ma femme baisée par un Cheval

Mon amie Jamila et moi même avons décidé d’aller visiter une ferme équestre. Celle de ma région où il y a plein de beaux étalons. Il en est un qui m’a fait craquer au premier coup d’oeil : Flamme d’amour, Un magnifique étalon noir grand et sublime.
Arrivées sur place, mon regard va droit à ce qui m’intéresse pour remarquer que le bel étalon avait …une incroyable érection ! À croire qu’a notre vue, il a eu une subite inspiration…. Mon amie reste un peu sur la réserve tandis que moi je craque un peu. Trop tentant, cette histoire . . . Un sexe monstrueux…
Moi, mes plans sexe, ils sont clairement orientés Bite bien dure au fond de ma chatte, mais alors là,
Mes agneaux… coté grosse bite..; je vous dis pas !

Que faire? Allez, même toi là, tu serais tenté…

Si tu comptes sur moi pour avoir des complexes et de la gêne, tu te trompes complètement.
Alors évidemment que je me suis rapprochée, bien sûr que je le lui ai touché, son gros machin, et alors ?
Je m’attendais à un truc tout flasque, vu la longueur, mais … non ! C’était vachement ferme, en fait.

Ah la la, ça recommence… à vous raconter tout ça, ça me fait mouiller comme pas possible.

Je reviens dans un moment, j’en peux plus.
————-

Bon, ça va un peu mieux.

Ah ouais, alors je vous disais …en fait j’ai commencé a lui caresser le sexe de l’extérieur, c’était doux et dur a la fois, marrant, hein ? Et petit à petit, je lui ai tenu le manche fermement en enserrant mes doigts. C’était la première fois que je branlais un cheval, c’était génial. Ça devait lui plaire, parce qu’il tapait du sabot droit.
Plus je le branlais, et plus il devenait encore plus dur…lol

Ma copine commença à me dire d’arrêter ce jeu, je voyais bien qu’elle était vachement gênée, et ça m’excitait davantage.
Ça n’est qu’au bout d’un long moment que je réalisais que mon autre main s’était abandonnée sous ma jupe et que je me passais le bout des doigts a plat sur le sexe.

Je fermais les yeux, la bite du cheval dans la main droite en train de le branler, mon autre main frottant ma chatte en mouvement circulaire, oubliant tout, tout autour de moi.
Je commençais à avoir très chaud, et n’y tenant plus, je me relevai pour enlever ma culotte, et c’est là en fait que je me rendis compte qu’elle était toute mouillée. Ça commence à me mettre dans un état incroyable, cette histoire.
Je passai ma main sur ma vulve, j’étais toute dilatée et franchement trempée. Bon c’est vrai qu’en général je mouille beaucoup, mais là, c’était la folie.
Ça devenait trop fort, et n’y tenant plus, j’approchai ma bouche de l’extrémité de son sexe, et commençai du bout de la langue à la passer doucement, pour voir l’effet que ça faisait;
Moi qui suis une suceuse d’enfer, avoir un zob pareil juste sous la bouche, là comme ça, c’était le bonheur, et je lui mis franchement la bite dans ma bouche.
Putain, c’était gros ! Alors, des deux mains, je lui ai tenu le sexe et j’ai sucé comme une folle… Un manche pareil dans ma bouche c’était super.
Au bout d’un moment, mon corps devenait très demandeur de quelque chose qui commençait à me dépasser quand même un peu. Ça faisait maintenant un moment que je me doigtais, d’abord doucement, mais il devenait clair que la circulation de mes deux doigts ne suffisait plus en moi.
J’avais le vagin complètement ouvert, accroupie au sol, cuisses bien écartées avec ce sexe énorme dans la main.
Après tout…“si quelqu’un vient”. Peut être que je ne voulais que cela, qui sait ? Un homme en tous cas.
En fait, c’est quand j’ai enlevé mon haut en libérant ma poitrine que ma copine a été prise de panique, elle est carrément partie ou plutôt elle s’est enfuie ! Ce n’est pas grave, elle n’était pas prête pour ça ! Ça ne me dérangeait pas au contraire.
J’ai donc continué ma fellation a ce bel étalon en me doigtant maintenant avec trois doigts et avec la chatte trempée comme jamais.
Je sentis l’éjaculation de l’a****l arriver, ce fut comme une espèce de flot dans la bouche, il y en avait tellement que ça coulait de ma bouche comme une fontaine.
Il ne débandait pas ! C’est à ce moment là que je sentis que j’avais une décision a prendre. J’en avais trop envie. Une chance comme celle là, on ne devait pas la rater.
Je décidai donc de rentrer cette énorme bite dans ma chatte. Mais c’était plus difficile que je ne croyais, en fait la position était difficile.
C’est au moins après 20 mn que je trouvai la bonne position en lui présentant mon cul relevé, un peu sur le coté. Ça rentrait pas, tout d’abord, mais je me caressais avec, et plus je me caressais, plus je mouillais encore et plus je me dilatais. Comme c’était bien visqueux, je pus la rentrer d’un coup !
J’arrivai à me rentrer plus de 20 centimètres tout d’abord, et au fur et a mesure des va et vient, c’est a mon avis au moins 30 cm de bite de cheval que je suis arrivée a faire circuler dans mon vagin. Bon sang que c’était bon. 30 cm qui circule comme ça en soi, c’était gros et dur, comme j’aime… j’arrivai comme cela a une sorte d’orgasme très spécial, a la fois puissant et violent, je faillis m’écrouler !
C’est ce moment que choisit le Gérant du centre pour débarquer ! Le spectacle de moi penchée en avant, les seins nus bougeant encore avec le sexe de son étalon dans le mien, les yeux complètement révulsés sous l’effet du plaisir et toute échevelée le fit réagir curieusement. Il s’avança et commença a me tenir les seins dans les mains, il les prit d’abord fermement, puis ensuite caressa le bout de mes mamelons au début doucement, et ensuite en les serrant du bout des doigts. J’avais l’impression de ne plus rien contrôler de mon corps et je repris lentement les mouvements de va et vient de mon cul avec la bite du cheval toujours dure dans ma chatte.
J’avais trouvé la bonne position, je la tenais a peine, et Flamme d’amour ne bougeait pas son corps, mais parfois il tapait du pied droit alternant avec le gauche, jetais certaine qu’il prenait aussi son pied, ce salopard.
Alors je tirai a moi une sorte de tabouret que je plaçais sous mon ventre juste un peu plus bas que ma poitrine, et d’une main, j’entrepris d’ouvrir la braguette du gérant qui s’était mis a genou devant moi tout en me triturant le bout des seins.

Il bandait comme un … cheval, ce con.
Je le suçais longtemps comme je sais bien le faire jusqu’à ce qu’il n’y tienne plus.

D’un seul coup il se leva, se plaça derrière moi et retira la pine du cheval.

Ça fit un grand vide en moi et je poussais un cri, il fallait absolument remplacer ce vide. Ce fut vite fait, il pénétra d’un coup ma chatte complètement ouverte et me baisa comme une chienne, sans délicatesse.

Ses coups de boutoir étaient violents comme j’aime, jusqu’à ce que je jouisse une deuxième fois.

Lorsqu’il jouit a son tour, je sentis son sperme chaud se mêler a celui de Flamme d’amour au fond de moi, c’était chaud.
Ma copine bouleversée vint me chercher après 2 heures de baise intense et nous repartîmes chez nous.

Malheureusement je voulais rester un peu plus mais ce n’était pas possible, mon mari Karim (lailatvx) m’attendait à 18h et il y avait 1 h de route.
Je me suis jurée de revenir et remerciai le gérant en le faisant me promettre de se rendre disponible pour d’autres petites séances de ce genre mais sans la présence de ma copine bien sur.
Vous savez, j’ai vraiment du mérite à vous raconter ma vie sexuelle, comme ça, parce que ça me met toujours dans des états de mouille difficiles quand je vous écris.
D’avoir évoqué tout ça, ça m’a mis dans un état, si vous saviez… En plus c’est difficile de taper sur ce clavier d’une seule main, et de se toucher avec la main gauche. Je me sens encore toute mouillée …


86% (72/12)
 
Categories: Taboo
Posted by lailatvx
3 years ago    Views: 8,337
Comments (14)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
4 months ago
j'ai connu une aventure semblable, mais le gérant n'est pas venu je crois que c'est mieux pour ma réputation, bien racontée, j'adore
theoweb
retired
1 year ago
excellent
1 year ago
super!!!! Tu as bien écrit cela! J'aurais voulu assister à ces scenes!!! mmm
Et tu es retournée dans ce manège par après????
1 year ago
mmmm vraiment bien écrit, je bande comme un fou maintenant, j'aurai bien voulu être présent ;)
2 years ago
carrément bandant !!! je t'aurai bien prise aussi comme une jument !!!
2 years ago
wouah super bien écrit ... la suite
2 years ago
très belle histoire
3 years ago
C'est vraiment une magnifique histoire, très excitante. Cochonne vicieuse ça c'est bon
Exiboth
retired
3 years ago
Ohhh Ouuiiiiii, une bonne grosse cochonne, vicieuse, salope et fière... Comme jes aime!
Quel veinard, cet étalon ! J'aurai adoré prendre sa place et te labourer tous tes orifices...
Hhhuuuummmmm
Exiboth
retired
3 years ago
Ohh Ouiiii, t'es une bonne grosse cochonne, vicieuse... Comme je les aime !
Quel veinard, cet étalon, car j'aurai adoré être à sa place !
Hhhuuuummmm,
3 years ago
Mouarf me suis bien marré !!
3 years ago
je pourai t'aider pour ton probleme de mouille
kamui159
retired
3 years ago
j'adore ton histoire, encore une autre petite cochonne
3 years ago
sacré cochone ça c'est bon