Foot boule

C'est samedi aujourd'hui, il y a entrainement de foot. Après l'entrainement c'est la douche, mon moment préféré. J'ai discuté avec mon ami Thomas que j'ai initié la semaine précédente au sexe entre homme, et cela l'exciterais de se refaire un peu plaisir avec moi sous la douche.

On y va donc en derniers. J'ai mon astuce pour faire partir les autres : je commence à me branler devant eux, ça commence à en exciter certains qui s'en vont de peur d'être surpris la queue raide. Thomas se place sous la douche à côté de moi, et je commence donc à me branler. Après plusieurs minutes aucun d'entre eux ne sort... Que ce passe-t-il ? Ils ont trop l'habitude de me voir faire ça peut-être. Mais alors, ça veut dire que je n'arriverais pas a avoir un moment privé avec Thomas ?! Ah non, ça je ne veut pas, je commence donc à le branler à son tour. Je sent sa bite gonflée entre mes mains, gêné, il me demande d'arrêter, il ne veut pas faire ça devant tout le monde, pourtant ça m'exciterais bien moi. Le coquin est plutot du genre dominant en société, mais aime se faire remplir l'anus en privé... Imaginez le capitaine de l'équipe se faire sodomiser... Il perdrait sa soit-disant "crédibilité".

Voyant qu'après une bonne dizaine de minutes personne ne partait (ça faisait bien une demi-heure que les premiers étaient sous la douche), je décide donc de me lancer. Je fais tomber ma bouteille de gel douche (j'avoue c'est moins sexy que la savonette) et me retrouve à genoux devant Thomas. je commence à le sucer, ses gémissements le trahissent et tout le monde se retourne pour nous regarder. Certains sont surpris et préfère s'en aller, mais la plupart de l'équipe reste. On est encore huit... Je le suce bien en profondeur. Mon excitation augmente en voyant toutes ces bites se lever. Le gardien Andy se rapproche de nous par curiosité, son braquemard pointé vers ma bouche... Peut-être veut-il également que je le suce ? Je prend donc son gros gland en bouche, et il n'est pas farouche et se laisse gentillement pomper.

Voila qu'alors tout le monde veut prendre sa place. Je suis entouré de bites, ce qui n'est pas pour me déplaire, mais un seul homme pour sept bite... Je demande donc à Thomas de m'aider, lui qui à une bouche si douée. Il fait mine de ne pas comprendre et je dois me débrouiller pour satisfaire tout ce monde. Je fait donc de mon mieux pour donner quelques coups de langues à chacun. Gérald et Matthis ne tiennent pas longtemps et me décharge leur purée en pleine face. Ils s'en vont se rhabiller... Dommage, même si la tache n'était pas facile j'aurais bien aimer avoir leurs dards entre les fesses... Je me relève et les tends à Thomas pour qu'il me prépare à me faire pilloner, et ce avec la matraque de Rodrigue en bouche. Plutôt que l'anulingus, Thomas choisit la sodomie... à sec... sans capote... Aïe ! D'autant qu'il a un bon gros zob. La douleur passe assez vite et laisse place à un plaisir non dissimulé. J'ai du mal à sucer tellement je suis déconcentré. Thomas se retire et Andy prend sa place, Lucas me donne sa trompe à sucer : je m'amuse à jouer avec son long prépuce du bout de ma langue. J'ai mal aux cuisses à f***e de rester dans cette position. Je rejoins donc un banc tout d'abord je m'allonge sur le ventre. Les pénétrations s'enchainent, je ne sais plus qui est qui, ce que je sais sait que j'ai déja éjaculer deux fois et que j'ai toujours autant de plaisir. Je me retourne et me place sur le dos, ainsi je peux voir qui se promène dans mon corps. Les sexes s'enchainent également dans ma bouche. Dans cette position, tous les mecs essaient d'aller plus profond au fond de ma gorge, tellement profond que j'ai parfois du mal à respirer. Les défenseurs se transforment en défonceurs. Ma queue qui ne bande plus continue à gicler de temps à autre. Lucas et Rodrigue me crache leurs jus dans les fesses, les trois autre me giclent au visage, j'en ai partout, je me lèche les babines. Ils vont ensuite se débarbouiller sous la douche, j'en fait de même après m'être mis quelques doigts entre les fesses tellement mon anus en redemandait.

Je n'avais jamais joué au foot avec autant de boule, j'ai appris plus tard que c'est Thomas qui m'avait balancé et avait indiqué aux autres que j'était "une salope, un gouffre sans fond". Je ne lui en veut pas, quelques jour plus tard il est venu chez moi s'expliquer et me demander de lui remplir son petit cul serré avec mon chibre (ce que j'ai fait biensur, on ne laisse pas un ami dans le besoin...).
100% (14/0)
 
Categories: Gay MaleGroup Sex
Posted by frenchbiguy
3 years ago    Views: 581
Comments (4)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
26 days ago
hummmm !
1 year ago
xxx
3 years ago
Je préfère détailler ce qui se passe avant la baise ce qui permet à chacun d'imaginer la scene assez précisément, mais je reste plus vague pour la partie de jambes en l'air pour que chacun puisse s'imaginer à ma place et y ajouter ses petits plaisirs... Je tiens compte de la remarque pour le prochain récit (dès qu'il aura lieu ;)
spleeter
retired
3 years ago
Bien ;)
Plus de détails croustillant serais cool...