Mon incroyable anniversaire

Cela remonte à plusieurs années...
Une fille de mon village m'avais déjà chauffé par cam lors d'un été particulièrement chaud. La chaleur aidant, nous nous étions facilement déshabillés devant la caméra pour nous montrez nos sexes respectifs. Caterina avait des seins énormes avec des mamelons bien gros qui donnaient envie de s'y plonger. Selon elle, elle faisait du 95 D et je ne demandai qu'à voir en vrai. La séance cam l'excita, il est vrai que ma queue en érection l'avait contrainte à se doigter et qu'elle semblait apprécier sa premiere seance sex cam. A l'époque, cette semaine je fetais mes 18 ans et toujours puceau Caterina insista pour "souffler sur ma bougie". J'étais aux anges, j'allais enfin baiser et cette petite chaudasse espagnole avec de bons seins et un cul magnifique serait la premiere à recevoir mon sperme tant de fois deversé dans des mouchoirs. A la suite de la seance cam, nous nous echangiames nos numeros de tel.
Hélas, je resta sur ma fin car je ne la vis pas soir là, ni le mois mais quelques mois plus tard je reçus un SMS de Caterina "Bon anniv' en retard...22h?". Toujours puceau et m'étant souvent remémorré cette séance cam, le RDV fut vite pris.

Ayant tous les deux une voiture, le RDV fut pris pres d'une aire d'autoroute déserte, endroit un peu glauque mais bien à l'abris des regards au cas ou Caterina se revelait être la cochonne qu'elle prétendait être. Caterina m'invita à venir dans sa voiture, ce que je fis. Elle était sublime, avec de longs cils noirs, une bouche pulpeuse ne demandant qu'à sucer mon chibbre, un décolleté à la limite du vulgaire et une jupe laissant entrevoir son joli string rouge. Pour ma part, l'envie commencait dejà à monter.
Nous parlions de ce qu'il s'était passé ces mois sans nouvelles, Caterina avait quelqu'un depuis tout ce temps et son histoire venait de finir. C'était pour cela qu'elle mavait envoyé ce SMS.

- Alors c'était pour ça que tu n'as jamais répondu à mes messages?
- Ben oui, mais j'ai souvent pensé à toi lors de mes nuits solitaires
- Vraiment? Pas autant que moi...j'aime encore me branler en pensant à toi, à tes gros seins. (Mon but était de la choquer un peu afin de savoir si elle irait au bout de ce qu'elle avait dis)
- Mmmmh coquin...tu veux les voir?
Et avant de répondre, ses 2 énormes seins étaient déjà dans mes mains.
Je les léchai avec envie et passion.
- Tu me fais grave bander, j'ai mal à mon boxer tellement ma queue est à l'étroit.
- Je vais arranger ça alors.
Et elle sortit ma queue qu'elle engloutit instantanément.
C'était la premiere pipe de ma vie mais la meilleure encore à ce jour, elle me branla avec vigueur, claqua sa langue (avec piercing) le long de ma queue, de mes couilles...Pas de doute Caterina avait déjà sucé des kms de queue avant moi et je faisais la découverte de toute son expertise.
- Bon anniv mon chou, s'exclama t elle entre 2 va et vient
- Tu es vraiment trop bonne, je me suis tellement imaginé ce moment
- Trop chou, dit elle en avalant toute ma queue qui avait désormais disparue dans sa gorge
- Je vais lacher
- Vas y je n'attends que ça
Et apres une bonne demi heure de pipe agrémentée de branlette espagnole et de doigtage de sa chatte magnifiquement épilée et bien mouillée...je lacha en elle, dans sa gorge qui se réchauffa au contact de mon sperme.
Elle avala toute ma semence et continua de me branler.
Je m'excusais de ne pas voir pu la baiser ce jour là mais nous étions bien d'accords que cela était un bon début pour notre premiere rencontre.

100% (3/0)
 
Posted by joeytrickianni
1 year ago    Views: 290
Comments
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
No comments