evasion solitaire

Hier soir donc lorsque je vous ai quitté et lorsque ma femme est rentrée je n ai pu m empêcher de sauter sous une douche bien chaude et a m autoriser quelques instant de plaisirs solitaires sachant que je ne ferais pas l amour avec ma femme ce soir (les anglas vous vous souveniez ??)
Je me suis laissé emporter du coté de chez vous j étais avec vous (si si )la dans le coin de votre salon a vous regarder, épier même le moindre de vos geste sans dire un mot ni faire un bruit.
Vous étiez la sur votre chaise de bureau bien mal installée mais visiblement les lignes présentes sur l écran que vous étiez en train de lire vous faisait oublier tout effets inconfortable de votre siège.
Vêtue visiblement que d une simple nuisette en satin noir vous aviez l air hypnotisée par mon récit.
Un simple quart de tour sur votre siège me permet a présent de vous apercevoir en train de stimuler votre belle petite poitrine (au fait comment est elle) dont les tétons pointes déjà avidement vers vos doigts qui le massent les pincent même très habilement .De votre autre main vous avez même du mal à contrôler la souris de l ordinateur telle votre ardeur est intense………………………
Dés lors je discerne sur l’écran le dernier chapitre c’est la fin j espère que vous allez me livrer encore quelques détails raffinés de votre anatomie.
Sitôt le rongeur (la souris excusez moi c était pour éviter une répétition) donc sitôt la souris lâchée quelle s enfuie (non je déconne allez redevenons sérieux) donc sitôt la souris lâchée votre seconde main viens ass****r la première afin de maintenant pétrir assez fortement ses demi sphères gorgées de convoitises.
Les doigts de votre main droite viennent de se frayer un chemin entre les lèvres humides de votre vagin votre tète se penche en arrière les yeux fermés vous évaluez peu à peu ce désir que je vous procure. Attendez, vous aviez déjà avant que je n arrive pris je soin d enlever votre string ? Ou peut être n en aviez pas mis aujourd’hui. Le fait est que vous êtes la à quelques mètres en train d’imaginer vous envoyer en l air avec votre serviteur et écrivain.
Quelques petits spasmes viennent s inviter en vous avant que vous ne vous leviez et que vous ne vous dirigiez à présent vers votre chambre (je suppose).Vous passez a moins d un mètre de moi sans même m apercevoir tel votre esprit est ailleurs vous entrez , ouvrez un tiroir de la commode de votre chambre et y retirez un madras puis votre petit vibromasseur (euh oui trop petit) si je peux me permettre je vous mettrai a la fin de l histoire quelques suggestions d’articles indispensables pour votre épanouissement sexuel .
Ne prenant même pas le soin de refermer le tiroir vous voila couchée sur le lit jambes semi écartées vous couvrez vos yeux a l aide du foulard afin peut être de vous imprégner un peu plus de mon récit puis vos mains recommencent inlassablement l exploration des zonez érogènes de votre anatomie aussi bien externe qu’interne ……………………
Plus vos caresses se font chiennes plus vos jambes s écartent et me laissent découvrir une vulve dilatée de désirs et ruisselante de sucs qui viennent même inonder l entrée de votre cavité anale.
Je m’approche en silence au plus prêt de votre anatomie pour humer les effluves qui se dégagent de votre corps en feu. Vous att****z le vibro le l’engloutissez d un seul trait au milieu des courants contraires de cyprine qui se déversent sur vos doigts quelques va et viens et vous voila au septième ciel. Vous jouissez en silence vos dents mordillent vos lèvres vous tirez presque violemment sur l extrémité de vos seins puis dans un répit d extases vous récupérez le vibromasseur puis l’enfilez méthodiquement à l orée de votre intimité anale (et pas « annale » qui signifie annuelle et de ce fait ne voudrait rien dire) donc à l orée de votre intimité anale qui s’écarte et engloutie ce phallus ridicule que vous lui présentez.
Enfoncé jusqu’ à la garde vous activez ces vibrations qui je le concède vienne relever efficacement sa productivité et vous emmène en même temps vers des contrées érotique encore inexplorées par vous…………………Voulant connaitre par la même occasion (soyons fou) les effets d une double pénétration, c est a l aide de vos doigts droits (c est pas facile a dire ca « vos doigts droits » essayez lol) enfin les doigts de vôtres mains droite rassemblé en un que vous f***ez peu a peu l entrée de votre vagin dilaté par l’envie, inhibée par le désir vos doigts écartent vos chair vous m imaginez fouillant vos entrailles et venez déverser votre jouissance sur les draps du lits immaculé jusqu’a cet instant.
C’en est trop j ouvre les yeux à mon tour je ne sait pas depuis combien de temps je suis sous la douche mon thermomètre entre mes doigt est prêt a expulser toute cette semence qui c est emmagasinée depuis le début de mes attouchements involontaires ou plutôt machinaux ,ma femme est la à me regarder (non non allez sérieux) mes doigts se crispe sur mon membre j active le mouvement je me caresse la poitrine me pince les tétons puis je sens ce liquide chaud et visqueux débarquer à l’extrémité gonflée de mon anatomie et cela me produits des effets les plus fantastiques. Plusieurs jets de foutres émanent de ma queue, mes jambes tremblent me retiennent à peine je jouis a mon tour bien désolé de n avoir put offrir cet offrande chaude à la bouche affamée et pleine d’assouvissance de ma femme si prêt de moi.

25% (1/3)
 
Posted by figeacalin
2 years ago    Views: 258
Comments
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
No comments