fantasme de la salle de bain...

Il s'agit d'un de mes fantasmes récurents, tu es chez moi, hébergé pour le weekend, au petit matin après une nuit d'amour, je me reveille un peu vaseux, sur la bequille... tu n'es plus au lit, je t'entend dans la salle de bain, je me leve, me masturbe un peu, histoire d'entretenir l'erection matinale, je te rejoins.
Tu n'as pas fermé, tu viens de prendre une douche et tu commençait déjà à t'habiller, je t'en empèche, je me colle à ton corp, te carrese la poitrine, le sexe, et t'embrasse dans le cou.
Je m'aggrippe a toi, et t'entraine vers le sol, tu commences a avoir une belle erection, je te retrires ton calçon, et je te lèche l'anus, et t'y introduit un doigt, je fouille doucement, puis insers un second et fouilles plus vite, plus fort, je te retires mes doigts, tu te retourne violament, me bouscoulant et me posant sur le dos, tu me souleve le bassin, et tu me penetre à froid, me faisant un peu mal au debut, puis tu t'y agite avec vigueur, je m'abandonne à toi, et fini par sentir ta semence m'envahir, et enfin quand tu te retires, je me mets à quatre pattes sur toi, pour te prendre à mon tour, pendant que je te bourres, je sens ta semence couler sur ma cuisse depuis mon anus encore dilaté, par ton gros sexe. Je te bourre bien a fond, avec un bon rythme et fini par jouir en toi, te faisant un tel bien que tu laches un petit gloussement charmant., on s'embrasse encore, et on se douche ensemble, on s'habille ensemble, et la journée peut démarrer...

A si seulement ça avait été ce matin.... mais hélàs ce matin j"étais seul, mais tout en révant tout éveiller à cette scène, j'agitait dans mon cul mon jouet en bois, doux, et tiede, en y prennant un tel plaisir, que j'ai vite joui me suis ensuite régalé un moment en me carressant en m'étalant ma semance sur tout le corp, et en me lechant les mains avant de filer à la douche bien fraiche pour calmer mes ardeurs matinales..


64% (3/2)
 
Posted by frp31
3 years ago    Views: 484
Comments
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
No comments