Les deux frères (2)

Après ce trajet si excitant et les formalités d'enregistrement à l'hôtel terminée, nous prirent possession de notre chambre, qui se composait d'un lit de deux personnes ainsi que de deux lits superposés.

Alain n'ayant pas eu le temps de se laver avant de partir, il demandé pour prendre une douche avant d'aller au parc. A peine l'eau coulait-elle que Patrick s'allongea et sorti sa bite hors de son short.

-Viens me sucer, je n'en peux plus me lâcha-t'il.

Je m'exécutai. Dure comme un roc, elle était trempée de sperme. Il ne lui fallu que quelques minutes pour me remplir la bouche de sperme. A mon grand étonnement, il me proposa de faire de même pour moi. Je restai debout et Patrick,assit sur le lit, me pompa jusque je lui envoie une quantité non négligeable de jus en bouche. A peine étions-nous rhabillé qu'Alain sortait de la salle de bain, entièrement nu.

Il était musclé sec, plus fin que son frère. Ses couilles étaient rasées et tombantes. Légèrement poilu sur les jambes, avec un tatouage au mollet, il était terriblement excitant.

Nous nous sommes rhabillés et avons passé le reste de la journée sans autres allusions.

Le soir, après un cocktail dégusté au bar, nous sommes rentré à la chambre.

Alain lança un "Je dors à poil le tapettes". Patrick s'énerva en lui disant qu'il était grossier et fatigant. Il sourit et se coucha dans le lit d'une personne.

Patrick, sans un mot, vint se coller à moi et pris mon sexe en main. Je pensai alors qu'il s'affranchissait drôlement. Il commença à me branler doucement. A mon habitude, je fermai les yeux, jusqu'à ce que je sente une bite sur ma bouche. Alain s'était relevé et me dit : "Allez, suce, t'en crève d'envie". Il n'avait pas tout à fait tort et je goutai à se magnifique sexe. Patrick, quant à lui, commença à me sucer.

J'en profitai pour lécher ces couilles tombantes et rasées, quand Alain se retourna et me demanda de lui lécher le cul. Surpris, je lui regardai et il me rétorqua que c'était lui, la vraie tapette de la famille. A ces mots, Patrick en arrêta même de me sucer.

Je m'exécutai et commencer à lécher cette rondelle rose, tout en branlant doucement cette bite énorme, tandis qu’Alain gémissait de plaisir. Patrick, quant à lui, nous observait en se caressant de manière sensuelle, comme s'il voulait nous exciter encore plus.

Alain me fit me coucher sur le bord du lit. Après m'avoir sucé goulument, il s'accroupit sur moi en me disant "Visite guidée de mon trou offerte ce soir". Il s'empala doucement sur moi, faisant d'abord pénétrer mon gland puis le reste de ma bite.

-Hé Pat, il y a encore de la place pour toi si tu veux, dit-il à son frère. Viens tremper ton biscuit si tu veux

Patrick ne se fit pas prier. Pendant qu'Alain se trémoussait sur moi, Patrick leva mes jambes qu'il mit sur ses épaule, puis présenta enfonça sa tige sans ménagement dans mon trou offert.

Patrick fut le premier à jouir. Je sentis son jus m'envahir alors qu'il poussait un râle de bien être. Quant à moi, je faisais tout pour ralentir mon éjaculation, tant la sensation d'extase était forte. Lorsque je jouis, Alain se cabra en resserrant ses fesses et commença à se branler. Quelques seconde plus tard, Alain jouit en envoyant de copieuses rasades de sperme sur le torse. Nous nous sommes alors regardé et savions que ce ne serait pas la dernière fois...
88% (5/1)
 
Categories: AnalGay MaleGroup Sex
Posted by dingo78
2 years ago    Views: 278
Comments
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
No comments