Voyeur suite 1

Suite à quelques demandes je publie donc la suite de mes aventures avec ma voisine à très généreuse poitrine !

Cette histoire relate une journée d'été lorsque j'avais 18 ans...

Je suis dans mon bureau et je vois la voisine, Nicole, dans son jardin...sachant qu'elle aime bien discuter un peu entre voisins, je descends dans le jardin et je fais semblant de rien puis je lui dis : "Ho ! Nicole ! Comment vas-tu ?"
Elle me regarde, me sourit et me dit qu'il fait beau, qu'elle profite du beau temps pour jardiner un peu...
Elle est là, devant moi, accroupie avec un t-shirt sans manches très décolleté qui me laisse entrevoir son 100 C qui tient à peine dans son soutien-gorge.
Évidemment, je me mets à bander comme un malade dans mon short et ça se voit carrément. On continue de discuter puis elle me regarde et rigole d'un rire plutôt coquin...certainement parce qu'elle avait compris que je n'avais d'yeux que pour ses seins et aussi parce qu'elle avait remarqué que ma bite ne demande qu'une seule chose : sortir du short et atterrir dans sa bouche...ou mieux ! Entre ses superbes seins ! Elle posa sa main au-dessus de son décolleté comme pour me le cacher mais quelques minutes plus tard, elle se relève et continue de travailler pliée à 90°, ce qui me donne un point de vue particulièrement appétissant sur ses deux merveilles. Je continue à regarder cette paire qui balance à cause des coups de râteau qu'elle utilise. Ce moment dure encore 10 bonnes minutes puis elle part préparer à manger chez elle.

le jour suivant...

Je suis encore dans mon bureau et la revoilà dans son jardin. Je pense en moi-même : "si j'osais...ho et puis zut !" je me place devant la fenêtre ouverte, baisse mon short et mon boxer; ma bite est énorme, les veines très gonflées, c'est la première fois que je m'aperçois que m'exhiber m'excite beaucoup. Et là, je ne sais pas trop pourquoi, je dis bonjour à Nicole et lui demande comment elle va aujourd'hui. Elle se relève, on discute quelques minutes, je pense qu'elle devine que je suis en train de me branler et que je ne vais pas tarder à envoyer mon foutre vu que je suis de plus en plus crispé, puis, elle continue de me parler mais se baisse pour ramasser une mauvaise herbe et là, j'ai un plan génial sur une énorme paire de seins...sans soutien !! Je me branle...de plus en plus vite pour qu'elle voie, lorsqu'elle se relèvera que je jouis et que j'envoie mon sperme pour elle. Je vois ses seins balloter dans son t-shirt et au moment où elle se relève, je vois ses tétons qui pointent et qui doivent vraiment être très durs. Je gicle, je jouis tellement fort que mon sperme chaud part s'écraser dans le jardin en contrebas.
Ma voisine lève la tête et me dit : "Et toi ? Ca va ?" avec un grand sourire juste avant de rentrer chez elle...


A suivre...
100% (7/0)
 
Posted by greg0487
2 years ago    Views: 514
Comments
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
No comments