Ma kiné (histoire vrai)

Cette histoire date d'il y a un an à peu pret. Je me retrouvais célibataire, et à l'affut du moindre sourire de femme. J'etais dans un etat d'exitation permanent.
Une cliente vint dans mon commerce et me demanda si elle pouvait poser des cartes de visite car elle s'installait comme kiné en liberal.
J'accepte dessuite sans hésiter.
Le soir venu, je repensais à elle, cette femme de 50 ans qui se lancait dans une aventure professionnelle à responsabilité...
Pourquoi ne l'apellerais je pas?
Le lendemain matin je m'execute, lui passe un coup de fil, pretextant un mal au dos et aux cuisses recurant.
Je me justifie en lui disant que je n'ai pas consulté de médecin et savoir si elle pourrait me faire quelques seances de massages. Elle me demande de passer le soir meme apres 18h.
J'arrive devant sa porte tout exité, m'imaginant à demi nu devant cette femme.
Une fois à l'interieur elle me fit visiter son cabinet, rien de reluisant par ailleur...
Meme pas de table, elle pratique sur un futon au sol, plutot etrange pour un kiné de métier, mais bon...
La premiere seance se deroule plutot rapidement, elle me demande de me mettre torse nu, me fait faire quelques flexions, et controle je ne sais quoi.
On en restera là, meme pas de manipulations, rien. Elle me dit qu'elle va reflechir à ce qu'elle peut me faire comme therapie et me demande de revenir deux jours plus tard meme heure pour me manipuler. Franchement elle n'a rien d'une pro, meme si je connais un peu son parcours qui est tout de meme flatteur.

Le vendredi arrive, il est 18h et je ne sais à quel pain je vais etre mangé, elle me fait rentrer dans son cabinet, s'assoit sur une chaise, et me demande de me mettre en slip.
Je m'éxécute sous ses yeux qui ne me lachent pas du regard.
J'avais choisi un slip bien moulant avec des dessins de bande déssiné dessus.
Je sens une legere vibration dans mon pénis lors de mon deshabillage mais pas d'erection. J'imagine ce qu'elle peut voir, car je n'ai pas un penis enorme, disons dans la norme, mais par contre des testicules hors norme qui ont toujours plu aux femmes. Cela me fait une bosse enorme et etire tous mes slips.
Elle me fixe du regard, et me demande de m'allonger sur son futon. Le massage commence et n'a rien à voir avec de la rééducation. C'est plutot de la relaxation.
Elle me félicite sur ma musculature, et me demande si je fais du sport, nous papotons donc...
De là elle en vient à me dire, que les dessins de mon slip sont rigolo, et que ca change du slip blanc, cette cochone matte mes attributs...
Tout est dans le non dit pour le moment, elle n'effleure meme pas mon slip et me masse les jambes moi sur le dos.
Elle me demande ensuite de me retourner, et ca recommence avec en plus des appuis sur le dos de sa part.
Je me dit, c'est foutu, ca en restera là...
Et d'un coup d'un seul, elle me baisse le slip, mettant mes fesses à l'air, et ne se gene pas pour me l'enlever complement en tirant.
Elle me masse alors les fesses d'une facon appuyée, m'ecarte les jambes, laissant certainement de dos apparaitre mes bourses. Je n'en peux plus, je sens que je bande comme un fou. Le genre d'erection qui ne redescent pas de si tot...
Elle me demande ensuite sur un ton tres calme de me mettre sur le coté...
Et là un temps d'arret, elle regarde mon sexe tendu, mes testicules pendantes, mon gland décaloté...
Elle est célibataire je le sais, et ne doit pas tous les jours voir des hommes bander pour elle.
Cette femme n'est pas franchement attirante, mais a un corps bien baisable. 1m70 environ brune cheveux courts, des petits seins et un cul bien bombé.

Elle fit comme si de rien n'etait mais ne se genais pas pour effleurer mes bourses et mon penis.
Je lui fit une remarque sur le ton de la derision, du genre, je suis désolé je ne contrôle pas.
Elle me repondit, " ca me fait plaisir, et je pense que tes copines doivent etre contentes avec un tel zizi".
Tout en disant cela elle me caressa le sexe, me masturba longuement, je n'en pouvais plus...
Je fermais les yeux et à ce moment là, je senti la chaleur de sa bouche sur mon sexe.
Elle ne sucait pas bien, mais prenait son temps, tout en me massant les bourses.
Je ne tarde pas à ejaculer, par longs jets, tout dans sa bouche.
Elle avala d'un trait... Me regarde et sourit.
Etant en retour d'extase je ne parle pas, c'est bien elle qui prit la parole et me dit," je sais que tu n'avais rien au dos, et que tu cherchais autre chose. Je dois t'avouer que j'avais deja remarqué ton petit regard depuis longtemps sur moi. C'est chose faite, voila maintenant tu connais mieu ta kiné. Mais surtout n'en parle pas, je risque mon boulot".
Elle me laissa me rhabiller et me racompagna à la porte.
Je pense y retourner un de ces jours mais je n'aurai plus le piquant de la premier fois.
100% (9/0)
 
Posted by kryzalide
1 year ago    Views: 4,467
Comments (2)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
1 year ago
Mmmm sympa.