sur l'autoroute

Après plusieurs heures de route, sur une autoroute monotone, je décide de m’arrêter sur une aire de repos. Je sors de ma voiture et allume une cigarette, tandis que je dégourdi un peu les jambes, une femme passe devant moi. Elle n’a rien de tape a l’œil, u jean bleu, un pull et un foulard autour du coup. Pas de tenue sexy qui laisserait présager ce qui se passera plus tard.
Son jean néanmoins lui serre bien les fesses, et la couture centrale est l’égerment rentrante derrière. Je profite de cette jolie vue appréciant ces fesses chalouper de gauche a droite.
Apres quelques taffes observant ce beau derrière, la jeune femme se retourne et me prend sur le fait très rapidement. Je détourne les yeux autant par politesse que par légère honte de m’être fait ainsi surprendre.
Elle se pose a sa voiture a une vingtaine de mètres de moi, elle me tourne le dos penchée sur sa portière, cherchant quelque chose dans sa voiture. Ses fesses ressortent d autan plus.
Elle me jette un regard et voit que je la regarde encore.
Elle referme sa voiture et retourne vers le café de l’aire d autoroute.
Repassant devant moi, elle me dépasse de quelques mètres, et laisse tomber ses clés de voiture, et se penche doucement pour les ramasser en prenant bien soin de garder les jambes tendues, et ainsi offrir ses fesses a mes yeux déjà pétillants.
Elle se relève et tourne la tête pour me sourire.
Je la suis donc a l intérieur du café, elle se dirige vers les toilettes femmes.
Je la suis toujours sans prêter attention aux autres femmes dans ces wc.
L’effrontée du parking rentre dans une cabine et ferme derrière elle. Je suis un peu étonné mais pas rebuté, je rentre dans la cabine d’à coté.
J’écoute a la paroi, je l entend baisse son jean et s’assoir, je commence a douter de ce que j ai vu dehors et je me dis que je dois me faire un film.
Je l’entends faire pipi, après quelques secondes, je n entend plus rien, je vois les plis de son pantalon sous la paroi, elle ne s’est pas rhabillée…
Je l entend enfin bouger, des froissements de vetements, je pense qu elle remet son pantalon, mais alors que je m apprête a partir, je vois sa main passer sous la paroi me tendant sa petite culotte noire…
Je la prends et la regarde, il en tombe un petit bout de papier avec écrit dessus, maintenant tu peux venir.
Je sors alors de ma cabine et pousse sa porte, elle est assise sur les toilettes, complètement nue. Elle attachée ses vêtements au porte manteau.
Elle a de beaux seins ronds et de belles auréoles sous ses tetons, et une jolie toison brune couvre son sexe.
Je rentre et referme derrière moi.
Elle me chuchote qu’elle a bien vu que j’apprécie ses fesses, et que ne lui déplaisant pas elle voulait me montrer son corps…
Elle se lève se tourne, prend es postures lascives pour me montrer toutes les parties de son corps. Elle ouvre les cuisses joue avec son sexe, caresser et se lèche les tétons. Je suis toujours debout appréciant le spectacle et le sang montant dans ma queue.
Elle me dit de me mettre a l aise si j e ai envie, elle prend vraiment les choses a son compte… je me déshabille donc et me retrouve nu aussi, en face d elle, le sexe dressé et pointant vers elle.

Les sourires s échangent, elle s approche de moi et me masturbe doucement, mes mains se posent sur son cul que j ai tant regardé déjà et malaxe ces belles fesses. Sa peau est douce et ses mains agiles…
Elle ne souhaite pas plus préliminaires, elle se tourne dos a moi et se penche en avant… choisi ou tu veux me prendre me dit elle…
Je caresse son sexe et son anus ouverts devant moi, j’ai du mal a choisir, mais je repense a ses fesses qui chaloupait devant moi….
Je prend ma queue dans la main et pose mon gland sur sa rondelle…ce sera son cul , elle me regarde avec un grand sourire, et ses yeux se ferme et elle pince sa lèvre au fur et a mesure que je m enfonce en elle.
Doucement d abord mes reins avancent et reculent, et parois elle se pousse en arrière pour que je reste bien en elle
Puis les mouvements s accélèrent, je lui tiens le cul et la sodomise de plus en plus vite et de plus en plus fort, ses gémissements m incitent a continuer dans cette voie, je la sens serrer ses fesses sur mon cul… jouis me demande t elle, jouis dans mon cul…
Je continue encore plus fort et plus vite, jusqu’ à expulser mon sperme dans le fond de son cul. Je la tiens bien enfoncée sur ma queue et me vide au plus profond de son cul…
Elle se retira ensuite doucement, se retourne vers moi, et regarde ma queue bien rouge, elle la prend dans sa main et la caresse en me disant que c est exactement ce dont elle avait besoin…
Je la regarde bien heureux en lui disant que moi aussi, elle sa soit sur les toilettes et me dit qu’il faut qu’elle se vide aussi avec un sourire coquin.
Je la regarde faire, appréciant son manque total de pudeur et me disant que je recommencerai bien.
Je me rhabille. Elle me salue et je sors des toilettes et retourne a ma voiture.
Je reprends la route et ce n est que le soir en rentrant chez moi que je vois qu elle a glisser sa culotte dans ma veste et laisser un petit mot avec son numéro de téléphone….et une petite note disant qu’elle me recroiserai bien ailleurs pour d autres pauses…
94% (22/2)
 
Categories: AnalFetishVoyeur
Posted by limog
2 years ago    Views: 2,595
Comments (5)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
1 year ago
Superbe histoire !!
2 years ago
merci pour cette belle histoire
2 years ago
j'ai bcp aimé, si cette histoie est vraie, tu es un veinard,lol.
2 years ago
Intéressante rencontre...
2 years ago
Très bon récit terriblement excitant