Lilia aime le noir

Après un premier trio très réussi avec un autre homme nous avons enchainés diverses expériences libertines, notamment avec un couple, et c’était plutôt agréable. Mais Lilia s’est révélée très attirée par le fait d’avoir deux hommes pour elle et c’est plutôt dans cette direction que s’oriente maintenant nos aventures.

Je vais vous raconter l’une d’entre elle qui s’est passé l’année dernière et qui est illustrée par les premières photos que j’ai envoyé sur ce site (« Lilia ma petite poule »).

Lilia a eu envie d’un homme inconnu pour un trio. Nous avons donc recherché par internet la possibilité de rencontré quelqu’un de passage. Après quelques semaines, car il y a beaucoup de fantasmeurs et de plaisantins, nous avons semble t’il trouvé la bonne personne : de passage pour 48h dans notre ville et qui nous a proposé de prendre un verre a son hôtel pour faire connaissance et plus si affinité…

Nous avons convenus que durant ce verre c’est Lilia qui déciderait si elle voulait aller plus loin, en fonction du feeling ressenti. Nous voilà donc au jour et à l’heure convenu dans le lobby de cet hôtel, tous les trois autour d’un verre. Alain, c’est le nom de notre contact, se révèle un homme posé et agréable. Tout à fait respectueux, il nous parle de lui, de son métier, de ses goûts. Puis nous rentrons dans le vif du sujet : il pratique l’échangisme et semble en avoir une bonne expérience, s’enquière de la notre, encore faible. Nous devisons gentiment pendant une bonne demi-heure et pour ma part je guettais les réactions de Lilia. Apparemment elle s’était détendue et semblait plus à l’aise qu’à l’arrivée. Quand un petit silence a fini par s’installer je lui ai demandé ce qu’elle pensait de notre ami. Elle répondit qu’elle le trouvait agréable et sympathique. Je lui demandais ensuite si elle voulait que nous allions plus loin ensemble. « Oui, j’aimerais bien, si tu es d’accord » me dit-elle. Bien sur que j’étais d’accord !

Nous voilà tous les trois dans l’ascenseur. Notre ami a le sourire (je le comprends..), Lilia le lui rend, et moi, derrière elle, je lui susurre à l’oreille « je suis sûr qu’il va bien te baiser… » Ce qui l’excite apparemment puisqu’elle colle ses fesses contre moi. Je bande déjà !

Arrivés dans la chambre, après avoir affiché le nécessaire « Do not disturb », Alain nous propose un autre verre, que nous déclinons. Je propose à Alain de nous asseoir et de profiter du spectacle d’un strip-tease. Je sais que Lilia adore faire cela, s’exhiber progressivement, être vue de la sorte. Aucune objection bien entendu. Je demande la permission à Alain de faire des photos, car c’est notre première aventure ainsi faite avec un inconnu, pas d’objection non plus.

Lilia se place à l’entrée de la chambre et très langoureusement passe d’une sobre tenue en jean et petit body noir à des sous-vêtements de dentelle noire avec bas et porte-jarretelles des plus affriolants. Après s’être défait de son soutien-gorge, toujours en petite culotte et talons aiguilles, elle entreprend notre ami : un baiser langoureux tout d’abord, qu’il lui rend en lui embrassant les seins puis en lui léchant la chatte, elle debout, lui rassis dans son fauteuil. Au bout d’un bon moment elle reprend l’initiative en le déshabillant progressivement : la chemise s’ouvre, puis elle fait tomber son pantalon, progressivement elle va chercher ce sexe dont elle a envie, d’abord avec la main pour le faire grandir (et il est de belle taille), puis avec la bouche quand il a atteint une bonne dimension. Je suis toujours dans mon fauteuil, profitant du spectacle, prenant quelques photos pour immortaliser ce moment. Elle me jette régulièrement un coup d’œil, un sourire, signe qu’elle sait que j’apprécie ce qui se passe.

Au bout d’un moment Alain ne tient plus. Il la relève, l’allonge en travers du lit et se met à lui lécher profondément la chatte. Elle s’abandonne sous la caresse, une main sur le ventre l’autre en arrière, les yeux fermés, elle profite en lui murmurant quelques encouragements.

Elle fini par lui demander de la prendre. Il se redresse, enfile un préservatif pendant qu’elle se défait de sa petite culotte de dentelle et sans tarder revient à la charge, tenant sa queue à la main, maintenant vêtu de son petit chapeau. Il la pénètre aussi fortement qu’il en a envie et comme je m’y attendais elle se laisse aller en arrière, relevant ses jambes, fermant les yeux et lui poussant les fesses des deux mains pour qu’il s’enfonce au mieux. Je sais qu’elle savoure l’instant intensément et les va et vient de plus en plus violents d’Alain lui procure des petits râles de plaisir accompagnés de petits mots cochons : « oui, baise-moi fort, plus fort, encore… » et à mon égard « tu vois comme il me baise bien ?, tu aimes ta petite femme qui se fait prendre comme un chienne ? ».

Pour ne pas éjaculer tout de suite, Alain s’interrompt et se retire, j’en profite pour prendre sa place et c’est un vrai bonheur que de rentrer dans cette chatte bien ouverte par un autre et toute humide de son excitation. Alain a enlevé son préservatif et contemple un moment la scène en se masturbant. Puis il revient sur le lit, de côté, son sexe s’approche de la tête de Lilia qui s’empresse de le reprendre en bouche alors que je suis sur elle et que je la défonce à mon tour. C’est une vision bien excitante : Elle a la tête sur le côté, les yeux fermés, activée à sucer la bite d’Alain qu’elle tient aussi fermement par la main. Alain pose la sienne sur sa tête et la pousse pour être pris plus profondément encore. Tout ceci à quelques centimètres de ma vue, ce qui m’excite davantage pendant que je la prends encore et encore.

Je l’embrasse dans le cou, sur la joue, bientôt très proche de ses lèvres, à la commissure, à quelques millimètres de cette queue encore inconnue il y a une heure et qui maintenant se pâme dans la gorge de ma femme, les couilles dans sa main. Des mouvements compulsifs de son vagin me serrent le sexe à intervalles réguliers et je sais que Lilia ressent une forte jouissance dans ce cas-là.

A mon tour je m’arrête pour ne pas jouir trop tôt et me retire. Lilia en profite pour allonger Alain sur le dos en continuant de le sucer. Tâtonnant de la main elle a attrapé un autre préservatif sur la table de nuit qu’elle s’emploie maintenant à lui enfiler avec les lèvres. Elle lui déroule lentement le latex le long de la verge et ayant atteint la base elle se redresse pour venir d’empaler sur le membre ainsi dressé. Elle n’a plus que ses bas et le porte-jarretelles roulé autour de la taille. Les yeux mi-clos, fermement tenues par les hanches, elle se fait pilonner de plus en plus fort en me regardant avec un petit sourire complice.
Pendant que tout nu je contemple ce spectacle assis sur le bord du lit elle demande doucement à Alain de jouir sur sa poitrine quant il sera prêt. Et il sera vite prêt maintenant. Il ne tarde pas à la retrouver, se dégager, ôter pour la 2eme fois la capote et se rapprochant d’elle lui envoi d’un coup une longue giclée de sperme qui l’arrose sur la poitrine, le cou et la joue. Il continue en s’aidant de la main jusqu’à la dernière goutte avant de lui étaler son foutre sur la poitrine avec la pointe du gland.

Sur cette belle action notre ami, à bout de souffle, s’allonge sur le dos pendant que Lilia continue de se masser la poitrine avec ce jus de corps d’homme. Elle le goute de l’index, le déclare salé, et me demande de me vider à mon tour. Je m’assoie sur son ventre et me masturbe ainsi jusqu’à éjaculer à mon tour au même endroit.

Une fois de plus elle en reçoit sur le visage, barbouillée maintenant de nos deux semences elle continue de se masser les seins en affirmant que pour leur fermeté c’est certainement le meilleur soin cosmétique !

Nous nous rhabillons ensuite et laissons notre ami récupérer. Après toutefois avoir convenu que ce serait agréable de recommencer avant son départ, ce qui sera fait.

Nous rentrons à la maison, mais c’est pour recommencer tous les deux, tout excité de ce qui vient de se passer. Nous refaisons ainsi l’amour en parlant d’Alain, ce qui apporte du piment à notre ébat. Cette fois j’en profite pour la sodomiser, ce qu’elle adore mais qu’elle ne croit pas être prête pour recevoir un autre homme par cet orifice. Je lui dis que nous verrons bien cela un jour, en me promettant que ce sera inscrit au programme d’une de nos agapes.

100% (9/0)
 
Categories: HardcoreMatureVoyeur
Posted by liliaeric
2 years ago    Views: 651
Comments (8)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
10 months ago
ummmm super recit tres excitant et bien bandant,envi d etre a la place d Alain,pour la prochaine aventure et bénificier de ta 1ere sodo par l inconnu qe j esper de l etre,ummmmmmmmmmm ton mec va etre surpri de tes talons d accepter la totalité de ma grosse bite au plus profond de toi cherie,ummmmm
1 year ago
Aussi bien que l'autre récit... En core !!!
2 years ago
quelle talent d hauteur
2 years ago
chrch plan sex réel sans lendemain , je suis hétéro
2 years ago
excitante mmmmmmmmmmm
2 years ago
super recit sa donne envie d'essayer
2 years ago
bravo pour cette entente dans le couple!!!!
2 years ago
magnifique histoire
ça me donne une vigueur bien dure au serpent noir