Christian (5)

Le lendemain matin, je n'eus pas besoin de réveil matin. Je me réveillai de bonne heure, enlacé dans les bras de Christian. Cela faisait plus d'un an que cela ne m'étais plus arrivé et décidai de profiter du moment présent. Nos corps nus semblaient avoir fusionnés. Environ une heure plus tard, Christian se réveilla. Il me déposa un baiser dans le coup.

- J'ai encore envie de toi, me dit-il.
- Tu es insatiable, lui répondis-je.
- Pendant que tu dormais, j'ai étudié, me dit-il en souriant. J'ai loué un film.

Je le regardai, interrogateur. Il me répondit par un sourire. Il se leva, nu. Je regardai mon amant à la lumière du jour. Sa beauté était frappante, tant ses traits étaient fins. Sans être musclé, il était finement dessiné. Son cul était bien rebondi, sans excès. Côté face, son sexe était parfaitement proportionné. Il était parfaitement imberbe. Ses couilles étaient rasées, il subsistait simplement les poils pubiens.

Il revint vers moi. Il me fit coucher sur le dos et pris ma bite en main. L'air hésitant, il la goba alors qu'elle était encore molle. Il ne lui fallu pas longtemps pour qu'elle durcisse. Une fois excité, il arrêta de me sucer. Il me demanda de me mettre à quatre pattes sur le bord du lit. Je m'exécutai aussi tôt, et il me pénétra avec assurance.

Je fus surpris lorqu'il me donna une fessée. Je sentais ses couilles me frapper l'entrejambe à chaque va-et-vient. Il se retira et me demanda de m'allonger sur le dos. Il leva mes jambes et réintroduisit sa bite dans mon trou dilaté, tout en me regardant droit dans les yeux. Il commença à pincer me tétons, tout en m'empêchant de ma branler. Une de ses mains le fit pour moi. Je jouis comme jamais, en même temps que lui. A mon grand étonnement, il lécha le sperme étalé sur mon ventre et sur mon torse.

Après une douche commune, nous mangèrent un petit déjeuner copieux. Il me proposa d'aller se détendre à la piscine. Nous enfilèrent nos maillots respectifs et sommes descendus à la piscine de l'hôtel. Sans être grande; elle était suffisant, surtout que peu de personnes s'y trouvaient. Un couple avec trois enfants, un jeune couple qui paraissait en lune de miel et un jeune asiatique d'une vingtaine d'année.

Nous alternions la nage, la bronzette et les passages dans le jacuzzi. Christian me fit remarquer que le jeune asiatique nous dévisageait assez souvent. Je ne sus quoi répondre et lâchai un stupide "Oui. Il est mignon en plus".
Il me rétorqua :
- J'ai une remise à niveau sexuelle à faire et toi un retard à ratt****r. On l'invite ?

Je fus étonné de son point de vue, mais acceptai. Il alla le trouver et revint quelques minutes plus tard, accompagné du jeune homme. Tous les trois, nous nous rendirent au bar. Il s'appelait Dylan, avait 19 ans et attendait ses parents qui devaient arriver demain de San Francisco. Il était de petite taille, mis avait compensé par une musculature solide. Ses pectoraux étaient forts marqué. Ses jambes et ses bras étaient très musclé également. Il expliqua qu'il était nageur professionnel et qu'il s'entrainait à l'université de Floride pour parfaire ses mouvement.

Christian l'invita à venir dans notre chambre, tout en lui demandant un autographe au cas où il deviendrait célèbre. Il sourit de la plaisanterie.

A peine arrivé dans la chambre, Christian se déshabilla et s'assit sur le lit.

- Vas-y, me dit-il, je suis ton élève.

J'entrepris de déshabiller Dylan. Son sexe était entièrement rasé, et d'assez petite taille. Une douzaine de centimètres tout au plus, et d'une épaisseur qui ne devait pas dépasser 4 cm. Je le couchai sur le ventre et entrepris de lui lécher le cul. J'écartai son anus avec mes pouces et il glissai ma langue. Dylan gémissait. Je lui enfonçai délicatement un doigt, puis deux. Une fois son anus dilaté, il se retourna et commença à me sucer avidement. Je le recouchai sur le ventre et introduisit ma bite doucement, mais sans m'arrêter. Cela arracha un petit cri à Dylan. Je vis que Christian se branlait doucement, en nous regardant avec ce regard qui enregistre tout. Son gland dégoulinait de mouille.

Je me reconcentrai sur Dylan et continuai à le pilonner. Je me retirai de lui et il se retourna. Je vis qu'il avait fait une tâche de mouille sur le lit. Sa bote était toujours aussi dure, et elle s'était décalottée. tout en regardant Christian, je m'allongeai sur le dos et déposai mes mollets sur les épaules de Dylan. Je guidai sa bite vers mon trou. Son gland était trempé d'excitation. Je le frottai sur mon cul, avant de l'enfoncer d'une traite. Dylan me prit presque violemment, se lâchant complètement. Christian se leva et vint se mettre à quatre pattes au-dessus de moi, sa bite juste à la hauteur de ma bouche. Je gobai son gland. Il se branla et après quelques secondes, il inonda ma bouche de son sperme. Au même moment, Dylan éjacula également. Il s'était retiré et avait joui sur mon cul.

Christian resta sur moi. Il attrapa le lubrifiant qui était resté sur la table de nuit. Il en enduisit ma bite, qui était prête à exploser, puis vint s'empaler sur moi. Malgré son trou serré, je le pénétrai sans trop de difficulté. Je sentis également que Dylan léchait sa semence qu'il avait laissée sur mon cul. La combinaison ma procura un orgasme extraordinaire.

Une fois Dylan parti, il me sourit et me demanda s'il était bon élève. Je lui répondis qu'il était premier de classe.
100% (2/0)
 
Posted by dingo78
2 years ago    Views: 233
Comments
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
No comments