La Cave suite suite

Le fameux mercredi arriva. Je suis réveillé de bonne heure déjà excité à l'idée d'aller chez Farid voir des vidéos et je ne sais quoi. J'ai un sentiment de peur en y pensant mais l'envie et mon choix était fait. Il fallait que j'assouvisse mon besoin, disons le tout net " besoin de queue".²

La matinée fut trés longue mais le moment arriva. Il était 14h30 quand je m'entroduis dans la cave en faisant bien attention que personne ne me voit. Chaque local était vide mais rapidement Farid arriva. J'avais peur que tu ne viennes pas me dit il mais j'éspérais te voir. Suis moi, mon appartement est au RDC. Il n'y a personne dans l'immeuble à cette heure, les parents travaillent et les enfants sont à l'école? . Nous entrâmes donc dans son appartement. Il me proposa de m'asseoir sur la canapé en face de la tv, ce que je fis. Il s'assit à côté de moi et me demanda : "tu veux voir une vidéo"
Je répondis : "Pourquoi pas"
Et le dialogue commença : "tu aimes quoi, j'ai des vidéos hétéro ou gay."
Moi : "gay" tant qu'à faire.
Lui : "T plutôt actif ou passif".
Moi : "je ne sais pas"
Lui : "Quand tu phantasmes dans ta chambre, tu te vois plutôt en train de sucer ou de te fiare sucer".
Moi : "Plutôt en train de sucer"
Lui : "et bien tu dois être passif ca tombe bien je suis actif dominant".
Sur le coup, je ne compris pas tout mais maintenant je comprend ce qu'il voulait dire. Il avait raison dans les relations avec les hommes, j'aime être passif et me laissait faire mais je ne le savait pas encore.

Il lanca donc une video sur son écran plat. Le film commenca et il s'assit à côté de moi. Il me vanta ce film qu'il avait déjà vu ou un black immense s'occupait d'un petit cul de blanc.
Il fut entreprenant dés le début du film. Il posa tout d'abord sa main sur ma cuisse, il remonta jusqu'à mon entrejambe et constata de suite que je n'étais pas inddifférent à la situation. Mon sexe était gonflé à son maximum. Il était trés doux dans ses caresses, il m'embrassa dans le cou et des frissons pzarcoururent tout mon corps. Il me fit un baiser sur la joue et mé lécha l'oreille. J'étais chaud, il réveilla en moi une excitation nouvelle, je fermais les yeux et gémissais de plaisir. Il prit soudain mon menton avec sa main et m'embrassa goulument sur mes lévres. Je sentis sa langues essayée de rentrer dans ma bouche et aprés une légère exitation. Je laissa sa langue attrapait la mienne et nous embrassames comme deux jeunes mariés à la nuit de noce. Nous étions maintenant allongés dans le canapé à se frotter et s'embrassait. J'étais surexcité, incapable de me controler.
Au bout d'un instant, il proposa de nous déshabillé. Ce que nous fîmes.
Farid était à présent nu et je pouvais admirer son sexe de beau calibre. Il était trés poilu et plutôt costaud avec un ventre bedonant. Le poil lui parcourait tout le corps ainsi que dans le dos. Moi qui n'avait presuq e pas de poil et qui me rasait une fois par semaine. Nous étions totalement différent, il devait faire 30kg de plus que moi et je paraissais vraiment minus à côté de lui.
Il s'approcha donc de moi et je voyais à son sourire que la situation lui plaisait. Il m'embrassa de nouveau en me caressant les fesses cette fois ci. Il posa sa main sur mon épaule et appuya me faisant comprendre son envie. Je m'accroupis et pris son sexe dans ma main. Sans hésité je l'introduis dans ma bouche. Son sexe était bouillant et dur. J'étais tellement excité que son sexe fut trés vite immaculé de salive. Ma bouche allait et venait sur son sexe. Je l'entendais gémir et répétait : " c'est bon comme ca continu". Soudain il me releva et se coucha sur le canapé. " on va se sucer". je me mis donc à quatre pattes au dessus de lui, il me lécha de suite les boules et le sexe. Je gémissais de plaisir. De son bras il me fit comprendre de le sucer. Je me pencha donc et continua à savourer cette queue surexcitée. Le plaisir continua un moment que
and je sentis un premier doigt me caresser l'anus. Je ne pus me contrôler et inconsciemment je gémis de plaisir. Mon ventre me faisait déjà de drôle de sensation mais un nouveau sentiment de jouissance m'envahit. Farid était excité par mes gémissemnt : "t'aime ça" me dit il. Il me releva un peu et rapprocha mes fesses de son visage et là il m'envoyer au septième ciel. Du bout de sa langue il me lécha mon orifice. Cela provoqua un tsunami de plaisir, je savais plus ou j'étais. Je gémis trés vite et je crois avoir eu mon premier orgasme anal.
Farid s'en aperçu et sourit : "tu jouis comme une petite salope". A ces mots je fus encore plus excité et repris de sucer avidemment Farid. Il jouait maintenant à lubrifier mon anus avec ses doigts quand soudain il me poussa et se léva. Il me positionna à quatre pattes sur la laargeur du canapé, de sorte que mes fesses soit à hauteur de sa tête quand il s'accroupit et recommença à me lécher les fesses. Je compris ses intentions et lui fit comprendre que je n'avais jamais fait ça. Il redevint trés doux et me dit de ne pas m'inquiéter. Il continua donc et je jouis de nouveau. Je tremblais de plaisir. En quelques minutes j'avais jouis deux fois, il continua ensuite à me lubrifier avec ses doigts. Je pensais que cela allait faire mal mais pour l'instant aucune sensation de douleur se faisait sentir. Et tranquillement Farid arriva à me mettre quatre de ses gros doigt dans mon anus et cela était trop bon. Ses doigts qui glissent en moi m'ont totalement achever. Complétement surexcité, je ne vis m^me pas Farid mettre une capote et à être prét à introduire son sexe en moi. Quand je compris, je me ****lle mettre baisser encore plus pour lui faciliter la tâche. Je lui étais totalement offert. il lubrifia son préservatif et Il commenca à introduire son sexe. Mon premier réflexe fut de le repousser tellement la douleur était forte mais il persista et doucement et adroitement il s'introduit petit à petit en moi. Au bout de quelque instant la douleur s'attenua, mon anus s'adapta trés vide au sexe de Farid et de nouveau le plaisir emplissait mon ventre. En cinq minute, il pouvait maintenant aller et venir en moi. Pour me combler de plaisir. Je sentais ses mains qui me malaxés les fesses. Je jouis de nouveau. Soudain, je le sentis accélérer et me dire" t'aimes ca , je vais t'en mettre plein le cul". Pendant trois minutes, il me baisa à mort, je n'en pouvais plus de plaisir dans l'impossibilité de me contrôler tellemnt je n'avais imaginé un tel plaisir même dans mes réves les plus torides. D'un coup, il se retira, enleva sa capote et jouis sur son cul en ralant de plaisir, aprés s'être totalement vider sur mon cul, il s'affala dans le canapé pour récupérer? J'étais encore à quatres pattes, les fesses recouvertes de sperme que je jouissais encore. Farid lui était trempé de sueur et son sexe gluant commencait à ramolir. Il nous fallu un bon quart d'heure pour resdescendre de notre nuage. Aprés m'être éssuyer et rabhiller. Farid me remercia et me demanda si on pouvait recommencer. Je lui dit que oui et il me proposa de passer samedi soir à la cave vers22h00. Sa femme dort à cette heure là. Je pris rdv et repartit chez moi. Je n'avais pas joui alors à peine arrivé dans ma chambre. Je me branla en pensant à cette apré-midi et en pensant à samedi prochain. J'éjacula tellement fort qu'une goutte de sperme atteint mon visage. Je m'endormis ensuite tellement j'étais épuisé en révant au Samedi...
95% (12/1)
 
Categories: AnalGay Male
Posted by damien141
2 years ago    Views: 1,085
Comments (3)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
2 years ago
excellent :) j'attends la suite avec impatience
2 years ago
excellent !
bi49
retired
2 years ago
mmh jolie garage à bite humain