Mon homme me loue - 1

Je m'appelle Sabrina et j'ai 23 ans. Je vis avec mon homme depuis 3 ans. David m'a dragué dans un bar; j'avais à peine 18 ans et fréquentait déjà les clubs et discothèque en tout genre. Avec deux ou trois amies, je m'habillait très léger quelque soit la saison, et nous finissions toujours dans le lit d'un mec. Je suis chatain aux mèches blondes. J'ai des formes mais reste sexy. Je peux paraître un peu vulgaire aux yeux de certain mais ça m'est égal. Les mecs aiment mes grosses fesses bien rondes que je sais mettre en valeur, et s'accrochent à mes poignées d'amour quand il faut. Sans parler de mes seins. Je fais du 95D et il tiennent bien. Notre grand jeu était de parier sur la grosseur du paquet des types qui venaient nous draguer et je gagnais, après expertise, de manière régulière. J'étais très libérée jusqu'au soir où j'ai rencontré David, 6 ans de plus que moi à l'époque. Je suis très vite tombée amoureuse de lui. Il m'a tout appris du sexe. Dès la première nuit, il a su me faire jouir à maintes reprises en me prenant pendant des heures. De taille moyenne, plutôt maigre. Il n'avait pas un très gros penis mais savait s'en servir. Il n'était pas très sympathique non plus mais arrivait à me soumettre à ses désirs.

J'ai accepté beaucoup de choses de lui. Il n'y avait pas un jour où il ne me sodomisait pas. Pas un jour sans qu'il me jouisse dans la bouche. Depuis que j'avais emménagé dans son appartement, j'avais l'impression d'être son vide-couilles de service. Il insistait toujours dès qu'il revennait du boulot pour que je le suce jusqu'au bout. Il prenait des photos de moi dans des positions un peu humiliantes et les publiaient sur le net. Il me baiait en live devant des dizaines de gens en webcam. Il a été jusqu'à baiser une de mes (anciennes) amies devant moi en m'interdisant de participer. Je le soupçonnais d'ailleurs de toujours la voir quand je suis absente.

David a soudainement perdu son travail et s'est retrouvé au chômage du jour au lendemain. Il restait à la maison pendant que je travaillais à la supérette du coin et ne supportait pas ça. Ça a été très dur pour lui et il a déprimé pendant de longues semaines. On ne faisait plus l'anour. Il ne me regardait plus du tout. Un vendredi soir, je rentrais du longue journée et le trouva dans le salon devant son ordinateur. Il avait changé de mine et paraissait moins déprimé qu'à son habitude. Il souriait; des mois que je n'avais pas vu ça!

- "J'ai eu une idée."

Il m'a demandé de m'assoir, à peine arrivée. Il avait dû passé la journée en jogging.

- "C'est un type d'internet qui m'a donné l'idée. Il a beaucoup aimé les photos de toi dans la baignoire. Des semaines qu'il se branle en te regardant. Ce matin il m'a proposé de te "louer"!! "

Je n'en revenais pas. Même si je voyais venir David à des kilomètres, je n'arrivais pas à croire ce qu'il allais me proposer.

- "Tu ne dis rien?
- Non.
- Tu en penses quoi?
- Tu es malade?"

Les larmes commençaient à couler toutes seules.

"- Comment tu peux penser à une chose pareille??
- C'est l'affaire d'une seule fois!
- Une seule fois? C'est tout ce que tu trouves à dire? Tu vas me vendre à un type?? Alors que tu ne me fais même plus l'amour??
- Louer.. pas vendre.. Il faut bien qu'on fasse quelque chose pour s'en sortir, on va perdre l'appartement..
- Et trouver un travail?? Trouver un travail au lieu de passer la journée sur tes sites de cul, ça te parait pas plus intelligent??"

En une fraction de seconde, je me suis retrouvé au sol. David venait de m'envoyer une gifle qui m'assomma presque. C'était la première fois qu'il me frappait. Il me releva aussitôt.

"- Je suis désolé, je ne sais pas ce qui m'a pris.."

J'ai pris mes affaires et me suis enfermé dans la chambre pour le reste de la soirée.

Dans la nuit, je suis allé boire un verre d'eau dans la cuisine. David dormait sur le canapé.
Les facture et rappel de paiements couvraient le frigidaire. Je ne pouvais pas faire ça.. Comment tomber si bas..
A côté du canapé était toujours allumé l'ordinateur de David. La page de son site favori était toujours active. Une vidéo de plusieurs minutes montrait un jeune fille baisée par deux types dans des toilettes. David avait dû se masturber avant de dormir. Pour en être sûr, je glissais la main sous le drap. David ne réagissait pas. Son sexe était encore collant. Je tirais le drap pour mieux voir son gland décalotté. C'était plus fort que moi, il fallait que je le prenne en bouche. J'ai nettoyé son sexe pendant quelques minutes, par habitude et a remis le drap en place quand il commençait à devenir dur. Je n'avais pas envie de réveiller ce crétin.

Je pris délicatement l'ordinateur pour le poser sur le table du salon. Dans la rubrique messages, j'ouvris la première conversation. En photo de profil, l'homme montrait son visage, chose rare sur un site de ce genre où tout le monde montre son sexe ou ses seins. L'homme avait plus de 50 ans mais était très beau. Sur sa photo, il avait un air autoritaire un peu excitant.. Je remontais l'historique de la conversation et n'en revenais pas de ce qu'il se disait.

"- Quel bouche elle a sur tes vidéos, c'est ta femme?
- Tout comme oui.
- Je paierais cher pour une bouche comme ça!
- Et tu n'as pas vu son cul..
- Montre!
- Pourquoi je te montrerai?
- Je peux te montrer des photos de ma fille..
- T'es un sacré dégueulasse toi!
- Des photos soft voyons! Je n'y ai jamais touché évidemment.
- Tu reste un sacré dégueulasse..
- Aller montre.."

David avait envoyé une photo de la série qu'il avait prise la semaine auparavant avec son nouveau téléphone



"- Wahoo.. Qu'est qu'elle est bonne!!
- Merci..
- Tu la prêtes?
- Je ne suis pas bi, désolé.
- Moi non plus, je te demandes si tu la prêtes?
- Non, pourquoi je ferai ça?
- Pour te faire un peu d'argent!
- Quoi??
- Tu pourrais la louer par exemple..
- Ça ne va pas!
- Je me suis fait un max de pognon avec mon ex femme.
- Tu as mis ta femme sur le trottoir??
- Non je la prêtais à des amis.. contre un peu d'argent. Elle était contente d'ailleurs.. Elle est cochonne ta copine?
- Oui, très.
- On fait une essai si tu veux..
- Elle ne voudra jamais..
- On voit qui porte la culotte..
- C'est ça!
- Réfléchis bien, je peux mettre 500e/nuit.
- Sérieux?
- Oui, l'argent n'est pas un problème pour moi.
- Je ne sais pas..
- Réfléchis et envoie moi un message ce soir pour me dire."

Ici s'arrêtait la conversation. Je soufflais un grand coup.. Je ne me l'admettais pas mais cette conversation m'avait beaucoup excité.
J'avais, avant de rencontré David, eu ce fantasme de me faire payer pour faire l'amour mais je n'avais eu l'occasion ni le courage de le faire. Pourtant ce soir là, j'avais une telle rage contre David que j'avais presque envie de le faire.

Quelque chose attira mon attention de nouveau vers l'écran. Un voyant clignotait. C'est l'homme qui avait envoyé un message.

"- Tu as réfléchi ?"

Je soufflait un grand coup. David ronflait maintenant. J'avais tellement envie de faire l'amour que l'intérieur de mes cuisses étaient trempé..

- "C'est oui."


100% (8/0)
 
Categories: MatureTabooVoyeur
Posted by leoparis12
1 year ago    Views: 2,617
Comments (2)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
1 year ago
Toujours très bien écrit
Une suite sans doute?
A plus