Contribution écrite à lalie

Contribution écrite pour lalie
D'après ses goûts décrits dans son profil.

Lalie était une de ces femmes qui n'ont pas froid aux yeux mais qui portent quand même un masque. Un masque pour dissimuler son visage devant des hommes inconnus qui se trouvaient devant elle. Elle avait surmonté sa timidité et s'était décidé à se rendre un soir sur un parking d'exhibionnistes. Dans la lumière des phares, elle avait commencé à se trémousser et à faire parcourir ses mains le long de son corps. Perchée sur ses chaussures à talon, elle pliait des genoux jambes ouvertes, laissant voir sous sa jupe et entre la dentelle de ses bas, son minou dénudé. Les hommes avaient sorti leur manche et commençaient à se masturber devant elle en la regardant se retourner et exhiber son derrière. Puis à genoux, elle les appela à elle d'un mouvement coquin de son index.

Ils l'entourèrent très rapidement avec leurs pines tendues sur lesquelles elle se jetait à pleine bouche. Elle faisait durcir les queues à portée de ses mains, tandis qu'elle en pompait une troisième furieusement avec sa bouche. Elle enroulait sa langue autour du gland et faisait glisser ses lèvres le long du manche retirant ensuite sa bouche dans un bruit de succion sec. Quand elle eut bien excité ces inconnus avec sa bouche, elle se coucha sur le capot d'une voiture, et en ramenant un genou vers elle, elle écarta ses fesses avec ses deux mains. Il n'en fallut pas plus aux hommes pour se jeter sur elle avec une avidité telle qu'ils étaient devenus comme fou. Le premier des hommes l'attrapa par le derrière qu'il ramena vers lui pour la pénétrer avec sa grosse pine. Il l'enfila profondément et nerveusement, et lorsqu'il commença à se défouler en elle en tamponnant son bassin sur ses fesses, il se répandit en insanités. « T'es une bonne salope toi ! Tu voulais te faire baiser comme une pute par une bande d'inconnus, c'est ça ? Te voilà bien baisée maintenant ! Tu le sens mon gros gourdin bourrer le mou de ta chatte pleine de mouille ? Tu es notre défouloir à bites pour ce soir, on va bien te prendre comme la chienne que tu es ! »

À mesure qu'il éructait ses insultes, il s’emballait sur les fesses de lalie qui recevait ses coups de pine de plus en plus vite et de plus en plus fort, plaquée et soumise sur le capot de la voiture, jusqu'au moment où il ressortit précipitamment sa bite violacée de plaisir, lui donna quelques coups de poignet et envoya le foutre de sa hargne s'écraser sur les fesses de lalie. Il se retira tandis qu'elle étala le sperme chaud sur ses fesses avec sa main, pour faire place nette au suivant. Les hommes se succédèrent sur son derrière tous avec la même hargne d'avoir été chauffés à blanc. Finalement, elle fut la dernière à partir de cette séance nocturne ayant satisfait tous les hommes présents ce soir là sur le parking. Elle partit dans son voiture satisfaite d'avoir suscité autant de désir et de plaisir sexuel.
100% (1/0)
 
Categories: HardcoreVoyeur
Posted by brakmard
2 years ago    Views: 441
Comments (1)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
2 years ago
hummmm j'adore merci ;)