La femme mariee

Salut les Xhamstèriens ,

Les faits dont je vous parle remonte eux à août 2012 ( zut ça me rajeunis pas). Il faisait chaud ce jour là , j'étais sur la terrasse devant chez moi, à "glander" au soleil , les vacances quoi . De là où je me trouvais, j'avais une vue imprenable sur la rue. Je n'étais séparé de celle-ci que par la clôture entourant la maison et le jardin.

Il était 10h du matin, pas un chat dans la rue. J'étais entrain de me demander ce que j'allais bien pouvoir faire de mon temps en ce jour radieux quand je vis une jeune femme apparaitre dans le fond de la rue. Elle marchait assez vite.
Elle avait des cheveux bouclés, de grande lunette noire, un superbe top blanc et un pantalon noir. Son teint de peu bronzé m'indiqua qu'elle n'était pas originaire de ma région .( J'en vois certains venir m'accuser de racisme.... Pas du tout, c'est juste que à moins d'être né méditerranéen en Belgique, avec le climat, impossible de le devenir xd)

Donc je regarde cette charmante créature avancé dans ma direction. Je le regarde et je lui dit avec toutes ma classe Hollywoodienne " Bonjour". Elle me le rendit et continua son chemin.
Ah qu'elle femme. Je sentais son parfum de la où je me trouvais, un parfum frais. Le genre de parfum qui vous donnes l'envie de plonger votre visage dans ses cheveux....

Je rêvais encore de cette fille quand mon père apparu dans l’entrebâillement de la porte d'entrée. " Toi , avec tes yeux rêveurs, tu viens de croiser l'Espagnole"

"L'Espagnole, elle est Espagnole??? Il y a une Espagnole dans ce village (paumé) et je ne le sais pas??" . Remis de mon excitation de cette nouvelle , mon père m'expliqua que cette femme était mariée au libraire ( un gros connard). Il l'avait ramenée de l'un de ses voyages vers les contrées ensoleillées. Elle travaillait à deux rues de chez moi et ce rendait a pied tous les matins pour y aller. Comme son trajet était quotidien, l'idée m'est venue de tous les jours attendre son passage.


Le lendemain , j'étais au poste . Et vers 10h, je l'a vis. Toujours aussi belle , avec une démarche sexy . Et une attitude fière. Comme elle était mariée, je me savais à 0 chance de la séduire. Surtout que le libraire niveau poignons il assure. Alors que moi.... Bref revenons à nos moutons . Je l'a vois arriver, une fois assez proche je lui dit " Bonjour, vous êtes encore plus jolie qu'hier". Elle s'arrête et me dis " Merci, tu es un amour" WOOOOOOOOOOOOOOOOOW j'en revenais pas, cette femme m'a répondu gentillement alors que je pensais qu'elle allait me nier en bloc.


Les jours passaient et tous les jours je lui donnais un compliment. Un matin elle s'arrêta à la barrière et me fit signe d'approcher. Je m'executa. Elle me dit " J'ai rêver de toi, nous faisions l'amour. Mon mec me fait rien , il commence et puis il va se branler devant les pornos. Si tu veux , toi et moi ça peut devenir réelle. Je veux juste que tu mettes une capote et que tu me fasses l'amour comme ça fait longtemps qu'on me la plus fais ".


Comment dire non , à moins d'être complétement maso. Je pris son numéro de gsm et durant la journée , nous arrangeâmes un rendez-vous pour le samedi. Mes parents partaient à un mariage et son mari bossais à la librairie.
Le samedi arriva. J'étais excité, je tremblais comme un puceau devant cette nana. Elle me pris les mains me dit " calme toi" avec son si bel accent Espagnole.

Nous allâmes dans ma chambre ( rangée pour l'occasion) . Elle s'asseya sur le lit, me fit venir devant elle et commença à me sucer. J'étais tellement excité qu'elle a pas eu besoin de me chauffer pour que le soldat soit au garde à vous. Elle suçait bien , prenais son temps . Elle avait les commandes en mains , c'est elle qui réglait le jeu car à un moment elle me dit avec sa voix douce " mets ton préservatif mon coeur".

Je pris donc un préservatif , me déshabilla totalement et me plaça a coté d'elle. J'enfila la capote et la pris en missionnaire.
Elle gémissait mais comme j'étais con comme un balais à l'époque, je me la jouais acteur X façon défonceur de chatte dans le style.... de votre acteur préféré. Elle me dit donc ,tous avec sa voix toute douce " doucement mon amour, prend ton temps" . Je ralentis donc et lui fis l'amour comme je le sentais, profitant de la douceur de sa peau, de son parfum, de son odeur.. Plongeant mon regard dans le sien. A un moment elle me fit la prendre en levrette. Quel cul, un cul bien ferme , pas de graisse rien du tout, un super bon cul genre celui d'Esperanza Gomez :p . Je lui dis que j'allais jouir, elle se retourna et vint se placer devant moi. Je retira le préservatif et après quelques coups de sa langue experte, je jouis a grand trait dans sa gorge. Elle avala et me dit "Miam" .

Aujourd'hui je revois encore cette femme, elle est toujours avec son connard de libraire, et elle est toujours portée sur l’infidélité. Je ne suis pas si je suis le seul petit jeune qu'elle se tape mais franchement je m'en fou. Cette femme est une sacrée déesse et son mec est vraiment le roi du foirrage de pas s'occuper d'elle aussi bien qu'elle le mérite .

70% (8/3)
 
Categories: First Time
Posted by francescototti10
10 months ago    Views: 3,815
Comments (3)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
10 months ago
Ahhhh,
Les espagnoles, tout un programme ...
10 months ago
pas grave, l'histoire est sympa quand même... et puis, les brunes typées ça me fait fantasmer moi aussi :)
francesco...
retired
10 months ago
Zut désolé les gars pour les fautes d’inattention :/