Baise en Famille

Bonjour, je vais vous raconter une histoire incroyable mais vrai,j'avais 19 ans, je sortais avec une sénégalaise de 18 ans : Fatou, c'était vraiment une bombe : 1m75 55 kgs, très noire de peau, yeux noirs et cheveux noirs, 95 C un cul vraiment énorme malgrès sa minceur, très bien proportionné, nous faisions l'amour vraiment très souvent chez elle tout les 2, nous aimions par dessus tout la sodomie, il faut dire qu'elle avait un fessier pré-dispositionné pour celà et nous prenions notre pied enormément. Un soir alors que je dormais chez elle, sa cousine (22 ans) était là (Aminata), sa mère également (Alissatou), sa mère avait à peine 34 ans, elle avait eu Fatou à 16 ans, c'était vraiment une belle femme toujours bien habillé : tailleur, talons haut : elle travaillait en parfumerie et faisait de la mode étant plus jeune elle en faisait 25 d'ailleurs, je la relookais souvent discrètement mais comme à chaque fois que j'étais chez Fatou, nous étions toujours ensemble donc aucun moment solo, ce soir là je dormais chez elle, dans la nuit je me leva pour aller aux toilettes puis je tomba nez à nez avec Alissatou qui en sortait dans le couloir en petite tenue : nuisette, on se regarda avec envie puis je continuais mon chemin en direction des toilettes puis Alissatou revint vers moi et me regarda,je fut de même, nous sommes restés bloqués à se regarder durant franchement facile 2 minutes sans rien dire puis Alissatou s'approcha de moi, glissa sa main dans mon pantalon et commença à me masturber délicatement puis plus énergiquement, nous nous embrassions passionément, elle me fit une superbe fellation avec sa bouche magnifique puis elle m'emmena dans sa chambre sortit un préservatif et nous commencions les choses sérieuses, j'enlève sa nuisette, elle avait un magnifique string rose, c'était une femme ultra sexy, puis je put la défoncer par devant, nous avons été très silencieux pour ne pas réveiller les filles, en tout celà est passé très vite et toutes ces actions ont du durer 20 à 30 minutes maximum, puis après avoir bien joui, je regagna ma chambre sans faire de bruit. Le lendemain matin : Fatou et Aminata ne se doutèrent de rien, nous nous regardions pourtant avec des regards complices Alissatou et moi, le matin lors du petit déj Alissatou m'impressionna, dans le salon là ou nous mangions il y avait une table avec une nappe qui descendait très bas, Alissatou avait des magnifiques talons aiguilles jaunes : qui mettait en valeur sa couleur de peau, elle posa son talon contre ma bite et me donna trop la trique, j'avais une de ces gaules, il faut dire qu'elle s'habillait vraiment ultra sexy : mini jupe courte et tailleur en haut, même à un moment quand les filles partirent se maquiller Alissatou passa sur la table et commença à me sucer, je savais désormais que ce n'était pas juste pour un soir mais que j'allais passer une superbe journée avec elle, mais je commencais à stresser et me dire si Fatou l'apprend et désire rompre avec moi je la perdrai et je la préferai quand même à sa mère qui pour moi était un petit coup comme ça même si je n'aurai pas dit non à une semaine d'orgie avec elle, déjà dans ma tête je pensais profiter à fond de sa mère durant le weekend puis après prendre mes distances pour ne pas que Fatou se doute de quelque chose, ça allait très vite dans ma tête, puis comme nous étions samedi Alissatou qui travaillait dans une parfumerie à Auchan dut partir, mais chose surprenante Fatou ne me l'avait pas dit et devait passer avec sa mère à la parfumerie pour un entretien d'embauche pour y travailler durant les weekends et vacances scolaires, je restai donc seul avec Aminata, elle ne m'attirait pas forcément phisiquement était vraiment basique, même un peu garçon manqué, souvent en survetement, baskets... Mais comme nous restions à la maison elle s'était maquillé juste un peu comme d'hab et se mit à l'aise : mini short, là je commença à regarder ses cuisses : un peu grosse à mon gout mais je m'imaginais la culbuter... rien ne se passa tout resta dans mon esprit nous avons regardé la tv, discuter puis Fatou rentra vers 12h son entretien s'était bien passé, elle commencait d'ailleurs à l'essai l'après-midi même, nous nous isolions tout les 2 dans sa chambre et une bonne partie de jambe en l'ai débuta tandis que sa mère finissait elle à 15h, Alissatou rentra, Fatou elle prit le chemin du travail, Aminata étant sortit, je profita d'avoir la maison libre pour aller voir Allisatou, elle était allongé sur le canapé, je suis allé lui faire un cuni, elle a tellement apprécié qu'elle n'a pas pu succomber à mes avances et nous débutions une nouvelle partie de jambes en l'air, vraiment on a prit notre pied, elle était trop bien conservé, très fraiche, nous décidions de repasser la nuit ensemble en douce, une fois qu'Aminata et Fatou se serait endormi. Ainsi sur les coups de 2h, je la rejoignit dans sa chambre, le lit couinait un peu car je n'y allais pas de main morte, je l'encula comme jamais, Fatou eut la mauvaise idée de se réveiller et d'aller voir le bruit, elle ouvrit la porte et nous as découvert, elle cria, Aminata la rejoigna puis le scandale éclata, elle me gifla, me dit que je l'avais trahi, j'étais vraiment mal à l'aise, je ne voulais pas dénigrer la mère mais je preferais quand même la fille tout compte fait même si j'en était un peu lassé, sa mère était un peu l'attraction du moment, elle partit en pleur, Alissatou alla lui parler en lui expliquant que c'était la première fois (malgrès le fait que nous l'ayons fait plusieurs fois durant le weekend), que c'était sur le coup une mauvaise pulsion, Fatou ne me parla plus de la nuit, je fis donc chambre à part mais celà semblait s'arranger le lendemain, je ne sais pas ce qui s'est passé mais Fatou avait complétement changé, je sais qu'elle a beaucoup parlé avec sa mère mais ça m'étonna, elle vint vers moi dès le matin elle qui ne me faisait que très rarement des fellation commença par ça en plein milieu du salon, Aminata arriva, Fatou continuait de me sucer comme si elle n'était pas là, j'étais même géné, elle s'était vraiment transformer en petite chienne affamé, elle me murmura à l'oreille : "prends moi sur le canapé s'il te plait" j'obéis aussitôt tout content que celà ce soit arrangé, puis l'inexpliquable arriva, Alissatou arriva au salon à son tour, Aminata faisait genre de ne pas nous calculer, elle regardait la tv, Fatou dit à sa mère viens le sucer, montres moi comment bien lécher ? j'étais mais choqué, mais c'est clair que la fille + la mère je ne dis pas non, sans trop comprendre ce qui se passait, je me retrouva en train de me faire sucer par les 2 filles, Aminata devait se demander qu'est ce qui se passait et que sa cousine et tante était devenu folle, puis Alissatou ramena des preservatifs, je les prirent toutes les 2 les tapotant sur les fesses et les enculant profondément, ce fut vraiment un merveilleux weekend, celà se repassa 2 fois : dans le même mois ou j'allais chez Fatou et ou Alissatou se joint à nous pour un magnifique plan à 3 puis Fatou romput avec moi quelques jours après, je pense que le fait que je me rapprochait trop de sa mère lui fit peur, je revu sa mère 3 fois après sans que Fatou le sache pour des nuits de folies puis nous nous perdimes de vue mais tout est possible, j'ai halluciné, les sénégalaises sont vraiment très chaudes.
86% (10/2)
 
Posted by karimabou
3 years ago    Views: 2,720
Comments (3)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
1 year ago
histoire excellente mais une bonne ponctuation aiderait à respirer en lisant ce récit .
2 years ago
Vrai ou faux, je ne sais pas (on est sur le web)

Mais l'histoire est excellente.

Bravo
2 years ago
Humm Fatou trop bonne et sa mère