La visite

La visite

Laeticia est une jeune femme célibataire d’une trentaine d’année, une magnifique brune avec de jolie seins. Après avoir vécu quelques aventures compliqué, elle a laissé passé quelques mois avant de rechercher l’amour.

Elle a remarqué dernièrement un profil sur Facebook via une amie, la trentaine, très mignon, célibataire. Mais un métier un peu spécial : Gynécologiste, Laeticia trouve ce métier un peu spécial, il voit passer à longueur de journée des femmes, de tous âges et toutes les morphologies, qui pour la plus part se retrouve la chatte à l’air face au médecin, qui les examine, les palpes dans leur intimité. Cette simple idée fait fantasmer Laeticia, sa nudité impudique, un inconnu qui découvre son corps.

Elle glisse sa main sous sa jupe et son petit string en dentelle noir. Elle découvre sa chatte dans un état d’excitation comme jamais, elle rejoint le lit, se dénude un peu plus et att**** sous son oreiller son petit coquin de sex toy, un petit vibromasseur discret idéal pour une stimulation clitoridienne. Elle le place sur son clitoris et doucement le mets à vibrer en à peine quelques minutes atteint un orgasme des plus puissant. Mais elle continue sa stimulation et l’aide de quelques doigts dans la chatte détrempé et son vibromasseur à pleine puissance elle arrive à jouir plusieurs fois de suite jusqu'à être à bout de f***e, son clitoris trop stimulé commençant à être douloureux.

Plusieurs jours passent, elle ne peut s'empêcher de penser à cet homme qu’elle n’a pourtant jamais rencontré mais cet idée ou plutôt ce fantasme l'obsède et surtout à sa profession, elle regarde en boucle le profil et une idée germe dans sa tête… et s’y je prenais rendez vous. Sera t il professionnel ? ou me trouvera t il assez attirante pour oser me prendre dans son cabinet comme une chienne en chaleur ?

Elle cherche rapidement, le numéro du cabinet sur internet. Et compose le numéro de téléphone.

- Cabinet Gynécologique bonjour !
- Bonjour, j’aurais besoin d’un rendez vous pour ma contraception
- Oui bien sur mais pas avant trois mois

Trois mois ! ce dit Laeticia c’est pas possible j’en ai besoin maintenant.

- Mais madame ce n’est pas possible je dois renouveler ma prescription, je n’ai plus de pilule je vais tomber enceinte.
- désolé vous n'êtes pas la seule dans le cas allez voir votre généraliste
Bonne comédienne, elle rajoute des pleures.
- mais … (sanglot)… mais .. il ne veut plus me la renouveler tant que j’aurais pas vu un gynécologue… (sanglot)... comment je vais faire mon petit ami ne veut pas mettre de capote… je veux pas tomber enceinte j’ai mes études … oh la la que va dire ma mère …(sanglot)
- bon bon écoutez, calmez vous, je vais voir ce que je peux faire …. je peux vous mettre en fin de journée demain mais c’est à 18h30 ?
- oh oui s’il vous plaît ça me sauverait la vie, ajoute elle en sur-jouant
- bon je vais voir avec lui si il peut vous prendre...

Dans ça tête et en se mordant la lèvre inférieur, elle se répète la dernière phrase “si il peut vous prendre”... Quelques minutes plus tard la secrétaire confirme le rendez vous. Elle passe sa soirée à fantasmer sur le rendez vous, regarde de nombreuse fois le profil facebook de son beau gynéco, ce qu’il aime, ces amis… elle connaît tout ce qu’elle a pu voir de sa vie numérique.

Le lendemain Laeticia se prépare pour le rendez vous, jupe ultra courte, soutien gorge noir en dentelle semi-transparent, bas noir, string en dentelle noir, des chaussures à talon et un chemisé une taille en dessous pour comprimer un peu ses magnifiques seins. Elle se regarde dans la glace et déboutonne le chemiser pour faire un décolleté de l'affriolant. En s’admirant elle se demande si elle mouillera assez pour que le docteur le remarque, avec le stress elle se dit qu’il ne faut pas prendre de risque et sort d’un tiroir deux boules de geisha. Elle baisse légèrement son string, passe une main sur sa fente déjà un peu excité, puis glisse les deux boules.

Avant de quitter l’appartement, elle enfile un grand imperméable cachant parfaitement sa tenue totalement indécente. Au lieu de prendre l'ascenseur comme à l’habitude, elle prend les escaliers, à chaque marche elle sent les boules bouger dans sa chatte. Le trajet en voiture avec les vibrations augmente encore son état d’excitation. Elle arrive avec une bonne dizaine minutes d’avance au cabinet, elle est accueilli aimablement par la secrétaire. Qui lui indique la salle d’attente, elle profite de ce moment pour aller aux toilettes afin de retirer les boules de geisha. Elle constate qu’elles ont bien travaillé sa chatte dégouline de mouille chaude, elle aurait pu jouir en quelques secondes si elle avait le temps. Elle tire sur la ficelle des boules, trop de mouille impossible de les mettre dans cet état dans son petit sac a main. Une idée lui vient elle retire sa petite culotte et les enveloppes dans son string qu’elle glisse dans son sac, elle aime l’idée de se retrouver le minou à l’air. Elle retourne s’asseoir dans la salle d’attente comme si rien n’était.

Le bureau du Docteur, s’ouvre une femme assez âgé en sort elle est raccompagné à la sortie par le séduisant docteur. Laeticia ne le quitte pas des yeux, il est a croqué 37 ans, anniversaire le 10 mars se dit elle, assez grand 1m80, les cheveux assez court brun avec des yeux noisettes. En l’observant elle ressent un décharge électrique parcourir sa colonne vertébrale, elle le veut rien que pour elle ! elle le veut maintenant ! jamais elle n’a autant désiré un homme. Se faire prendre par son séduisant médecin, maintenant, demain, toujours. Il est à moi ! Il est à moi ! Il est à moi ! se répète elle dans sa tête.

Il donne à sa secrétaire le dossier de sa précédente patiente, en échange elle lui remet le dossier de laeticia.

- Vous pouvez partir Julie je fermerais le cabinet dit il poliment à sa secrétaire.

Laeticia exulte dans sa tête, juste lui et moi ! Puis il se retourne vers Laeticia

- Mademoiselle Valmont ?
- Oui dit elle en se levant

elle sert la main du docteur avec énergie
- mais vous pouvez m'appeler Laeticia ajoute elle le sourire aux lèvres
- euh oui répond t il un peu décontenancer de cette réponse. Veuillez entrer je vous en pris dit il en indiquant son bureau d’un geste de la main.

Il referme la porte du bureau, une pièce assez spacieuse décoré avec bon goût avec des tableaux au couleur chaude d”inspiration africaine. Un parquet en bois ciré foncé sous les chaises se trouve un grand tapis en laine. Le mobilier est contemporain, la partie examen est plus neutre avec la table d’examen gynécologie et des appareils d’échographie moderne. Il passe derrière son bureau et s’assoie. Laeticia reste figé au milieu de la pièce avec son imperméable cachant sa réelle nature.

- Vous pouvez vous mettre à l’aise dit il poliment

Julie retire son imperméable, dévoilant sa tenue au beau médecin. Au début assez indiffèrent à sa patiente, il ne la quitte plus des yeux, la bouche légèrement ouverte les yeux grand ouvert ! Il se dit que ça ne sera pas un rendez vous comme les autres.

- docteur ? dit elle après quelques secondes d'immobilisme de celui ci

Dans un déraillement de voix gênant il répond par l’affirmative et après s'être discrètement éclaircie la voix invite Laeticia à s'asseoir. Laeticia se dit que la première partie de son plan se déroule à merveille et que sa tenue à eu l’effet escompté.

- alors euh ... oui ... donc votre dossier ! Renouvellement de pilule je vois
- oui tout à fait
- vous avez un petit ami d'après ce que m’a dit ma secrétaire ?
- en faites non, je vais être franche j’ai menti pour avoir un rendez vous
- ah.. d’accord merci pour votre franchise donc pas d’activité sexuel ?
- non pas en ce moment mais j'espère en avoir prochainement… très prochainement dit elle en fixant dans les yeux le beau docteur
- je vois dit il en avalant sa salive il a du mal à soutenir le regard perçant de Laeticia. Je vais vous examiner dit il en se levant de son bureau. Si vous pouvez vous déshabiller Mademoiselle… Laeticia.

Laeticia se lève et retire son fin chemisier blanc laissant apparaître le magnifique soutien gorge en dentelle noir. Le docteur ne quitte pas des yeux Laeticia, la dévorant des yeux. D’une main habile dégrafe sa jupe qui tombe à terre sans effort, dévoilant sa chatte parfaitement épilé.

Le docteur laisse échapper un “oh” d'étonnement devant l’absence de petite culotte de sa patiente regardant avec insistance sa chatte.
- un soucis docteur ?
- euh non pardonnez ma surprise vous sortez souvent sans petite culotte ?
- non pas du tout c’est une première
- ah d’accord je vois, vous .. vous pouvez retirer votre soutien gorge pour que je pelote… pardon palpe vos seins ? dit il les joues en feu visiblement troublé. Vous savez la palpation est importante ... pour enfin … le cancer dit il maladroitement pour justifier sa demande.

Laeticia, le sourire au lèvre, obtempère libérant sa magnifique poitrine et pose ses dessous délicatement sur la chaise.

- Installez vous dit il en désignant la table gynécologique

Elle s’installe sur la table, en position chaise assez confortable. Le médecin s’approche de Laeticia et pose ses mains sur ses seins. Les mains sont chaude et douce, il palpe avec une infini douceur les seins en cherchant avec minutie des nodules. Laeticia a déjà eu des palpations des seins mais elle sent que celle ci est différente déjà la durée bien plus longue que d’habitude et surtout les gestes sont infiniment plus sensuel. Elle apprécie les douces caresses de son docteur, ses tétons s’érigent fièrement comme un indice sur son état d'excitation. Elle ferme les yeux c’est comme dans ses rêves, elle n’en revient pas de vivre ça en vrai. Soudain le docteur retire ses mains de sa poitrine, elle ouvre le yeux comme arraché à se moment d’un sensualité comme elle ne l’a jamais vécu.

- très bien dit il aucune anomalie au touché … ils sont .. parfait...
- vous avez les mains douces docteur, je vous aurais bien laissé m’examiner plus longtemps
- euh oui merci répond t il gêné par ce compliment assez inhabituel de la part d’une patiente

Il prend sur table d'examen, une paire de gant en latex fin qu’il enfile avec aisance, Laeticia se dit qu’elle voudrait bien voir comment il enfile un préservatif. Il invite Laeticia à placer ses jambes dans les gouttières et d’avancer ses fesses au bord de la table. Elle ajuste la position comme demandé. Il prend sur la table un flacon de gel lubrifiant. Et vient se présenter devant la vulve offerte de Laeticia, tout de suite sans avoir toucher sa chatte, il ne peut que constater le niveau d’excitation de Laeticia. Alors qu’il va appliqué du lubrifiant Laeticia l'interromps.

- Je pense que vous n’aurez pas besoin de lubrifiant
- euh oui je crois bien

Doucement il insère deux doigts dans le vagin de Laeticia, et ne constate rien d’anormale, hors mis une douce chaleur et une mouille abondante. Et peut voir le clitoris de Laeticia très gonflé, il essaye de ne pas y toucher mais très vite il ne peut s'empêcher de toucher le bouton d’amour. Elle pousse un léger grognement de plaisir, quelques secondes plus tard il arrête la stimulation mais Laeticia se redresse saisie la main du docteur et en le regardant dans les yeux l’implore de continuer la stimulation.

Il la regarde dans les yeux et peut voir toute son excitation. Jamais il avait fait ça a une patiente mais Laeticia est si attirante, tout ce qu’il aime et contre ce qu’impose son professionnalisme il recommence la stimulation de son clitoris et de l’autre main doigte doucement la chatte de Laeticia. Elle s’est rallongé sur la table et profite de la caresse de son docteur, tout ce passe comme elle l’avait rêvé.

Elle se laisse porté par les attouchements, il est doué et très vite elle sent le plaisir monter, comme un vague de douceur chaude parcourant son corps, son clitoris est devenu hyper sensible et sent les doigts le chatouiller, le serrer et le pincé tout doucement. Et très vite le plaisir devient incontrôlable et un orgasme des plus libérateur sort, elle se mord les lèvres pour ne pas jouir à plein poumon.

Le docteur a bien senti cet orgasme mais il ne relâche pas les caresses et il insère 3 doigts dans sa chatte et les mouvements sont plus ample et plus appuyer, un quatrième est introduit. Laeticia se sent rempli, combler et un deuxième orgasme lui fait perdre toute raison et ce coups ci cri dans un grand râle son plaisir, un orgasme long et puissant durant plusieurs secondes à peine qu’il s'achève qu’il repart de plus belle ! jamais elle a jouie autant de fois en si peu de temps. Il arrête la stimulation et sort ses doigts de la chatte détremper de Laeticia. Laeticia reprend tant bien que mal ses esprits.

- Merci pour cet.. ces orgasmes vous êtes très doué avec vos doigts
- je suis confus dit il en ce relevant. Il retire ses gants et les pose sur la table d’accessoires. Je vous assure que je n’ai jamais fait ça auparavant.

Laeticia retire ses jambes des gouttières, elle se redresse et s’assoie sur le coté de la table. Proche d’elle, elle passe sa main sur la braguette, et constate l'énorme érection de son docteur.

- il est peut être temps de le libérer ? dit elle

Sans attendre de réponse elle défait la ceinture de son pantalon et le déboutonne. Le pantalon glisse à ses pieds. Reste comme unique obstacle un jolie petit caleçon blanc d’une grande marque, moulant un sexe qui s’avère très prometteur. Elle le regarde dans les yeux en se pinçant les lèvres et libère son membre viril. Elle admire ce sexe sans doute un des plus gros qu’elle est pu voir sans doute dans les vingts centimètres et d’un circonférence qui donne envie de la sentir dans sa chatte.

Elle caresse doucement le sexe et admire chacune des veines sur la hampe de son sexe et parcours du doigts son gland luisant laissant échapper un peu de liquide pré-ejaculatoire, du bout de l’index elle récupère un peu du liquide qu’elle porte à sa bouche. Elle descend de la table et s’accroupi en écartant obscènement ses cuisses. Très vite elle porte à ses lèvres ce sexe tant désiré depuis des jours.

Il se laisse faire au douce caresse buccale de sa patiente si particulière, il ferme ses yeux et se concentre sur les sensations que procure la langue et les lèvres de Laeticia. Laeticia visiblement experte dans l’art de la fellation, elle salive énormément sur son sexe afin de bien le lubrifier. Elle prend d’une main les couilles pendantes, joue avec, fait rouler dans ses doigts les testicules qu’elle devine remplit de sperme abondant et chaud.

Elle plonge sa bouche plus loin sur le sexe, plus des trois quart du sexe du docteur est déjà dans sa bouche. Et elle se dit qu’elle va le rendre fou, prend une grande respiration et englouti entièrement le sexe dans sa bouche. Elle sent ce membre chaud et dur passer dans sa gorge. Le docteur est aux anges jamais il avait connu un telle pipe, une gorge profonde. Laeticia continue des mouvements avec sa bouche tout en tenant maintenant serrer les bourses du docteur dans une main ferme.

L'excitation monte, Laeticia sent la fébrilité du docteur monter. Désormais il pose ses mains sur sa tête caressant ses long cheveux. Doucement, il imprime le mouvement de ces mains, pousse la tête sur son sexe. Il se fait de plus en plus entreprenant, retenant la tête quand elle prend son sexe au maximum ! Il pousse des petits “oh” de plaisir, Laeticia sait qu’il va bientôt cracher sa semence, elle se laisse désormais guider dans les indications de ces mains, des mouvements de plus en plus rapide, il se tend et éjacule dans un râle de plaisirs avec plus jet de sperme.

Elle attend quelques secondes histoire de s’assurer qu’il a bien tout craché, Laeticia retire sa bouche de son sexe, laissant apparaître une filet de sperme, elle lève la tête et fixe. Son beau docteur avec un large sourire, indice de son état de béatitude. Elle ouvre la bouche et comme elle a pu voir dans de nombreux des films pornographique montre le sperme dans sa bouche, en rigolant elle joue avec le liquide séminale utilisant sa langue et d’un coups avale la totalité du sperme chaud.

Il caresse le doux visage de sa patiente si particulière. Elle passe tendrement ses mains sous la chemise déboutonnant les boutons un par un. Elle se relève et colle son corps nue contre le sien. Il lui caresse ses fesses douce. Il sent déjà le désir revenir et aussitôt Laeticia sent son sexe se redresser. Elle porte sa bouche prés de son oreille, mordille le lobe et lui susurre

- je vois que tu es déjà au garde à vous, je te trouve très viril… j’adore... je pense que tu es prêt pour un second round. J’ai très envie que tu me démonte comme la chienne que je suis.

Laeticia s’écarte de lui et se rapproche du bureau. Elle pose ses mains à plat sur le bureau, elle écarte légèrement les jambes et cambre ses fesses exposant sa chatte ouverte luisante de mouille. Elle tourne la tête vers lui lui jetant un regard torride. Il sort d’un tiroir un des préservatifs qu’il distribue gratuitement aux jeunes mineures qui viennent le consulter la première fois pour leur offrir une protection utilisable à tout moment. Il déchire avec précaution l’emballage et enfile avec doigté la protection.

Aussitôt, il se rapproche du corps de Laeticia saisit ses hanches et présente son sexe bien dur contre sa vulve. Doucement il laisse son sexe glisser dans la chatte de Laeticia, tout en pénétrant il admire les magnifiques fesses de sa salope de patiente. Il essaye de réprimander cette pensée de “salope” mais son excitation est trop forte et il adore les mot crus dans les actes sexuelles. Laeticia sent ce petit temps mort.

- Alors tu la prends ta petite chienne de patiente ? bourre moi la chatte !

Le docteur bande de plus fort à ces mots crus, se sentant libéré par ses propos obscènes. Il enfonce son sexe bien au fond de la chatte de Laeticia et commence à la travailler le minou.

- Tu l’aimes ma chatte ? interroge Laeticia
- oh oui bien juteuse comme je les aime
- alors fait toi plaisir démonte moi

Il accélère la cadence faisant bouger les affaires sur le bureau ! Endurant il fait des va-et-vient puissant et sort parfois de la chatte pour mieux la pénétrer. Il admire à chaque fois l’anus offert de Laeticia couvert de la mouille ayant coulé de sa chatte lors de son doigté. Il sent le plaisir arriver et arrête aussitôt, il ne veut pas jouir maintenant il veut prendre Laeticia dans toutes les positions possible. Il retire sa bite mais garde les mais sur les hanches de sa patiente pour ne pas qu’elle bouge. Il se met à genoux et plonge son visage dans la chatte de Laeticia. il passe sans langue dans la fente et remonte jusqu’au niveau de l’anus.

Il regarde le petit trou de cul juste au niveau de ses yeux. Laeticia imagine parfaitement le spectacle qu’elle offre. Elle enlève les mains du bureau pour les placer sur ses fesses et écarte délicatement ses fesses pour encore mieux exposer son anus.

- Tu peux jouer avec si tu veux. J’aime sentir une langue dessus mais par contre pas plus de deux doigts !

A peine la phrase fini, il passe sa langue sur l’anus fripé de Laeticia, et pénètre délicatement le bout de la langue. Laeticia ondule de plaisir, elle adore que l’on s’occupe de son anus, elle aime que pendant que son partenaire lui prend chatte, on lui glisse un doigt fouineur dans son anus. En effectuant la feuille de rose, le docteur doigte la chatte de Laeticia, il passe son pousse sur l’anus et le fait pénétrer. Laeticia pousse des petits grognement de plaisir. Au bout de quelques minutes, elle se retourne et en pousse les affaires sur le bureau. Elle s’assoie dessus ouvrant bien grand les jambes. Il se rapproche d’elle et prend Laeticia sur le bureau. Il s’allonge sur elle caresse ses seins, l’embrasse à pleine bouche. Et la baise avec frénésie ! Rapidement Laeticia jouie avec f***e. Après avoir jouie, elle redresse.

- je veux que tu me prennes à quatre pattes comme la chienne que je suis.

Elle pousse les chaises du tapis et se mets à quatre pattes, montrant bien son cul. Il se positionne derrière elle et la prend en levrette. Il saisit les hanches et plonge sa queue dans la chatte bien ouverte de Laeticia. Avec les bras il imprime une cadence élevé, baisant avec f***e sa salope de patiente. Les mouvements deviennent plus saccadé, Laeticia sent qu’il va jouir

- Vas y lâche tout je veux t'étendre gueuler

Avec ces quelques mots d’encouragement, il accentue encore la cadence, plus vite plus fort..

- Ouiiiii dit il finissant de se vider la queue de tout son sperme

Ils se relèvent satisfait de ce plan des plus surprenant, ils se rhabillent ensemble, échangent des regards complices, ils échangent aussi de doux mais chaste baisés. Une fois habillé convenablement le docteur rejoint la chaise de son bureau. Laeticia rompt ce moment de silence post-coïtal.

- c’est le meilleur examen gynécologique que j’ai reçu ! dit elle
- et vous ma meilleur... patiente
- je vous dois combien pour la consultation
- euh non je vous en prie
- j’insiste et je voudrais pas que votre secrétaire se doute de quelques chose
- 23 euros alors mais vous serez remboursé par la sécu !
- j’y compte bien

Elle remplit un chèque et glisse un petit papier avec son numéro de téléphone. Elle relève et se dirige vers la porte.

- Appelle moi ! la prochaine fois c’est moi qui joue au docteur.


100% (16/0)
 
Categories: Hardcore
Posted by eXcla
10 months ago    Views: 1,735
Comments (3)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
10 months ago
Très beau récit , rythmé comme il se doit : merci
10 months ago
hummm bien excitant ce petit récit
10 months ago
Excellent!!! Vivement une suite