La voisine


J’avais 12 ans à l’époque et ma chambre était située à l’étage, à l’arrière sur le coin de la maison.

Cette chambre avait une petite fenêtre qui donnait sur le côté de la maison mais presque à l’arrière et une plus grande fenêtre qui donnait sur la cour arrière.

Un matin alors que je remontais le store de la petite fenêtre, je remarqué que la voisine, une jeune veuve qui demeurais seule au deuxième étage de la maison juste à côté de la nôtre étendait des draps sur sa corde à linge.

Je remarqué qu’elle était pieds nus et qu’elle portait une robe de nuit un peu transparente sous laquelle on pouvait très bien distinguer ses jolies formes grâce à la direction dont la lumière du soleil venait! Ma main se faufila à l’intérieur de mon pyjama et saisit ma petite queue qui commençait à bander!

J’admirais en me branlant la rondeur de ses beaux gros seins et de son joli cul.

Puis comble de chance le vent fit remonter le côté de sa robe de nuit et m’exposa sa jolie cuisse. Comme j’étais un étage au dessous j’avais une vue parfaite du spectacle.

Elle était plutôt bien tournée et la rondeur de sa jolie cuisse fit monter une pulsion en moi!

Je restai là un peu à l’épier en me crossant et en espérant un autre coup de vent!
Je regardais juste par une petite ouverture du coté de mon store car j’avais peur qu’elle m’aperçoive.

Mais elle avait les bras pleins avec ces grands draps et elle semblait bien occupée alors je m’aperçut que je me cachais pour rien alors je levé juste un peu mon store pour pouvoir m’asseoir par terre et mieux la voir.

À ma grande joie, un second coup de vent arriva et quel coup de vent! Cette fois-ci, c’est sa belle cuisse ronde et sa belle chate nue que je vis! Eh oui! La salope ne portait pas de petite culotte sous sa robe de nuit!

Je vis sa belle chate un bon moment car sitôt après le coup de vent elle s’appuya contre la rampe du balcon, ce qui garda le devant de sa robe de nuit ouverte!

Le bas de mon pyjama était maintenant par terre et je me masturbais vivement en regardant le fabuleux spectacle que m’offrait les poils de sa belle chatte qui bougeais dans le vent.

Elle due aimer beaucoup ressentir ce souffle dans son joli triangle car elle s’immobilisa un moment en se fermant les yeux et en se léchant les lèvres lentement! Puis, elle regarda autour comme pour voir si quelqu’un la regardait. Je me cachai un peu sur le côté de la fenêtre.

Sa main descendit lentement vers sa belle fente. Elle se baissa un peu en écartant les jambes et passa lentement son majeur dans sa belle fente à trois ou quatre reprises, puis elle continua son ouvrage!

Il n’en fallut pas plus! Cette belle salope venait de me faire éjaculer dans les airs!

Par la suite, je me mis à l’épier à chaque fois qu’elle sortait pour étendre son linge!

Elle faisait ça toujours très tôt le matin et les mêmes 2 journées de la semaine et était toujours vêtue de cette robe de nuit.

Elle avait un beau corps, elle était blonde avec de longs cheveux qui descendait presque jusqu’à ses fesses, Ses fesses semblaient assez rondes et même un peu bombées. Juste à les imaginer nues je bandais.

Moi, j’adorais cette nouvelle façon de me masturber en la regardant! C’était tellement mieux que de me branler tout seul. Ça apportait toute un autre niveau d’excitation à la chose!

Le soir, quand je me couchais, je pensais à ses belles cuisses rondes et à sa main qui caressait sa jolie fente en me crossant et en éjaculant.

Je l’observai ainsi une demie douzaine de fois, à une occasion je l’ai même filmée avec la caméra vidéo de mon père. D’une fois à l’autre, je devenais un peu plus confiant et j’ouvrais un peu plus mon store pour mieux la voir.

Parfois je poussais l’audace jusqu’à me placer de façon à ce qu’elle puisse bien voir mon pénis gonflé que je crossais devant elle! Je trouvais ça terriblement excitant!

Un bon matin alors qu’elle était en train d’étendre son linge et de me faire bander par la même occasion, j’avais la queue à la main et je me masturbais à cœur joie en lui exposant tout mes atouts!!

Je remarqué soudainement qu’elle s’était arrêtée et qu’elle regardait droit vers ma fenêtre!

Mon cœur s’arrêta momentanément! Ça y est me dis-je, je suis foutu! Elle vas se plaindre à mes parents et je vais être dans une sale merde!

Je m’attendais vraiment au pire! Cette après midi là j’étais dans ma chambre et ma fenêtre était ouverte. J’entendis cette voisine qui causait avec ma mère et je me dit que j’étais cuit!

Mais à ma grande surprise, La voisine ne dit pas un mot au sujet de moi, que du bla bla au sujet de la température, ma mère lui offrit même quelque tomates de notre petit potager. Elle la remercia et semblait très heureuse!

J’eus un grand soupir de soulagement! Eh bien! Pas un mot! Je n’en revenais pas!
Mais pourquoi? Peut-être trouvait-elle normal qu’un garçon de mon âge agisse de la sorte ou peut-être qu’elle se foutait éperdument que je me branles en la regardant!

Maintenant je ne savais vraiment plus quoi faire! Devais-je me passer de ce nouveau petit vice si délicieux? Si la voisine n’avait rien dit à ma mère cette fois-ci peut-être qu’elle attendait pour voir si j’allais récidiver avant de me rapporter.

Puis j’essayai de me rappeler l’air qu’elle avait lors de l’évènement. Si je me rappelais bien elle ne semblait pas choquée. Puis je me suis rappelé qu’elle m’avait fait un petit sourire en coin comme pour me narguer! Sur le coup j’avais interpréter ça pour un « Attends un peu mon bonhomme que j’en parles à ta mère », Mais à bien y réfléchir maintenant c’était peut-être un « Je t’ai bien fait bander hein mon bonhomme ».

Le lendemain, je savais que c’était son jour de lessive. Je décidé de me risquer et d’aller voir à ma fenêtre mais sans me masturber cette fois-ci. Elle ne pouvait tout de même pas dire que je n’avais pas le droit de regarder par ma fenêtre!

Comme d’habitude, elle sortit, mais elle n’était pas vêtue de sa robe de nuit transparente. Elle portait une longue robe de chambre en flanelle très opaque!
Je me suis dit qu’elle avait peut être pensée que c’était sa tenue qui m’avait fait agir de la sorte et que dorénavant elle se couvrirait un peu plus.

J’allais m’éloigner de la fenêtre quand j’eus la surprise de ma vie! Elle détacha le cordon de sa robe de chambre en se tournant dans ma direction et ouvrit le devant du vêtement en triant dessus vers l’avant de façon qu’il n’y avait que moi qui puisse la voir!!!

Elle était complètement nue en dessous, je voyais très bien ses belles jambes, sa jolie chate et ses énormes seins!

Puis avec une de ses mains elle me fit signe de me crosser! Je laissé tomber mon bas de pyjama et je me branlé devant elle, j’étais complètement ahuri! Elle me tapait des clins d’oeil et m’envoyais des baisés en regardant parfois autour d’elle pour être certaine de ne pas être vue par une autre personne. Elle resta comme ça devant moi jusqu'à ce que je vienne dans les airs!

Le lendemain après-midi, en revenant de l’école ma mère me dit que la voisine du deuxième étage de la maison d’à côté l’avait appelée aujourd’hui.

Je croyais que j’avais été balancé et que j’allais avaler une de ces salades! Mais à ma grande surprise, ma mère me dit que la voisine lui avait demandée pour que je puisse aller chez elle lui aider à faire quelque menus travaux; remplacer quelques ampoules électriques grillées au plafond car elle avait le vertige et qu’elle n’osait pas. Également que je puisse l’aider à déménager quelque meubles et d’autres menus travaux de la sorte.
J’ai eu presque envie de rire quand ma mère m’a dit que la voisine lui avait dit que je serais très bien récompensé pour ça!

Je me rendis donc chez la voisine, elle m’ouvrit la porte et elle portait cette robe de chambre de flanelle et le devant n’était pas attaché!

- Salut mon beau, Moi c’est Manon et toi!

- Moi c’est Pascal madame.

- Alors mon beau Pascal! Ta maman t’a sûrement dit que j’avais un peu de travail pour toi!

- Oui madame

- Cesse de m’appeler madame et appelle moi Manon.

- Excuse moi Manon.

- Bien, tu dois bien te douter que je n’ai pas réellement de travail à te faire faire?

- Ah non!

- Ne fais pas l’innocent Pascal! Tu dois bien te douter que j’aimes bien quand tu te masturbes pour moi dans la fenêtre de ta chambre! Alors, j’aimerais que tu le fasse pour moi ici!

Elle laissa la robe de chambre tomber par terre et se mise à danser de façon sexy pour moi en me disant d’enlever mon pantalon! J’étais très excité de voir son beau corps nu devant moi qui se dandinait de la sortes!

Je ne perdis pas de temps et me sorti le pénis aussitôt! Je bandais à vue d’œil!

- Comme tu as un beau pénis pour ton âge Pascal.
- Ça fait tellement longtemps que je n’ai pas vue une queue, que lorsque j’ai aperçut la tienne la première fois j’ai tout de suite voulu la voir de plus proche! me dit-elle.

Je me branlais et cette belle femme dansait pour moi nue! Puis elle se pencha devant moi et me dit :

- Dis, Pascal tu aimes mes seins?

- Ohhh que oui, Manon!

- Alors, viens les sucer!

Je me m’approché lentement vers elle et ma main palpa un de ses jolis seins. Quelle sensation extraordinaire ! Puis, j’approché ma bouche de sa belle tétine et je me mis à la téter doucement!

Ses seins étaient énormes ! Elle me tenait la tête et elle me disait :

- Mmmmm oui suce moi mon beau! J’adores me faire téter!

Sa main descendit vers mon pénis bandé et je sentis ses doigts autour de ma queue! Elle se mit à me crosser! Je lui dis que j’allais éjaculer bientôt, alors elle se pencha et se mise à me sucer la queue!

Je vins dans sa bouche ouverte devant ma verge. Elle avala tout mon sperme!

Puis, nous nous sommes reposés un peu afin de faire un peu passer le temps, car ces travaux devaient prendre au moins une petite heure! Puis elle me fit m’étendre par-dessus elle.

À f***e de me frotter sur elle, lentement ma bite trouva le chemin vers son vagin trempé! Je me mis à me balancer dans elle! Elle était folle de joie! Elle se dandinait et chialait langoureusement!

- C’est ça mon beau! Fourres moi!! Plus fort!! J’aimes tellement avoir ta belle queue dans moi!!
Quelle sensation merveilleuse! Ce ne fût pas très long que je vins pour la deuxième fois dans son doux intérieur en grognant de plaisir!!

- Ahhh oui, c’est ça que je veux! Ton bon jus dans moi enfin!

Nous sommes resté enlacés comme ça nus l’un sur l’autre une bonne dizaine de minutes à s’embrasser tendrement! Puis, elle me demanda de lécher sa fente!

Au début j’étais un peu retissant mais lorsque je m’aperçut de tout le plaisir que ça lui procurait, je lui mangé sa belle pelote avec une ardeur qui la fit se tordre de joie!

Puis, je la fourré de nouveau et la remplis de mon jus pour la troisième fois!

Elle me fit promettre de revenir la semaine suivante et qu’elle aurait d’autres petites taches du même genre à me faire faire! Elle me donna quelque billets de banque et je repartis chez moi!

Le lendemain matin je ne pus m’empêcher de la regarder étendre son linge mais cette fois-ci j’étais bien visible de ma fenêtre, je me masturbais en la regardant et ma belle salope de Manon me montrait son joli triangle d’amour!

Elle me fit signe de venir la rejoindre chez elle. Alors je dit à ma mère que j’allais chez un copain pour la journée et que je rentrerais pour le repas du soir!
Je me rendis chez Manon et nous sommes restés au lit toute la journée à nous caresser et à nous faire l’amour comme elle dit!

Je vais assez régulièrement chez ma voisine Manon pour l’aider! Maintenant je la fourres à chaque semaine!

92% (38/3)
 
Posted by joroby
3 years ago    Views: 2,394
Comments (6)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
dodsangla...
retired
2 years ago
très coquine la voisine!
3 years ago
J aime beaucoup...cochonne la voisine ...Oh que j aimerais la connaitre !!! ;))
3 years ago
A 12 ans précoce mon gars
Ogu
retired
3 years ago
super ton histoire et exitante
3 years ago
P,tit cochon va