de bite Ouuuu… Laétitia me fixe et suce son doigt comme si c’était ma queue, elle m’excite cette petite garce, je n’en peu plus et jouie sur ses joues, puis sur ses seins, car Karine n’aime pas avaler, je relève les yeux Laétitia n’est plus là. Ce n’est qu’un peu plus tard que sa cousine rentre chez nous nous expliquant que son rdv étaient reporté.
Ce soir là, nous avons dîné ensemble puis somme allé nous couché après le film, Karine était crevée car elle avait eu une semaine difficile, du coup, elle s’est endormi rapidement.
Moi je lui aurais bien remis un coup, tant pis demain matin je ne la louperais pas, je décide de me lever boire un verre, je vois de la lumière dans la chambre de la cousine, je l’imagine en train de se caresser, c’est malin je me mets à bander…

Je vais dans la cuisine bois un coup, me retourne et tombe nez à nez avec elle, elle est quasi nu, n’a qu’une petite culotte en coton blanc, ses gros seins ferme face à moi. - Oups ! désolé…
- Tu es chez toi.
- C’est vrai mais je ne voudrais pas te choquer…remarque avec se que tu as vu cette après midi !
- Oui, Karine a bien de la chance…
- Et pourquoi ça !
- Car non seulement je n’ai jamais vu un sexe aussi…imposant, mais en plus tu as l’air de savoir t’en servir… Elle s’est approché de moi, et à saisi ma bite, elle me susurre à l’oreille :
- Et en plus moi j’avale… Elle se baisse et embrasse ma tige, je lui caresse les seins, ils sont magnifiques, elle a écarté sa petite culotte et se caresse le minou.
- Tu aimerais bien me la fourrer ma petite chatte hein ! - Oh oui… - Eh bien non, tu peux juste me la lécher si tu veux !!
A ces mots, je la mets parterre, me mets sur elle et lui bouffe sa petite chatte pendant qu’elle me suce.
- Tu sais t’y prendre petite garce…
- Je sens son bassin s’activer, soudain elle gémit et jouie son mes coups de langue, je sens la sève monter en moi, j’explose dans sa bouche, c’est délicieux…
94% (32/2)
 
Categories: First TimeTabooVoyeur
Posted by limog
3 years ago    Views: 2,839
Comments (2)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
Exiboth
retired
3 years ago
Belles cochonnes !
T'es super veinard mon pote,
3 years ago
Une femme et une cousine tellement salope.
T'es un veinard !