jouer avec les sensations

Cette fois je vais vous raconter des expériences qu'on a mené avec un autre coquin, dont le but était un petit jeu sexuel et erotique de recherche de sensations diverses.

je ne sais plus trop comment on s'etait retrouvé cette fois ci, mais c'était peu après mon passage au sexy-center du coin, pour acheter des preservatifs parfumés, des sous vetements très sex, et quelques jouets comme les dès que j'ai, menottes, masque, et gel etc...

bref, on a commencé par me bander les yeux, et me mettre les menottes, et on était déjà en éréction, la premier truc, j'ai senti un grattement sur le gland, d'abord assez desagrable, il s'agisait d'un pinceau un peu sex, mais assez vite c'est devenu agréable, en particulier quand mon partenaire le faisais glisser de mon scutom jusqu'au gland, puis de même avec une plume, ça commençait à m'exiter fortement et n'avais qu'une envie c'était de passer à de la vraie action le plus vite possible, mais non, j'ai d'abord un droit à droit à un peu de sensation glaciale, par surprise, sur le tour du proprietaire, il m'a masser l'anus avec ce gel, sensations terrible, je commençait à ne plus pouvoir attendre, je voulais passer à l'action, tellement ces sensations m'exitait, j'avais un erection infernale, je me sentais dur comme le roc, et j'entand les des rouler sur la table, il me "carresse" les "tétons",, ça roule encore, il me "leche" les "lobes", ça roule encore il me "pince" le "gland" AIE AIE mais le relachement fut si bon que je le réclamais encore une seconde fois.

Il me retourne et me déroule un préservatif, sensation "feu du ciel" qui me fait me sentir comme si j'avais une couverture chauffante sur le sexe, puis il m'abandonne comme ça pendant un moment, j'en peu plus de cette chauffe, c'était agréble au début, puis très vite désagréable, et enfin quand ça commençait à devenir douloureux, je le sens, il pose son anus sur mon gland, manifestement enduit de gel glacial, et il tournoit un peu, tout en descendant pour calmer l'incendie, cette sensation de va et vient, glacial à chaque penetration, puis le feu qui revient à chaque retrait, ça me rendait fou de bonheur, si bien que je n'ai pas tenu longtemps peut etre une quinzaine d'aller/retour maximum et j'ai joui ... tout simplement magique....

JE dit alors mon pote que je veux tester dans mon cul, voir ce que lui à senti, il me retourne donc, je me rerouve avec le cul en l'air et la tronche dans les coussins, je le sens me doigter avec du gel glacial encore, décidément j'adore, et je sens son sexe brulant, me penetrer, doucement et profondement, a chaque va et vient, la brulure, limite entre petite-douleur-suportable et plaisir, et chaque fois qu'il se retir contraste immense avec la sensation glaciale, et il me le fait bien, longtemps, en variant rythmes et angles, et même la profondeur, toujours en maintenant ses mains reches et fraiches sur mes hanches....je recommence à bander tellement c'est bon, et ça continue, encore, et encore, je ne me sens plus, je ne me controle plus, je suis concentrer sur les sensations, et juste quand je vais jouir encore, il joui le premier et moi paf, quelques secocndes apres...

Fantastique, vraiment, il me retire les menottes et le masques, et on en parle, je lui explique donc que les gels sensation feu et sensation glacial c'est sublime, que le masque n'apporte rien, et les menottes, bon c'est marrant 5 minutes mais après on les oublies carrement....

et enfin on se prend un petit bonbon avant de se rouler une grosse galoche, et je m'enfonce un bonon, dans le cul, je sens que ça glisse tout seul, tellement mon pote m'a dilaté, j'aime bien baiser avec lui car il a un sexe assez gros mais pas trop, genre environ 17/18cm et probablement 4,5 ou 5 de diametres donc c'est gros et grand mais pas "trop" quand la sensation du bonbon s'estompe, il est temps qu'on aille à la douche...

un peu plus tard, j'avais oublié tout ça, je me retrouve en bus, et je sens devinnez quoi.... le fameux bonbon, il a pas "fondu" il cherche a sortir... je fait tout pour me contracter, l'oignon...j'arrive enfin a destination, je file discretement vers les toilettes les plus porches, mais l'effort liè à la contraction de l'anus, ont fini par me donner une gaule d'enfer, mais ici je connais personne qui soit bi ou homo pour me soulager.... et à cette époque j'était homo pur et dur, je ne voulais pas de femmes, bref je trouve les chiottes, m'y installe et commence à me masturber fort, je m'ecarte les fesses, je le sens là prêt à passer, mais collant j'imagine il ne glisse pas, je me masturbe encore, je le sens enfin qui commence à passer, bha non, il reste là, je jouis, et entand le petit "pluf" que le bonbon a provoqué en tombant, tout en m'essuyant, je me doigtouille un peu, pendant ce temps je leche le sperme sur mon autre main, et m'essui et me rabhille, et lorsque je me lave les mains, je vois entrer 3 personnes, qui jamais ne se douterons de ce qui vient de se passer... cete situation m'amuse beaucoup et me met en joie, j'ai alors passé une fin de journée très agréable...

Tout ça pour dire que je vous conseille les gadgets suivants :
*gods et objets classiques, (avec des textures différentes, tailles differentes)
*gels à sensations (feu, glacial, y'a parfum, y'a meme sable qui existe)
*les dès qui dirigent au lieu de se laisser guider par l'envie (alternance de frustration et de plaisir qui augmente donc le plaisir)
*tous les preservatifs parfumés, et à sensations (y'a même des préservatifs humouristiques, notement un qui me plais bien sur lequel est dessiner un bas sublime, et sa jartierre)

c'est peu être un peu vieux-jeu ou classique mais j'ai pas aimé dés qu'on a fait trop dans l'originalité...
100% (3/0)
 
Posted by frp31
3 years ago    Views: 364
Comments
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
No comments