LA VOISINE DU DESSUS DE 65 ANS

LU SUR LE NET :

Un jour où nous avions manqué d'électricité, ma locataire d'en haut me téléphone et me demande aller configurer son magnétoscope. Ma locataire est une de femme de près de 65 ans. Alors croyant lui rendre service, je monte en haut la voir. Je sonne, elle était seule; son mari étant parti pour la semaine au chalet. Elle me dit qu'elle, les nouvelles technologies électroniques, n'y comprend rien à ça. Elle venait de prendre une douche et était en robe de chambre. Elle me remet la manette de contrôle du magnétoscope. Elle voulait mettre à jour l'heure et aussi programmer une émission à enregistrer. Ma locataire est une femme grassette avec de gros nichons.
Alors je m'assois sur le canapé et commence à régler l'heure. Elle est assise sur une chaise berçante pas loin du canapé. Je lui demande le livret d'instruction pour m'assurer de faire les opérations correctement. En se levant sa robe de chambre s'entrouvre et me laisse présager de beaux gros nichons. Elle revient et me donne le livret. Alors je commence à lire et elle s'assoit à mes côtés.
Je règle le tout et lui montre comment fonctionne le magnétoscope.
Alors en appuyant sur la touche PLAY il y avait une cassette vidéo déjà à l'intérieur du magnétoscope. À ma grande surprise c'est une cassette porno. Je suis figé ne croyant pas que ma locataire regardait ce genre de film. Elle qui m'avait toujours dit qu'elle était dans la pastorale. Tout éberlué je regarde ma locataire, elle me sourit et me demande si je n'avais jamais vu de film hard. Je lui réponds que oui. À cet instant je commence à bander. Ma locataire commence à apercevoir la bosse sur mon pantalon. Elle glisse lentement sa main sur ma cuisse. Elle me demande si ce genre de film m'excitait. Je lui réponds dans l'affirmative.
Elle voulait vérifier de plus près ; alors elle mit sa main sur ma braguette enflée et me dit que humm qu'elle ne détesterait pas ça voir mon membre. Sans lui dire un mot elle descendit la fermeture éclair de mon pantalon et y insérait une main et découvrit que j'étais très bandé. Elle sortit ma queue de mon pantalon et commença à me caresser. Voyant que j'étais gêné elle me prit la main et l'inséra dans sa robe de chambre sur son sein gauche.
Elle me demanda si j'aimais cela lui toucher. J'étais tellement subjugué qu'aucun son sortait de ma bouche. J'ouvris lentement la robe de chambre de ma locataire et je vis apparaître 2 supers nichons encore assez fermes pour son âge. Je tirais sur ses mamelons, comme de grosses framboises. Elle avait commencé une masturbation avec un bon rythme. Soudain elle me dit : Adosse toi j'ai envie de prendre ta queue dans ma bouche. Ne faisant ni un ni deux je me recule et elle commence à me sucer avidement. Pendant ce temps je lui enlève sa robe de chambre et découvre une belle chatte poilue avec de grosses lèvres. Je commence à lui caresser la chatte. Sans plus attendre elle écarte les cuisses largement et j'y introduis un doigt. Sa chatte coulait à flots. J'avais envie d'y goûter. On se place alors en position de 69. Son rythme était tellement rapide que je lui dis que je vais jouir. Sur ce, elle accentue la cadence sur sa langue et j'explose dans sa bouche. Elle me lèche jusqu'à la dernière goutte.
Je la fais venir avec ma bouche provoquant un violent orgasme. Croyant le tout terminé. Elle se relève et me dit tu ne t'en iras pas comme ça je veux me faire fourrer par ta belle grosse queue. Elle recommence à me masturber et mon sexe reprend sa vigueur. Alors elle se place à quatre pattes sur le canapé et me supplie de la prendre en levrette. Je fais ni un ni deux ; j'avance ma queue de sa chatte déjà détrempée, et la pénètre violemment avec des vas et viens fougueux. Tout à coup un éclair me traverse l'esprit. J'ai envie de l'enculer alors avec sa mouille je commence à lui introduire un doigt. Elle me dit qu'elle n'avait jamais essayé cela avant, je lui réponds moi non plus. Alors je continue à lui ouvrir son trou du cul et d'un trait je la prends par surprise et pénètre ma queue dans sa rosette. Elle grogne quelque peu pour ensuite me supplier d'accélérer. Pendant que je la pénétrais dans son cul elle insérait ses doigts dans sa chatte elle aussi très excitée. Je sens que je vais jouir, j'accélère la cadence, je sens que je vais exploser, je me retire elle m'offre sa bouche, mais trop tard je jouis sur ses gros seins. Elle prend sa main pour en ramasser le plus possible et goûte encore à mon foutre. Épuisés nous tombons allongés sur le canapé ne croyant pas ce qui venait de se passer.
Lorsque nous nous rhabillons nous nous embrassâmes et elle me promit de ne rien dire à personne. Elle me promit de recommencer car elle avait tellement aimé.

56% (5/3)
 
Categories: AnalHardcoreMature
Posted by delete60
1 year ago    Views: 1,447
Comments
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
No comments