sur le marcher avec un black

Ce qu'il faut savoir sur moi c'est que quand je veux quelque chose, je fais tout pour l'obtenir, je n'ai presque aucune limite. Je n'ai pas froid aux yeux et je suis aussi très exhibe. J'aime me montrer, j'aime qu'on me regarde, j'aime provoquer.

Plein d'exposants, plein de fringues, plein de monde, j'adore. J'y fais toujours un tour seule, comme ça je n'ai pas l'impression de gêner quelqu'un lorsque je m'arrête pour regarder quelque chose.

Il faisait beau et j'en ai profité pour enfiler un petit haut moulant rose flashi et une jupe en jean assez courte.

Donc voilà je me promenais lorsque j'ai aperçu une robe qui m'a carrément fait craquer. Noire, sexy, moulante et dos nu. Le commerçant, un grand black d'une trentaine d'année s'est approché de moi.

- Elle est belle hein?
- Oui j'adore!
- J'en ai vendu plein depuis ce matin...
- Ah oui... Je n'ai pas envie de ressembler aux autres moi...
- Impossible, vous êtes bien trop joli pour ça.

Je me doutais bien qu'il devait baratiner les clientes pour vendre ses produits, mais là, il semblait sincère.

- Je peux l'essayer?
Il m'a indiqué une cabine d'essayage improvisée. Je suis rentrée à l'intérieur mais j'ai volontairement laisser entrouvert. Comme je m'y attendais, le vendeur n'a pas pu résisté à regarder et sans aucune pudeur, je me suis mise en sous vêtements. Il n'a pas raté une miette du spectacle. C'était très excitant de me faire mater par cet inconnu. J'ai passé la robe qui m'allait comme un gant et puis je me suis rhabillée.

- Je la prends! Ai-je déclaré en sortant de la cabine. Puis j'ai pris une ceinture avec.
- La ceinture, c'est cadeau de la maison! a dit le vendeur. Mais moi, est-ce que je peux prendre ton numéro de téléphone.

J'étais ravie qu'il me le demande et je le lui ai donné.

Vers 19h30 j'ai reçu un coup de téléphone. C'était Aldo, le grand black. Il m'a invitée à boire un verre et deux heures plus tard on se retrouvait dans un café du centre ville. Le petit aperçu qu'il avait eu dans la cabine l'avait vraiment rendu chaud et il me faisait du pied sous la table. Moi aussi j'étais chaude, j'étais même brulante. C'est moi qui avait choisi le lieux de notre rendez-vous pour une seule raison... Les toilettes mixtes... Au cas où les choses devenaient sérieuse, c'était moins suspect et en belle salope que je suis j'adore me faire fourrer dans les toilettes.

Tout à coup Aldo a posé sa main sur ma cuisse qu'il a caressé. J'étais de plus en plus excitée. J'ai commencé à mouiller. J'étais trop impatiente, j'en voulais plus...

- T'as pas envie de faire un petit tour aux toilettes? Ai-je demandé à mon bel étalon.

Il n'a pas répondu mais il m'a souris et nous nous sommes tous les deux discrètement faufilé jusque dans le fond du bar. Dès que nous avons été enfermés dans les toilettes, les choses sérieuses ont commencé.

Nous nous sommes embrassés mais ses lèvres gourmandes ne se sont pas contentées de ma bouche elles sont descendues dans mon cou. Il a baissé mon haut et il a fait passer mes seins par dessus mon soutien gorge. Il a sucé mes tétons qui se sont durcis de plaisir. J'ai défait la braguette de son pantalon et j'ai libéré son sexe de l'étreinte de son tissu. Sa bite était énorme, jamais je n'en avais eu une aussi grosse entre les mains.

- T'as une capote j'espère? Ai-je demandé.
- T'inquiètes.

Il a sorti un préservatif de sa poche et il l'a enfilé. J'ai enlevé mon string et il m'a aidé a enroulé mes jambes autour de sa taille. Lentement, il a enfoncé sa queue en moi, centimètre par centimètre. C'était trop bon de sentir cette énorme bite emplir ma petite chatte et je n'ai pas pu retenir un gémissement.

Aussitôt, Aldo a plaqué sa main sur ma bouche pour étouffer mes plaintes de plaisir. Il a commencé à me labourer le vagin. Ses mouvements étaient rapides et profonds. Je serrais très fort mes cuisses autour de sa taille pour ne pas glisser. Sa grosse queue de black dilatait complètement ma petite chatte et je mouillais abondamment.

J'ai senti les parois de mon vagin se contracter et j'ai jouis. Aldo a continué à me donner de grands coups de queues et a lui aussi finis par exploser, remplissant sa capote de sperme.

Nous nous sommes quittés tout les deux très détendus.

C'était juste un coup d'un soir, mais je ne suis pas prête d'oublier son énorme queue...

100% (14/0)
 
Categories: Interracial Sex
Posted by domi54
9 months ago    Views: 1,952
Comments (6)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
Milatv
retired
1 month ago
Hummm Très excitante cette expérience. De la chance de tomber sur une belle grosse queue!
Tu es une sacré coquine et tu as bien raison ;)
Bisous ma belle
4 months ago
j'adore ton aventure
9 months ago
il y avais que sa
OALINE
retired
9 months ago
hummm j aime aussi ce genre d aventure mais pas aux toilettes
9 months ago
Bonne petite chienne en rut !! J'aurais aimé faire les photos !
9 months ago
ah un black trop bon