la pute de mes cousins part 1

Que se passe-t-il quand vous mettez trois mecs en rut dans la même pièce ?? Ce n'est même pas pensable tant c'est prédéterminé d'avance. Je me présente, je m’appelle Julien et j'ai 18 ans . Mes vacances je les passe chez mes cousins à Marseille, moi qui suit de Paris voir le soleil me fait le plus grand bien. Je lis souvent les récits trop sexe sur des sites, mais pour une fois je vous fait partager une de mes aventures peu commune pour moi. Les mecs j'ai l'habitude, mais mes cousins …. N'essayez pas de chercher à savoir si le récits qui suit est vrai ou faux. Que je dise l'un ou l'autre dans tout les cas soit on me le reprochera soit on m'accusera de mentir. Le principal n'est-il pas que ce que j’écris vous fasse bander ? Dans ce cas, sortez vos engins parés à dégainer.

Je dois avouer que j'ai des kiffs assez bizarres. Pas tellement me direz vous. J'aime être soumis à des beau mecs jeunes et bien macho. Être humilier me procure une forme de bien être . J'aime jouer au chien et à son mettre moi à genoux au pieds de mon maîtres, décrasser les TN , sniffer les cho7 , mollards et tout ce dont mérite une jeune chienne comme moi. Mais, tout ceci est bien sur gardé secret. Personne de ma famille ne le sais jusqu'à ce jour ….

Alors le couz t'as fait un bon voyage ? Me dis mon grand cousin de 22 ans Bastien venu me chercher avec son frère de 19 ans Léo.
Ça peut aller , la clim m'a tué et un gosse dans le train faisait que brailler, c’était insupportable.
IDZAP ?
Ouais , j'aurais du choisir Idzen .

La bise faite, je tire ma valise jusqu'à la voiture . ( Au faite j'ai eu mon bac avec mention Bien mdrr). On passe par des quartiers un peu chelou , mais au final on arrive chez eux, en voyant la piscine je m'excite tout seul.

T'inquiète fraté me dis mon cousin, on te prêtera un ordi pour tes branlettes quotidiennes.
Un peu gêné je souris.
Trop cool, parce que je tiens pas sinon moi …
T'en foutra pas de partout hein !!! me dis mon petit cousins. Parce que tu vas dormir dans ma chambre .
Mes cousins son fous je dois l'avouer. Ma tante hystérique, et mon oncle cocue , enfin selon les dires de ma mère.

Julien ! Me dis ma tante . Alors comment ça va ?
Plutôt bien tata , je suis content d'avoir enfin des vacances.
Après avoir bu un petit verre , mon petit cousin me montra sa chambre.

J'ai changé les draps t'inquiète.
Et toi tu dors où ??
Sur un matelas dans la chambre de mon frère.
Mais non t'aurai du rester dans ton lit , j'aurai dormit ici ou là bas sur le matelas.
Nan t'inquiète dors tranquille toi.
Faut avouer que j'étais un peu déçu. J'aurai pu dormir dans la même chambre qu'un de mes cousins je préfère le plus grands plus musclés et plus virils mais le petit est pas mal non plus. Dormir dans leur chambre ça veut dire, les entendre la nuit se tripoter, prendre leurs caleçons pourrit et leurs chaussettes et les sniffer, et même les mater avec un peu de chance. Donc j'étais un peu triste.

tiens l'ordi. Me dis mon cousins. Si tu veux l'utiliser.
Le mot de passe  c'est quoi ?
Hmmm... puis il rougit un peu c'est levrette mdrrr
et la j'eu un fou rire !!!!
Te moques pas pd !
T'as déjà baisé avec une meufe toi ??
Lui ?? dis le grand frère qui venait d'entrer . Je pense qu'il est toujours puceau
N'importe quoi !!! j'ai déjà baiser une meuf
Ah ouai ?? qui
Laisse le tranquille Bastien lui dis-je
Le petit frère à ce moment la enleva ces TN. Pour mon plus grand plaisir une forte odeur de pieds venait se frotter à mes narines et me fit bander a mort. Ces chaussettes blanches étaient légèrement gris marron . L'odeur était si forte que de partout dans la chambre je pouvais la sentir. Il enleva ensuite ces chaussettes qu'il jeta au sol. Il me semblait que ses pieds grands et fin m'appelaient et me disait '' vient nous lécher ptite pute '' Qu'est ce que j'aurai aimer me jeter à ces pieds et passer ma langue entre ses orteils. Lécher délicatement le talon et remonter pour gober tout l'avant du pieds. Mais hélas je ne doit pas trop rêver.

Dsl pour l'odeur … me dis mon cousins
C'est rien Léo t'en fait pas. Ça me dérange pas du tout.
OHHH bien au contraire. Ma bite devenait de plus en plus grosse et je la sentait faire pression vers l'extérieur sur mon pantalon. Léo le vis et sourit.

C'est moi ou tu bande ??
Depuis hier j'ai rien fait , je suis un peu plein la .
T'as les couilles bien remplis ??
Yep
Bon ben je vais te laisser les vider alors. Prends l'ordi, j'ai du lubrifiant dans le tiroir a côté du lit si tu veux.
Ok merci .
Il sortit de la chambre et je verrouilla la porte. J'ouvris le tiroir et sortit le tube de lubrifiant. J'en utilise pas souvent pour mes branlettes mais la ça m’excitait que ce soit celui de mon cousin. J’allumai l'ordi et sélectionnai une vidéos avec bdsm, féssés et sket cho7 pieds. La totale pour me plaire. Il manquait juste l'Uro et j'étais comblé. J'avais en plus comme stimulant l'odeur forte de pieds de mon cousin . Je pris alors une paire de chaussure et ces chaussettes. J 'enfila une chaussette sur ma bite . L'autre, je la sniffer fort pour aspirer un max d'odeurs la frottant contre mon nez je bandait à mort et me branler avec l'autre . Je pris la chaussure et mis mon nez dedans. Rien à voir avec les miennes. L'odeur était infecte, si forte, une puanteur si puissante que ça m’excitait grave. Je commençai à lécher la chaussure. Le dessus, dessous, je fourrait ma langue dedans là ou les pieds de mon cousin avaient transpiré et déposé cette si bonne odeur . Puis je me mis à me branler avec la chaussure ma bite dedans je me mis dans la position de la chienne et je baisait la chaussure tout en matant le film pono. J’accélérai les vas et viens et je sentis mon sperme monter. Quel pieds si j'avais pu éjaculer dans sa chaussette mais c’était pas possible. Je me serais fait prendre. Je sortis ma bite et éjacula sur mes pieds puis je lécha tout mon sperme jusqu'à la dernière goutte.

Puis ma tente m'appela car il était l'heure de déjeuner. Je fermai l'ordi, me rhabillai et replaçai les affaireq de mon cousin à leur place et je sortit de la chambre pour aller manger. Une fois le repas fini je restais à table, pour être poli mais mes cousins eux se levèrent de table et montèrent. Je continuer à discuter tranquillement avec mon oncle et ma tante lorsque Bastien m'appela.

Julien bouge ton cul et monte, qu'est tu fou encore à table.
Oh Bastien , parle mieux , tu t'es cru où la , dis la mère a demi tournée vers les escaliers.
J'arrive dis-je d'une voix assez faible, presque timide. Puis je monta après avoir débarrassé mon assiette. .
Je rentra dans la chambre de Léo . Mes deux cousins m'attendais là avec l'ordi allumer. Mon cœur se mit à battre, ai-je était démasqué ?? Je ferma la porte.
Alors Petit PD t'as bien maté ?
Euuuh … Ben ouii jpouvais non ?
Ouaii bien sur mais tes un PD en fait ?
Pourquoi tu dis ça ?? Je me sentais me décomposer à cet instant. J'avais oublié de supprimer les historiques et mes cousins avaient fouillaient pour voir ce que j'avais regardé !!!!
C'est toi la pute dans le couple ? Non parce que là c'est de la domination que tu matais ! Dis mon ptit cousins, plutôt macho pour son âge.
Euuh mais les gars !!! c'est pas moi .. L'excuse débile. Vraiment débile.
Évidement que si. Dis Bastien en s'approchant de moi. Il me serra par les épaules et dis : On vas passer de bonnes vacances t'inquiète pas ..

Je me sentais soulagé à cet instant , et super excité rien qu'à l'idée que mes deux cousins allaient me dominer, me traiter comme leur larve.

C'est quoi qui te fait kiffer à toi ?? Dis Léo.
J'aime un peu tout.
Surtout faire la salope ?? hein et là mes deux cousins rigolèrent .
Oui c'est ça . J'aime faire l'esclave. Sucer profond, me faire baiser hard, lécher les Tn les pieds , boire la pisse et tout ….
Cool... répondit Bastien.
Tu nous appellera maîtres désormais. Dis Léo tout souriant.
Oui maîtres. Dis-je en baissant les yeux et la tête .
BASTIEN : C'est bien t'as tout compris salope.
LEO : Comme ça t'aime sniffer et bouffer les pieds ?
Oui maîtres. J'aime les odeurs de mâle bien dobantes.

Bastien m'attrapa par le cou et me mis à terre . A quatre patte salope . Me dis-t-il.
Tous les deux s’assaillirent sur le lit et Léo remis ses chaussures et ces chaussettes. Bastien les avait gardées.

Je veux te voir marcher à quatre patte dans la chambre comme une chienne, et venir jusqu'à nos pieds, pour les bouffer.
Oh salope on te parle , dis Léo super strict.
Oui maîtres. Je suis là pour vous servir.
Léo : Bonne chienne.
Je m’exécutai. A quatre patte je me mis à faire le tour de la chambre, tout en tirant la langue je m'approchais des pieds de mes cousins, et Bastien plaqua ma tête contre le sol.

Maintenant lèche, nettoie bien mes TN je veux qu'elles brillent pétasse. Tire ta langue de suceuse de queue et bouffe.
Oui maître.
T'oublieras pas le dessous , c'est bien crade .
Oui mon maître.
Je me mis à lécher la TN. Elle était hyper salle. Je décrassais le dessus, avec ma langue, je passai au dessous, et montai jusqu'au cheville pour lécher sa peau moite d'excitation.

Qu'est qui a cousin ?? T'es a sec ??
Il a la langue sèche dis Léo en ricanant.
Ouvre la bouche salope et met toi sur tes deux pattes arrières.
Oui maitre.
Je me mis comme demandé les mains comme une chienne .

Ouvre la bouche
J'ouvris la bouche et Bastien se racla la gorge et m'envoya un mollard direct dans la bouche . Léo le suivis et se relayaient à tour de rôle. Mon visage était recouvert de leurs mollards visqueux, mais ça ne me déplaisait pas, bien au contraire. Les mollards fusaient, ma bouche se remplissait .

Avale maintenant ma chienne .
J'avalais tout ce liquide baveux …
Gardes en un peu pour les sket. Crache sur la tn et lèche.
Je cracha le restant de bave sur la TN de Bastien et je lécha lorsque Léo amena la sienne à côté. Je me mis à en décrasser deux. Celle de Léo me rappelait un vague souvenir , la chaussure que je sniffais tout à l'heure était là sous mon nez dans ma bouche à m'écarter les lèvres.
Léo enleva le premier ses Tn, et Bastien le suivi. Je me retrouvai face à leurs chaussettes hyper dobantes et crades. L'odeur me remplissait le nez, et je sentai le goût dans la bouche sans même les avoir léchées. Bastien commença à me frotter ses pieds sur mon nez, je sniffai de toutes mes f***es cette bonne odeur, et je me mis à lécher le bas de ses pieds pour lui nettoyer les chaussettes. Quant à Léo il mis son pieds sur ma nuque et appuyait avec f***e pour me faire mettre la tête au sol . Je me sentais à ce moment la bien chienne, la plus grosse des salopes aux pieds de mes deux cousins du Sud.

Tu vas bien nous bouffer les pieds maintenant ! Nettoie moi les bien, j'ai fait du foot tout à l'heure j'ai du transpirer. Dis Bastien.
T'enlève les chaussettes avec les dents .

Je me mis à retirer leurs chaussettes avec les dents comme ordonnés et , à lécher leurs pieds . Je passa ma langue, entre les orteils, en dessous au dessus … toute la peau de leur pieds était bien nettoyée, et mon cousins n'avait pas mentit, il avait bien joué au foot , car l'odeur était d'autant plus forte qu'au début. Les pieds de Léo y passèrent aussi. Plus grands que ceux de son frère, il Faisait sûrement du 44 en pointure, ce qui m'excitait d'autan plus car plus le pieds et grand plus j'aime ça.
Aller, on reprendra tout à l'heure, tu nous montrera tes vrai talents de suceuse pendant qu'on se fera une ptite partie de Fifa, hein frangin ?
Cool, le perdant le baisera en premier, répondis Léo.
Okay ça me vas , jvais te mettre une putain de raclée.
Crois le . Jvais te niquer tu vas voire.
Bastien et Léo , sortirent de la chambre et me laissèrent là. J'en profitais pour défère ma valise, tout en repensant à ce qui venait de m'arriver. Vivement la suite des événements ….
83% (5/1)
 
Categories: AnalBDSMFetish
Posted by gangbangon
9 months ago    Views: 3,011
Comments (2)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
7 months ago
excitant, la suite .......?
9 months ago
dégelass