La soeur de mon meilleur ami

Je sais, je suis un enfoiré ... Je me suis tapé la soeur de mon meilleur ami. C'était il y à 2 semaines.

C'était un samedi, il faisait beau et le temps était idéal pour organiser un barbecue.
Les parents de mon meilleur ami Mario étant partit en week-end romantique, le choix fut rapide quand à l'endroit où allait se dérouler notre Ode à la boustifaille.


Mario avait autorisé sa soeur Giulia à inviter quelques copines. Ayant fait pareil, nous nous retrouvâmes à 9 autours de la table . ( 4 garçons pour 5 filles ... Le pied) .

Ayant suivit des études de cuistot , je me retrouva naturellement à orchestrer la cuisson de la viande , pendant que les autres invités riaient et profitaient de cette belle journée pour se détendre. L'alcool coulait à flot.
Quelqu'un avait apporté de la Sangria... Cette boisson traitresse était en train de faire des ravages parmi les invités. L'ambiance était à l'amusement, tous le monde riait . Une magnifique soirée s'annonçait.

C'est alors que Giulia s'approcha de moi. Elle était belle , elle avait fait une queue de cheval avec ses cheveux et c'était légèrement maquillée. Elle était petite ( moins d'1m60) , athlétique , de petits seins et un postérieur délicieusement rebondis. Elle venait d'avoir 18 ans et je fantasmais souvent sur elle. Elle m'excitait au plus au point car je lui trouvais, et lui trouve encore d'ailleurs, une grande ressemblance avec l'actrice Sasha Grey.

Elle et moi avions commencer à nous tourner autour une fois qu'elle avait eu 16 ans. Nous allions de temps à autre au cinéma mais toujours sous la garde de son frère. Je n'osais pas passer à l'acte avec elle. Et je pense qu'elle non plus. Pourtant son frère était d'accord pour que je sorte avec elle . Il m'avait dit " Mahoney, je préféré que ce soit toi, plutôt qu'un sale type".

Malgré cela, ma timidité avait toujours pris le dessus sur mes pulsions. Du coup je faisais celui qui était insensible à son charme fou.

Elle se rapprocha de moi pour discuter un peu, de la pluie et du beau temps.. De l'école aussi.
" Tu as l'air de bien te débrouiller, c'est chouette d'avoir un ami qui sait cuisiner.."
" Oh tu sais, le barbecue c'est facile, il faut juste s'assurer que les flammes ne touchent pas la viande et surtout , bien enlever la graisse de la grille . Après c'est surtout de l'observation pour voir si la viande est cuite. Tu m'aide à retourner la viande?" . Je la place devant moi et mit mes mains sur les siennes pour guider ses gestes. Nous rigolions franchement car l'exercice se révéla plus compliqué que prévu . Peut être le faisait elle exprès pour prolonger l'instant??

L'heure de passer à table arriva, tous le monde mangea à sa faim , et bu jusqu’à plus soif.
Il devait être 22h lorsque Giuila vint prés de moi me dire qu'elle avait une furieuse envie de "Gold Strike" mais qu'il n'y en avait plus dans la maison.
Je le dis alors : " Je n'ai pas bu, je prend la voiture et on va en chercher?" . Elle fit oui de la tête et alla chercher son sac.
Une fois dans la voiture, seule avec moi, elle mit son cerveau en mode bavardage et j'appris toutes sortes de choses sur ses amies. Je la laissais parler, savourant ce moment avec elle. Je m'imaginais plaquer ma main doucement sur bouche et l'embrasser dans le cou, pour descendre jusqu’à ses petits seins mais à peine le temps de rêver que nous nous retrouvâmes devant le night-shop. Je l'attendais dans la voiture. Elle ressortit les mains vides " Ils n'en n'ont pas ici :( :( " me dit-elle. Je lui répondis " Ne t’inquiète pas, je sais où il y en a". Alors que je roulais , elle continuait de parler mais je sentais son regard se poser sur moi de temps à autres. Elle commença à toucher frénétiquement ses cheveux . Le signe que je lui plaisais, ou du moins qu'a cet instant précis, la situation lui plaisait autant que moi.

Nous arrivâmes devant le second night-shop, elle ressortit avec une bouteille de son alcool préféré et remonta dans la voiture. Avant de redémarrer je lui dis : " Giulia, tu vas sûrement me détester pour cela mais ..." et j’approchai mes lèvres des siennes . Elle se laissa embrasser, et me rendit mes baisers. Elle ne me repoussa nullement. VICTOIRE .
Je du l'arrêter pour lui dire " allons trouver un coin tranquille." Je connaissais un petit endroit prés d'une rivière. Un lieu de débauche estudiantine bien connu des serials-baiseurs locaux.
Je gara le véhicule, l'embrassa et l'invita à aller sur la banquette arrière.
Là nous laissâmes nos instincts primaire prendre le dessus. Plus questions de meilleur ami , rien. Juste un homme et une femme voulant faire l'amour.

Je l'embrassais tendrement , laissant nos langues s'enrouler entre elles et nos salives se mélanger. Je retira mon pull , et elle retira son chemisier. Je la serait contre moi. J'étais totalement attiré par elle. Son odeur, son visage , ses grand yeux noir qui me dévoraient. Je commença a embrasser ses seins, à les caresser, à jouer avec. Elle, se laissait faire et commença à gémir pour m'exciter encore plus. Je déboutonna son pantalon et me rua sur sa culotte. Elle rigola devant tant d'ardeur et me dit ' "Tu veux me manger toute crue?"
Je répondis par l'affirmative et après avoir enlevé sa culotte, j'entrepris de lui manger son petit Graal . Dieu que c'était bon, je léchais ses lèvres, alternais le rythme . Jouais un peu avec le clitoris avant de revenir fouiller l'intérieur de son vagin avec ma langue. Elle gémissait de plaisir " C'est bon ,continue, oooooh oui continue"

Au bout d'un moment, je sortis mon pénis . Elle le regarda alors avec de grand yeux. " Quoi, c'est ton premier? " lui demandai-je.. " Oui , oui c'est la première fois que j'en vois un en érection et en vrai" me répondit-elle.

"Eh merde, elle va vouloir arrêter là" pensai-je. Eh bien non, elle s'approcha , comme une bête curieuse . Elle commença à me branler. Elle compris vite le système du va et vient et je du l'arrêter pour ne pas jouir. Car la pensée d'être le premier à lui faire l'amour m'excitait encore plus.

Elle donna un baiser sur mon gland et je compris alors qu'il était temps pour moi d'enfiler un préservatif.

Je plongea enfin en elle. Comme elle était vierge, j’attaquai lentement son antre du plaisir. Dieu que c'était bon . J'entrepris de long et lent mouvement. Je sentais mon pénis fendre sa petite chatte. Tout en lui faisant l'amour , je l'embrassais tendrement et lui baisait le cou. Elle ne résista pas longtemps et je la sentis jouir une première fois. Je continuai de la pénétrer mais j'entrepris cette fois-ci d'y aller plus rapidement. Je donnais le maximum de moi pour la faire jouir. Ce qu'elle fit à deux autres reprises.

Je ne pouvais tenir le rythme plus longtemps et jouis en elle . Je retira le préservatif et le noua. alors que je me rhabillait pour aller le mettre dans une poubelle public , elle posa la main sur mon sexe et lui donna encore un baiser. " La prochaine fois, je le mettrai en bouche" me dit-elle avec un grand sourire . Je l'embrassa et lui répondit " hâte de le sentir dans délicieuse bouche" . Après 15 minutes à reprendre nos esprits, nous reprîmes la routes et rentrèrent à son domicile . Les autres n'avaient même pas remarqué notre absence. Sauf Mario qui me regarda du coin de l’œil. Il avait compris . Je voulu lui en parler mais me répondit " je veux rien savoir" avec un clin d’œil . Je lui tendis alors une bière et nous rejoignirent le reste du groupe pour continuer à passer un bon moment entre ami.

Depuis je vois Giulia le mercredi après-midi en fonction de mes horaires. Je ne sais pas si notre histoire va durer mais je l’espère.

J'espère également que mon récit vous à plu. N'hésitez pas à commenter.
Et quoi qu'il arrive : prenez du bon temps :)
94% (21/1)
 
Categories: First Time
Posted by francescototti10
8 months ago    Views: 4,941
Comments (5)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
8 months ago
bonne histoire
8 months ago
très belle histoire, doucement rythmée mais très sensuelle : merci !
8 months ago
super fantasme !
8 months ago
très bonne histoire peut etre la suite?
8 months ago
mmmm délicieuse histoire ;)
ben je te souhaite que ça dure alors ;)