100%

lilian77

x
Signed up:1270 days ago
Last Activity:4 days ago
Profile Viewed:6,646 times
Rank:Newbie
Comments:15
I'm:lilian, 45
From:Aisne 02, France
Seeking:Gay Man
Languages:English, French
Personal Information
Relation:Open
Kids:No, and do not want any
Occupation:virtual sex
Education:Current grad school student
Religion:Atheist
Star sign:Cancer
Smoking:Regularly
Drinking:Occasionally
Drugs:Never
Income:Middle
Webcam:Yes
Website:http://www.imagefap.com/profile/lilian77
Physical Information
Ethnicity:White
Body type:Stocky
Height:164 cm (5 ft 5 in)
Hair length:Short
Hair color:Black
Eye color:Brown
About Me
Jusqu’à 22 ans : je suis resté un puceau complet (je n’ai pas embrassé une fille sur la bouche et donc encore moins coucher ou toucher une fille.
J’étais trop timide et solitaire.

Dès 10 ans, la masturbation m’était familière (même si je ne pouvais pas éjaculer, je faisais aller ma bite de droite à gauche jusqu’à une certaine jouissance).

Vers 13 ans, j’ai découvert l’éjaculation, à 14 ans le plaisir de m’habiller en fille (je mettais les vêtements de ma sœur ou de ma mère) et c’est l’escalade.
Tous les mercredis, je m’enfermais dans le grenier pour jouer en fille, puis je suis allé faire du vélo en jupe sur les routes de campagne, et enfin vers 16 ans je suis sorti faire le tour du pâté de maison un soir où j’étais seul, en jupe en jeans, maquillé. Je me suis fait traité de PD par des jeunes de mon age, j’ai alors baissé la tête et j’ai continué mon tour. Lorsque je suis rentré à ma maison, j’avais le cœur qui battait fort et je me suis branlé.

Vers 17 ans au lycée, je mettais régulièrement des slips de femmes (un matin avant les cours je suis allé me promener cette fois de jour, habillé en jupe et collant de laine dans la ville), je me branlais dans les urinoirs de mon lycée (toujours la peur de me faire surprendre).
A cette époque, j’ai commencé à me sodomiser (la première fois avec une petite bouteille de Perrier), puis ensuite avec un manche en bois d’un gros tournevis (je l’ai encore). J’ai goûté à mon sperme. Je me mettais nu dans les champs pour bronzer.

Vers 18 ans (dernière année au lycée), je suis rasé le pubis en juillet, j’ai commencé à me retenir de jouir (alors que je me branlais quasiment quotidiennement, je tenais 1 semaine sans jouir, puis j’augmentais la durée).
Je me souviens qu’une fois je suis resté 37 jours sans jouir et que je me suis branlé dans ma bouche. Cela avait ruiné ma jouissance malgré les 37 jours d’abstinence.
Sur des agendas, je notais mes branlettes, mes sodomies, les jours où je portais des slips de femmes, où j’avalais mon sperme (j’ai toujours ses agendas aussi).

Vers 19 ans à la Faculté de Reims, j’habitais en résidence universitaire et donc j’avais une chambre à moi. Je portais presque chaque jour un slip de femme ou alors aucun slip sous mon jeans.
Un jour je me suis branlé en cours (pas en ampli mais en classe pratique), j’avais prévu le coup, j’avais mis un maillot de bain pour absorber le maximum de sperme, ce fut une de mes meilleures jouissances.
J’achetais en librairie des livres de cul, surtout des récits sexuels.

A 22 ans, j’ai rencontré une fille (Sandrine) qui était l’amie de ma sœur.

J’ai mis 3 mois pour la draguer et 1 mois à près je l’ai embrassé chastement sur les lèvres (j’avais 22 ans ½) puis ensuite ce fut des vrais baisers avec la langues.
4 mois plus tard après quelques tripotages de ses seins et de sa chatte sans jamais la voir nue, nous décidâmes de coucher ensemble. Encore 2 mois pour qu’elle prenne la pilule puis le grand jour arriva à 23 ans. Ce fut un week-end chez mes parents, un après midi, le désastre pour moi, j’ai cru que j’étais en elle mais j’ai éjaculé dès que ma bite a frotté contre ses jambes.
Elle ne m’a rien dit car j’appris lorsque nous nous sommes séparés que j’étais aussi son premier garçon (elle avait 2 ans de moins que moi).

La suite fut mieux avec l’expérience. J’ai connu mes premières fellations, j’adorais cela même si elle n’avalait pas, elle recrachait sur un coin du lit.

Après mon armée, nous nous sommes installés ensemble en région parisienne, puis nous nous sommes mariés.
Après 5 ans de vie commune, bouffés par le travail, nous avons décidé de faire du sport ensemble. Nous nous sommes inscrits à un club de natation le soir.
Nous nous sommes bien intégrés à ce club, particulièrement avec un moniteur du club (Raymond), un sportif de 58 ans (j’avais 28 ans et elle 26 ans).
Il devint notre ami, pendant 3 ans nous sommes partis en vacances plusieurs fois ensemble (lui était séparé avec sa femme).

A 31 ans et demi, un matin par une lettre laissée découverte par ma femme pour que je la lise, j’appris qu’elle me cocufiait.
Le soir je lui ai demandé qui c’était, elle ne voulut pas me le dire, puis je lui ai dit c’est Raymond.
Elle avoua que cela durait depuis 1 an.
Je m’écroulais, je pleurais.
Le lendemain je voulais savoir pourquoi.
Elle me répondit Raymond l’avais dragué et qu’elle avait cédé pour qu’il reste son ami. La première fois, ils l’ont fait dans sa voiture, ensuite il venait chez moi surtout le samedi (puisque je travaillais).
Plusieurs mois après notre séparation, je me suis dit que j’avais eu plein de signe qu’elle me trompait mais que je n’avais rien vu ou rien voulu voir : nous ne faisions l’amour que 1 à 2 fois par mois, ses fellations étaient différentes, elle me suçait beaucoup mieux, elle était très souvent avec Raymond (il venait d’être en retraite)

Je lui ai demandé de ne plus revoir Raymond et que je lui pardonnerais. Elle a refusé, elle m’a dit qu’elle en avait besoin comme ami.
Je lui ai aussi demandé si je ne pouvais lui apporter ce que Raymond lui apportait. Ma déchéance arriva avec cette question.
Elle me répondit que j’avais été son 1er homme, qu’au lit avec moi ce n’était pas terrible, que Raymond l’avait amené au plaisir et que moi jamais (je pense qu’elle exagérait)

Nous nous sommes séparés en février 2000, elle a consenti à passer le réveillon du jour de l’an ensemble et j’ai pu lui faire une dernière fois l’amour à cette occasion.

Depuis je n’ai plus touché une autre femme


ENGLISH
Up to 22 years I remained a virgin full (I have not kissed a girl on the mouth and even less sleep or touch a girl.
I was too shy and lonely.
 
Aged 10, masturbation was familiar to me (although I could not ejaculate, I did my dick go from right to left until a certain enjoyment).
 
To 13 years, I discovered ejaculation in 14 years fun to dress up as a girl (I put the clothes my sister or my mother) and it is climbing.
Every Wednesday, I locked myself in the attic to play daughter and I went biking in a skirt on the roads, and finally to 16 I went out to walk around the block house one evening when j 'was alone, skirt, jeans, makeup. I got treated right by people my age, so I lowered my head and I continued my turn. When I returned to my home, my heart was beating hard and I masturbated.
 
To 17 years in high school, I put regular underwear women (one morning before school I went walking this time of day, dressed in a skirt and tights wool in the city), I branlais urinals in my high school (always afraid of getting caught).
At that time, I began to sodomize me (the first time with a small bottle of Perrier), then with a wooden handle of a large screwdriver (I still have). I tasted my cum. I put myself naked in the fields for sunbathing.
 
To 18 years (last year in high school), I shaved pubis in July, I started to hold me to enjoy (as I branlais almost daily, I wanted one week without enjoying, then I increased duration) .
I remember one time I stayed 37 days without enjoying and I jerked in my mouth. It had ruined my enjoyment despite 37 days of abstinence.
On diaries, I noticed my handjobs, my sodomy, the days when I wore pants women, I swallowed my cum (I still have his diaries too).
 
To 19 years at the Faculty of Reims, I lived in a university residence and so I had my own room. I wore almost every day panties or none slip under my jeans.
One day I masturbated during (but not in class practice amp), I jumped the gun, I put a swimsuit to absorb the maximum amount of semen, it was one of my best pleasures.
I bought books in bookstores ass, especially sex stories.
 
At 22, I met a girl (Sandrine) who was a friend of my sister.
 
I took 3 months to 1 month dredging and near I kissed him chastely on the lips (I was 22 ½ years) and then it was real kissing with tongues.
4 months later after some fiddling with her tits and her pussy never see her naked, we decided to sleep together. Another 2 months for it to take the pill and then the big day came at age 23. It was a weekend with my parents, one afternoon, the disaster for me, I thought I was in it but when I ejaculated my cock rubbed against her legs.
She did not say anything because I learned when we separated I was also her first son (she was 2 years younger than me).
 
Result was better with experience. I experienced my first oral sex, I loved it even though it does not swallow, she spit on a corner of the bed.
 
After my army, we moved together in the Paris region, and then we got married.
After 5 years of living together, eaten by the work, we decided to do sports together. We enrolled in a swimming club in the evening.
We are well integrated into the club, especially with a club instructor (Raymond), an athlete 58 years (I was 28 and 26 years).
He became our friend for 3 years we went on holiday together several times (it was separated with his wife).
 
A 31 and a half years, one morning a letter left uncovered by my wife that I read, I learned that I cocufiait.
In the evening I asked him who it was, she would not tell me, then I told him it was Raymond.
She confessed that lasted for 1 year.
I écroulais, I cried.
The next day I wanted to know why.
Raymond said she had dredged and she had given it to remain his friend. The first time they did it in his car, then he came to me especially on Saturdays (since I was working).
Several months after our separation, I told myself that I had plenty of sign that she was cheating on me but I did not see anything or wanted to see: we did love that 1-2 times per months her blowjobs were different, she sucked me much better, it was very often with Raymond (he had to be retired)
 
I asked him to never see Raymond and I forgive him. She refused, she told me she needed a friend.
I also asked if I could give him what brought him Raymond. My downfall came up with this question.
She told me that I was the first man in bed with me was not great that Raymond had brought me pleasure and never (I think she was exaggerating)
 
We separated in February 2000, she agreed to spend the eve of the New Year together and I was able to make love one last time on this occasion.
 
Since I have not touched another woman
Last comments for lilian77
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
16 days ago
merci de l'ajout !
23 days ago
j'ai aimé ce témoignage.bisous
1 month ago
une branlette en reel sa te dit ou autre ??
6 months ago
sympa tes videos
6 months ago
thanks for yours comments
8 months ago
thank you! a nice profil and very
hot show in your videos!
have a great weekend! :-)
9 months ago
bjr beau commentaire . envie de vivre quelque choses avec toi . bizzzzz
10 months ago
merci d'avoir accepté mon invitation
11 months ago
Thanks for your friendship and your hot sexy avatar !
Would you accept to dominate and to humiliate me on cam or in real? My Skype ID : angela-on-cam
Please, have a look at my selfmade video :
http://xhamster.com/movies/1499049/angelatv_sniffing_stolen_smelly_panties.html
I'd love to become addict to your intimate smells.
Could we swap some smelly PANTS or PANTYHOSES ?
11 months ago
Lilian, it's too looooooong! Let me read it after I finish snow shovelling. Anyway Merci beaucoup for l'invitation. Call me Pai-chan, your new Japanese GF.
XO
1 year ago
Thanks for your friendship and your hot sexy avatar !
Please, have a look at my selfmade video :
http://xhamster.com/movies/1499049/angelatv_sniffing_stolen_smelly_panties.html
I need to be your slut whore submitted to all you whims !
I'd love to become addict to your intimate smells !
Could we swap some smelly pants or pantyhoses ?
Contact me on Skype : angela-on-cam
1 year ago
Hello du hast soviel Text, den liest doch niemand.
Hello you have so much text but nobody reads.
1 year ago
thanks Angela
1 year ago
Thanks for your friendship and your hot sexy pics !
2 years ago
Excellent témoignage qui me parle beaucoup avec de nombreux points communs, éjaculateur précoce je fus dépucelé encore plus tard que toi à 24 ans. Bienvenue l'ami.

Lilian77's Introduction