excitation du jour,

Aujourd'hui il m'est arrivé une petite aventure sexuelle que je vais vous raconter, même si c'est assez classique.

En fait ça c'est fait après le déjeuner, je dépose un ami à la gare, puis je vais boire un coup au bar, avant de rentrer. La je croise un de mes premiers amants masculin, un garçon que je n'avais pas vu depuis environ 1 an.
On se met a discuter, et puis assez rapidement, il m'interroge sur mon status marital actuel, et lui répond donc que je suis trjs célibataire et heureux d'être libre. Me demandant si ce n'etait pas dans l'intension de partager un moment d'erotisme, lui demande ce qu'il fait dans ma ville et si il reste surtout.
Il me dit avoir un rdv professionnel dans la soirée, et l'apres midi libre, je lui propose donc d'aller boire un coup à la maison, ce qu'il accepte.

Une fois arrivé, sitot la porte fermée, je le surprends en retirant mes chausses à me mater le cul, je pense immédiatement à l'inviter à effectivement passer à l'action. Je me mets alors a tendre mon petit cul vers lui, il s'empresse de me faire plaisir avec une main au cul tendre...

je l'entrainne par la ceinture au salon, lui dégraffe rapidement sa ceinture, et la boutonnière de son jean, il retire pendant ce temps son T-shirt, il fait déjà chaud mais je sens qu'il va faire une température plus toride encore dans les minutes qui viennent....

je m'empresse de baisser son jean, il me bouscule sur le canapé et me retire le miens, je commence à lecher son boxer, et le sens démarrer une errection, je passe la mains sous ce fichu boxer, et le lui arrache du mieux que je peux en le déchirant... Lui commence dirèctement à me lecher les boules, car il a découvert que j'étais nu sous mon froc.

J'engage un nettoyage complêt avec ma langue, de son long sexe, sur toute sa surface, en insistant particulièrement sur son gland. Durant ce temps, lui m'aspire le sexe et me roule sa langue sur mon sensible gland, il ne s'interromp que pour me permettre de finir de me déshabiller. Il me lèche le corp et les tetons, m'embrasse un peu partout.

J'en profite pour attrapper un preservatif sur l'étagère, sans regarder dans la boite, je le pris au hazard, mais un goût banane, un de mes preférés,, je prends le reservoir entre mes lèvres, vient embrasser son gros gland au bout de son sexe bien tendu et le déroule sur son sexe en poussant le plus possible avec les lèvres, en essayant de ne pas m'aider des mains, tout en me titillant l'anus, pour m'éxciter plus encore, le suce un peu, pour profiter du parfin banane... puis je monte sur lui, posant mon petit derrière juste devant son sexe.

Il comprend bien sur que je n'attend qu'une chose c'est qu'il me prenne doucement, comme autrefois, mais surement et longtemps... alors il me soulève en me serrant fort me roule une pelle d'enfer, et s'appui sur le canapé et me dirige le bas du dos sur son sexe, me fait glisser son sexe, le long de ma fente du cul, deux ou trois fois, je le sens prêt à m'enfiler, je sens son gland qui pousse sur mon anus, je me releve un peu, il recommence, et enfin je le laisse entrer doucement, jusqu'au bas de son gland.

Mon petit cul, se fait bien vite à ce plaisir, à ce sexe, qu'il connaissait déjà il faut dire, je me mets à me tortiller du cul en un mouvement rotatif pour bien me dilater, et bien sentir la première pénétration, en la faisant durer le plus possible enfonçant tout doucement, jusqu'à ce que je la lui prenne jusqu'au bout, puis profite tout aussi longuement de la remonter du col du plaisir, jusqu'à m'en sortir complétement avant de me ré empaler sur son sexe, de plus en plus rapidement, accelérant ce mouvement très progressivement, et en le sortant complétement à chaque va et vient, afin de bien resentir l'écartement à chaque pénétration... dieu quel plaisir.... je commence a bien sentir que je ne vais pas tarder à jouir et aussi mon camarade, si on ne se fait pas une petite pause, je me retire donc complétement me pose à ses coté pour lui embrasser le corp un peu partout, léchant ses tétons et son nombril, et il me souris comprennand parfaitement qu'il fallait qu'on se fasse une petite pause.

Mon amant du jour me fait alors la surprise, de me dire qu'il aime depuis qu'on s'était rencontré, non seulement être le mâle lors des rapports, mais depuis il aime aussi de temps à autre être le passif limite se comporter en féminin, et me tend une capote, que je m'empresse d'accepter, mais je prends soins d'abord, de lui tropotter le cul, de lui faire des jeux de langues des boules au scrotum et à l'anus, de le doigter un peu, et je le pousse en avant, pour lui planter literralement comme un poireau la tronche dans l'oreiller, et mon poireau dans son terroir de désir.

J'enfonce alors mon sexe, tendrement et fermement à la fois, pas trop vite, mais régulierement juqu'à la garde, et commence le va et vient, rythmé, en variant les angles, la profondeur et les le rythme de la masturbation que je lui applique en même temps. Je le surprends à mordre dans le coussin, j'en conclus qu'il ne va pas tarder à jouir, je calme donc le jeu, puis je fais une petite pause, en lui massant les tetons et le dos, un instant, et sans le prevenir, je le reprends bien vite et bien profond, il joui sur mon canapé je lui cri un bon "saligaud tu as tout sali !" et lui mets une grosse fessée, il me répond alors de continuer ce qui me surprend mais je me prends au jeu, alors j'insiste encore un peu, quelques claques fortes de plus sur son derrière.

Je sens que je vais moi aussi tout lacher si on continue comme ça, alors je me retire de lui, je le retourne, pour le sucer, et pour lecher ses semances sur le canapé, je remonte sur son corp tout en l'embrassant sur le bas ventre, sur l'estomac, sur les pectos, sur le coup et dans la bouche, puis l'enjoint de me sucer pour finir, il me retire le preservatif avec un savoir faire, doux, et me leche tendrement, et me suce un peu, et la ne pouvant plus rien controler, je jouis fort en sa bouche en laissant échapper un petit cri, pour l'obliger à avaler, je lui tiens la tête, il s'exécute.

Après un instant de pur bonheur, sans plus bouger l'un l'autre...dans un silence et une immobilité parfaite, quelques secondes....On fini par se relever, on se regarde, heureux, tout simplement...

Tout de sueur, couvert, nous tenant dans les bras, nous allons nous doucher à l'eau froide, tellement il fait chaud aujourd'hui. On se rhabille, et je l'emmène et le dépose à son RDV, Il me promet dans la voiture qu'on remettra encore ça à la prochaine rencontre si on est encore seuls, et je ne pouvais que répondre positivement à cette proposition, puis nous sommes séparés.
68% (3/2)
 
Categories: AnalGay Male
Posted by frp31
3 years ago    Views: 504
Comments
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
No comments