La surprise de Rachida 2e partie

Avant tout bonjour et merci pour vos précédents commentaires, c'est grâce a eux qu'aujourd'hui je vous donne la suite

Nous rentrons de la plage et je ne faisais que penser à ce que j'ai vu cet après-midi. Comment une femme décrite aussi timide par son copain pouvait faire ce genre de choses. De plus, le peu que je la connaisse actuellement ne m'aurait jamais laisser penser qu'elle était capable de faire cela.
Nous dînions tous ensemble comme si de rien était et je dévisageais sans cesse cette salope de Rachida. Hakim est loin de se douter quelle chienne il a vraiment sous la main.
La soirée se passe tranquillement et nous rejoignons nos chambres. Dans ma tête, je ne fais que revoir ces images. Sa grosse poitrine a l'air, son regard face a cette queue et sa réaction après s'être reçu tout ce sperme en pleine gueule. N’arrêtant pas de bander j'essayais de chauffer Fatima :
- Bébé tu dors ?
- Mmmm
- Réveil toi s'il te plaît j'ai envie de faire des folies
- Mmmm non mon cœur je t'ai déjà dis que nous ferions rien ils sont juste a coté
- T'es vraiment chiante je suis en train de bander grave et tu me mets en plan
- Bébé si ma copine s'en rend compte elle va ouvrir sa gueule vers tout le monde
- Ça se trouve ils font la même chose a coté
- Ça m’étonnerai, me dit elle.
- Ah bon ?
- Oui Rachida est une fille très timide coté sexe, je suis sur qu'ils doivent faire l'amour en missionnaire et dans le noir
- Tu exagère elle a pas l'air si farouche
- Elle t’intéresse ? Me dit elle sur un ton énervé
- Mais non mon ange il n'y a que toi qui m’intéresse tu es ma petite chienne dit je en souriant
- Oui bin ta petite chienne est fatiguée de la plage mais si tu es sage quand nous rentrerons de week end ta petite chienne deviendra ta grosse salope mon bébé.
- Ok intéressant, dit je en rigolant. Je te laisse dormir tranquillement alors.
Elle s'assoupit profondément et j'en profite pour passer devant la chambre de nos amis voir si eux s'amusent plus que nous.
La porte était à moitié ouverte et une petite lumière éclairait l'intérieur. Ils ne dormaient donc pas, je vais pouvoir peut être pouvoir me rincer les yeux..
Malheureusement, il ne se passait pas grand chose mais j'écoutais leur conversation.
- Tu sais chérie Karim m'a confié que Fatima est encore vierge et que leurs rapports se limite a la fellation et la sodomie.
- Ah oui et ? Il t'a dit ca comme ca ?
- Oui nous discutions sexe et il m'a dit ca.
- Je savais que Fatima était vierge mais qu'elle se fasse enculer ca me surprend un peu je ne comprend pas le plaisir qu'elle peut en tirer.
- Elle doit vouloir lui faire plaisir.
- Tu essaie de me faire passer un message ?
- Oui ca nous changerais de notre seul et unique position où je monte sur toi.
- Tu sais très bien que je n'aime pas ce genre de choses c'est vexant ce que tu me dit.
- Bébé te fache pas mais j'aimerai bien qu'une fois on essaye ou même une fois j'aimerai que tu me suce.
- Je ne fais pas ce genre de choses et tu le sais, si nos rapports ne te conviennent plus on ne fait rien et c'est tout. Bref, je suis fatigué bonne nuit.
Je m'éclipsais sur cette fin de conversation en trouvant toute cette situation étrange. Je l'ai vu sucer un inconnu et se faire gicler dessus mais avec son copain elle fait la prude je ne comprend plus.
Le lendemain nous décidions de nous rendre à la plage, je proposais d'en essayer une nouvelle. Hakim me répondit pourquoi pas ?
Fatima me dit : c'est comme vous le souhaitez mais on ne tourne pas des heures en voiture pour perdre du temps
Rachida : Oui on va galérer a trouver une autre plage retournons où nous étions hier nous étions bien non ?
Je savais très bien pourquoi cette salope voulait retourner la bas et à vrai dire je voulais savoir jusqu’où pouvait elle aller donc j’acceptai la requête de ces dames.
Arrivé à la plage, il y avait toujours autant de monde et je ne voyais pas l'amant de notre amie.
Nous nous installons et je réfléchissais déjà à comment m'éclipser sans que cela n'éveille des soupçons.
La journée avance et toujours pas de nouvelle de notre inconnu. Nous étions en pleine séance de bronzage quand je décidais à aller nager, je proposais à l'ensemble de notre petit groupe de me suivre mais personne n'était motivé alors je décidais d'aller jusqu'à la bouée seul.
Arrivé dans l'eau, j’aperçois Rachida se lever et partir téléphone en main. Ma chérie Fatima me voyant seul me rejoins et nous discutons.
- Ou va ta copine ? Lui demandais je
- Elle doit appeler sa mère, elle nous a dit que cela lui prendrait un moment.
Je me doutais bien de ce qu'elle allait vraiment faire mais je fais comme si cela m'était indifférent. Il fallait tout de fois que je trouve le moyen d'aller mater sa petite séance. En observant bien je vois le jeune homme de la veille un peu plus loin qui se lève avec sa serviette, sachant que Fatima a peur de nager là où elle n'a pas pied je lui propose de me suivre jusqu'à la bouée.
- Non tu sais bien que j'ai peur du fond, vas y toi si tu veux, je vais me remettre au soleil.
Je nage quelques mètres et me faufile à travers les gens pour que ni elle et ni Hakim me voient sortir de l'eau.
Je cours le long de la plage pour suivre le jeune amant. Je le vois se glisser discrètement dans les dunes de la veille et je le suis sans me faire remarquer.
Je m'arrête derrière un buisson et je vois Rachida debout à moins de dix mètres.
- Je savais que tu reviendrais petite chienne, lui dit il.
- Je n'ai pas beaucoup de temps, même moins qu'hier.
- Non non cette fois nous allons prendre plus de temps parce que j'ai envie de te baiser.
- Non pas ici tu es fou n'importe qui peut passer.
Il l'enlace de f***e contre lui et l'embrasse, elle se laisse faire et avec sa main droite il enlève le noeux de son maillot de bain qui était dèrriere sa nuque.
Le soutiens rose bonbon tombe pour dévoiler son énorme poitrine. Il descend ses lèvres et lui lèche ses gros tétons qui était de couleur très mate. De la ou je suis j'entends notre amie soupirer de plaisir. Il glisse sa deuxième main sur son bas de maillot de bain pour l'ecarter d'un coup. Elle avait une chatte magnifique pas un poil et bien gonfler. Le jeune homme s'amuse a lui caresser le clitoris avec deux doigts et cette chienne a l'air de bien apprecier.
- Tu aime petite pute ?
- C'est trop bon t’arrête pas
Il accélère le mouvement et Rachida pousse des petits cris de plaisir. Au bout de deux petites minutes, les doigts du mec sont trempés, il l'attrappe par les cheveux et la met à genoux d'un coup. Ses mamelles rebondissaient.
- Suce moi salope
Elle ne se fait pas prier et lui gobe la bite d'un coup. Elle la suce longuement et la garde enfoncer jusqu'au fond de sa gorge et lui l'étouffe volontairement avec sa queue en appuyant sur sa tête. Pour une jeune femme qui ne suce jamais son mec je vois qu'avec un autre elle ne se prive pas.
Je bande en voyant cette salope se lâcher et commence a tenir mon short de bain.
Il s’arrête brusquement et se positionne derrière elle.
- Je vais te prendre a quatre pattes grosse salope
- J'ai peur que quelqu'un nous surprenne
- Ferme la c'est de la bite que t'es venue chercher alors c'est ce que tu vas avoir.
Ni une ni deux il se positionne, elle cambre son gros cul et il la pénètre directement
- Ahhhh ahhh ahh crie t'elle
- T'aime ça salope
Elle ne répond pas et continue a gémir de plaisir avec de petits cris.
- Répond sale chienne dis que t'aime ça la bite
- ... Oui
- Dis le salope
Les vas et viens se font plus intensivement,son gros cul tape contre le corps du jeune voisin de plage,
- J'aime ta bite
Je commençais a me sentir à l'étroit dans mon short, j'ai donc sorti ma queue pour me masturber quand d'un coup j'apercois un homme juste a coté de moi. J'étais tellement dans le spectacle que je ne l'avais pas vu arriver.
- Salut tu mates aussi, me dit il la queue à la main. Elle est bonne
- Oui elle est très bonne, dis je estomaqué.
- Je suis sur qu'elle ne dirait pas non à deux bites supplémentaires tu me suis ?
- Non je n'ose pas lui répondis je mais allez y et en fonction de sa réaction je verrais.
- Ok me dit il
L'homme d'une cinquantaine d'année un peu bedonnant avance bite à la main.
Rachida ne l'a pas encore vu et son amant non plus, il se déchaine sur elle et la salope n'arrete pas de crier
- Tiens prend ca sale chienne
- Vas y plus fort defonce moi
L'homme s'approche de plus en plus il n'est plus qu'à deux mètres d'eux quand l'amant le voit. Je m'attendais à une réaction agressive mais non, il ne s'arrête même pas, au contraire, il redouble de f***e dans ses vas et viens
- Oh oui c'est bon, je sens bien ta queue continue
- Il te faudrait une deuxième bite dans ta bouche pour que tu ferme ta gueule salope et je crois qu'elle arrive
En entendant ça elle ralentit la cadence en regardant autour d'elle et aperçois le vieille homme avec sa queue a la main mais le jeune amant remet des coups plus forts les uns que les autres
- Hmmm Hmmm tu continue quand même salop t'aime qu'on nous matte
- Oui salope et toi aussi ça a l air de te plaire
Le quinquagénaire approcha bite à la main aux abords du visage de Rachida.
- Met lui dans la bouche le vieux elle aime ça
Rachida continua d'encaisser les vas et viens et à ma grande surprise ouvra grand la bouche pour accueillir la nouvelle queue qui se présenta à elle.
- Je savais que t'aimais la bite salope crie son premier amant.
Notre mateur qui se faisait sucer me fait signe d'approcher et le compagnons de plage regarda dans ma direction. Apparemment, il ne m'avait pas reconnu puisqu'il me fait signe d'approcher aussi.
Je prend donc mon courage en main et avança tout en continuant de me branler.
Rachida ne m'a toujours pas vu et son premier amant lui lança
- Tu aimerais d'autres bites salope pas vrai
Elle sortait celle qu'elle avait dans la bouche et dans l'excitation répondit
- Je pense que deux suffisent non ?
Il la pilonne et lui dit
- Tu prendras tout ce qu'il vient a toi et tu le sais t'aime trop la bite grosse pute
J'arrivais à coté d'elle, elle tourna le visage et me voit enfin face à elle.
Elle semble choquée mais continue à se faire pilonner. Le second amant me fait une petite place, elle regarda ma queue et me regarda dans les yeux en poussant des soupirs de plaisir du aux vas et viens du jeune homme.
Je ne lui laissa pas le temps d'avoir une réaction et je me dis qui ne tente rien n'a rien et tant pis pour les conséquences.
Je lui lança donc
- Allez suce salope
Choquée elle ne dit rien et me prit en bouche, elle me suça longuement sans me regarder. Sa grosse bouche glissa le long de mon sexe et je sentais sa langue jouer avec à l’intérieur de sa bouche.
Cette salope est une experte apparemment. J'en profitais pour caresser sa grosse poitrine qui me faisait tant fantasmer. Elle était bien lourde comme je les aime...
Le quinquagénaire se mit a gicler en premier sur le sol. Le jeune homme râlait
- Il fallait lui gicler sur la gueule à cette chienne, puis il s'adressa à moi
- Attend on va lui gicler dessus ensemble.
Il arrêta de la prendre, elle se mit a genou et nous regarda avec un air un peu moins rassuré
Elle était superbe, ses gros seins lourds, sa posture bien cambré même à genou, sa peau dorée.
J'essayais de la rassurer en lui faisant un clin d’œil et je voyais que ça fonctionnais puisqu'elle souriait (jaune sûrement...)
Je fus le premier à gicler tellement mon excitation était au maximum et une dizaine de jet de sperme atteigna son visage. Mon partenaire ne mit pas longtemps à me suivre et lui en crachant tout autant dessus.
Il me regarda et me dit
- Pas trop bonne ma salope ?
Je lui répondis
- Excellente chienne, je la regardais un dernier coup et je lui dis, merci salope j'espère te revoir très bientôt et je m’éclipsa pour revenir rapidement avant elle.
Elle ne répondit pas et me fixa d'un air surpris...
Je repassais par l'eau pour qu'on ne me voit pas.
Fatima bronzait et ne s'était même pas aperçu qu'je mettais éclipser de l'eau.
Hakim était en train d’écrire des textos (certainement à cette salope pour savoir où elle était....)
- Ça va bébé dis je à Fatima
- Oui et toi ? La nage était bonne
- Superbe
Dix minutes après Rachida arriva
Hakim lui dit
- Alors ta maman ça va ?
Elle répondit sans se dégonfler
- Très bien, je lui manque tu vois bien
Je ne pu m’empêcher de sourire, Hakim s'allongea je lança un regard à Rachida qui esquiva mon regard.
Je savais maintenant que j'allais tout faire pour recommencer...

Sur le même principe j'écrirai la suite de cette histoire uniquement si beaucoup de commentaires...

100% (11/0)
 
Categories: Group SexHardcore
Posted by beur45
1 year ago    Views: 2,313
Comments (16)
Reply for:
Reply text
Please login or register to post comments.
1 month ago
Ha quand la suite......
9 months ago
super histoire!! vite une suite !
9 months ago
histoire bandante une vraie chienne la grosse,
11 months ago
vIVEMENT LA SUITE cette grosse rachida me fait bander salement
11 months ago
Super chaud! Faut continuer, que lui as tu fait après?
12 months ago
Tjr pas de suite...
1 year ago
excellent, vivement la suite
1 year ago
parfait parfait la suite stp
1 year ago
je me voyais vraiment sur la plage en lisant cette histoire : Vite la suite !
1 year ago
super cette histoire. vivement la suite
1 year ago
La suite Mec !
1 year ago
La suite stp
1 year ago
La suite ! La suite !
1 year ago
bonjour,
très chaud
hot hot !!
la suite bien sure
1 year ago
vite vite la suite !
1 year ago
très bon récit qui parait vrai,merci pour la suite;Marie