Mon neveu (suite)

Le lendemain matin, j'eus la surprise de me réveiller alors que Max me suçait. Je me retirai en douceur et il revint à coté de moi.

- T'es mon tonton préféré, lâcha-t'il en souriant.

Dans un demi sommeil, je lui demandais comment son cul était si facile à pénétrer s'il était toujours vierge.

- C'est facile, dit-il. Je m'enfonce plein de truc dedans quand je me branle.
- Plein de truc ?
- Oui, mes doigts, des bougies... J'ai même su y rentrer une bombe de déo.

Je tentai d'imaginer la scène.

- On peut refaire comme hier ? Je me suis encore branlé après.

N'ayant pas envie de protester, j'aquiescai. Il se recoucha sur le dos, ses jambe repliées et je réenfoçai ma bite dans son cul. Il croisa ses mollet dans mon dos. Je ne le ménageai pas et il semblait apprécier. Je m'arrêtai et lui demandai s'il avait déjà pris quelqu'un. Il hocha négativement la tête.

Je me retirai et tentai de prendre la pose que lui, bien que j'étais moins souple. Il sa bite contre mon cul. Je l'ajustai et il me pénétra d'un coup. Avec la fougue des débutant, il me défonça littéralement. J'en jouis sans me toucher. Il lâcha un "putain qu'c'est bon" juste avant de m'envoyer son sperme bien loin dans le cul.

Il se retira. Il ne bandait plus, et sa bite était tout gluante et collant. Il se lava, puis ce fut mon tour.

Après cela, nous nous rendirent dans le jardin pour terminer les travaux.

Lorsque ce fut presque terminé, il était trois heures. Ma sœur ne passant qu'à cinq heures, je décidai de faire une dernière surprise à Max.

Je lui demandai de venir derrière le petit massif d'arbustes, le seul endroit qui était à l'abri des regards des voisins. J'abaissai mon short et me mit à uriner sur le mur. Il me regardait, l'air intrigué. Une fois fini, je lui demandai de relecher pour nettoyer. Il s'exécuta sans broncher. Ensuite, je lui demandai de se relever, j'abaissai son pantalon et le pris sans ménagement, comme lui ce matin. Je le branlai presque brutalement. Nous avons jouis ensemble.

Lorsque ma sœur passa le reprendre, avant de partir, il me demanda si on pourrait refaire un week-end comme ça. Je répondis que oui, à condition qu'il me prévienne à l'avance. Mais ça c'est une autre histoire...
32% (6/12)
 
Categories: AnalGay Male
Posted by dingo78
2 years ago    Views: 1,182
Comments (1)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
2 years ago
Miam!